MADD Canada

MADD Canada

18 déc. 2007 12h14 HE

« 0,05%! » -- MADD Canada

Les membres de l’Assemblée nationale encouragés à agir en approuvant la réduction de la limite du taux d’alcoolémie à 0,05%

Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 18 déc. 2007) - La limite légale du taux d'alcoolémie de 0,08% pour les conducteurs du Québec est trop élevée et les membres de l'Assemblée nationale doivent approuver les nouvelles mesures proposées dans l'intérêt de tous les utilisateurs de la route. Les membres de MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) du Québec pressent les membres de l'Assemblée nationale d'approuver les nouvelles sanctions pour les conducteurs ayant un taux d'alcoolémie de plus de 0,05 % et ce, avant la fin des travaux parlementaires pour le congé de Noël.

« La limite légale du taux d'alcoolémie présentement en vigueur au Québec est trop élevée », explique Marie Claude Morin, directrice des services aux sections de MADD Canada pour la province de Québec. « Nos lois sont inadéquates pour protéger tous les usagers de la route au Québec. Les membres de l'Assemblée nationale doivent prendre une position claire en matière de sécurité routière afin de prévenir les morts et les blessures causées par la conduite avec facultés affaiblies. Il y va de la sécurité de tous les Québécois et Québécoises qui circulent sur nos routes. »

« Nous appuyons la ministre des Transports, Mme Julie Boulet, et le gouvernement du Québec dans leurs efforts pour faire adopter une limite légale du taux d'alcoolémie plus responsable. »

Mme Morin ajoute, « Le Québec est la seule province à ne pas avoir déjà adopté l'imposition de sanctions administratives pour les conducteurs arrêtés ayant un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08%. Ces mesures et leur application sont bien mal comprises, de même que ce que représentent réellement ces taux d'alcoolémie pour le buveur social et sur l'affaiblissement des capacités nécessaires à la conduite automobile. Lorsque l'on connait les faits, on réalise que la limite du taux d'alcoolémie est trop élevée et qu'elle doit être revue. »

Au Canada, toutes les lectures d'ivressomètre ont une marge d'erreur de 0,02%. Par conséquent, une lecture de taux d'alcoolémie de 0,08% représente dans les faits un taux d'alcoolémie de 0,10%. En termes pratiques, MADD Canada rapporte qu'une limite du taux d'alcoolémie à 0,08% signifie qu'un homme de 90 kg peut boire, sur une période de deux heures et avec un estomac vide, 6 consommations standards sans craindre d'être accusé de conduite avec facultés affaiblies selon l'article 253b du Code criminel. De même, une femme de 60 kg peut boire plus de 3 consommations standards en deux heures probablement sans être accusée de conduite avec facultés affaiblies selon l'article 253b du Code criminel si elle est interceptée.

« MADD Canada croit fermement que la limite du taux d'alcoolémie présentement en vigueur ne représente pas la réalité du buveur social mais bien un degré d'intoxication beaucoup trop à risque pour les autres usagers de la route qui conduisent sobrement et de façon sécuritaire », déclare Mme Morin.

Elle poursuit en expliquant que la tendance internationale est de réduire la limite légale d'alcoolémie. Depuis plusieurs années, la France a un taux limite d'alcoolémie de 0,05%. Une soixantaine de pays ont adopté des taux limites d'alcoolémie de 0,05% ou moins, dont l'Australie, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, la République Tchèque, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, le Japon, la Macédoine, la Malaisie, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, la Roumanie, la Russie, la Slovénie, la Suède et la Turquie.

Les recherches démontrent que, sans exception, les administrations qui ont réduit la limite légale du taux d'alcoolémie ont réalisé des progrès en matière de sécurité routière dont, notamment, une réduction des cas de conduite avec facultés affaiblies ainsi qu'une réduction du nombre de collisions, de morts et de blessures associées à la conduite avec facultés affaiblies.

Pour une entrevue ou pour obtenir plus d'information, contactez Marie Claude Morin, MADD Canada, à Montréal au 1-877-392-6233
/Renseignements: www.madd.ca/ IN: JUSTICE, POLITIQUE, SOCIAL, TRANSPORT

Renseignements

  • Marie Claude Morin, Directrice des services aux sections
    Numéro de téléphone: 877-392-6233 poste 1
    Numéro de téléphone secondaire: 514-392-1550