Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

13 mars 2009 15h05 HE

/R E P R I S E -- Commission parlementaire et nouveau PDG à la Caisse de dépôt et placement: Les retraités lancent une pétition pour obtenir une commission d'enquête/

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 13 mars. 2009) - L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), la principale association indépendante de retraités de l'Etat au Québec, réagit à la commission parlementaire portant sur les pertes à la Caisse de dépôt et placement par le lancement d'une pétition s'adressant à tous les citoyens du Québec et exigeant la tenue d'une commission d'enquête pour faire toute la lumière sur les événements. L'AQRP déplore par ailleurs l'annonce, à ce moment-ci, du nouveau président et chef de la direction de la Caisse, qui vient éclipser les réponses navrantes de la ministre des Finances en commission parlementaire.

"Les citoyens du Québec sont tous concernés par les pertes historiques de près de 40 milliards $ encourues par la Caisse en 2008. Ils ont le droit de savoir toute la vérité quant à la gestion de leurs avoirs. Il est normal que la ministre des Finances comparaisse en commission parlementaire. Mais a-t-elle admis avoir une part de responsabilité dans les pertes de la Caisse, comme les syndicats l'ont fait il y a quelques jours ? Elle a impliqué aujourd'hui la responsabilité des organismes déposants. A-t-elle admis être directement responsable, comme déposante, de la politique de risque du Fonds d'amortissement des régimes de retraite (FARR) ? A-t-elle admis que des employés du ministère des Finances ont approuvé les politiques de placement du Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) et du Régime de retraite du personnel d'encadrement (RRPE), et ont été régulièrement informés des rendements obtenus ?

Si le président du comité de retraite du RREGOP est convoqué, pourquoi celui du régime de retraite des cadres ne l'est-il pas ? Pourquoi les membres gouvernementaux et syndicaux des comités de retraite ne sont-ils pas convoqués? Aurons-nous copie des politiques de placement du RREGOP et du RRPE et de tous les autres déposants à la Caisse ? Aurons-nous accès aux procès-verbaux des rencontres des comités de retraite du RREGOP et du RRPE ?

On le voit bien, la commission parlementaire tenue aujourd'hui laisse plus de questions que de réponses. L'exercice est clairement insuffisant. Une véritable commission d'enquête est absolument nécessaire. Nous invitons tous les citoyens du Québec, retraités comme travailleurs, à appuyer cette requête en signant cette pétition", a déclaré la présidente de l'AQRP, Mme Madelaine Michaud.

Le formulaire de pétition est disponible en ligne à l'adresse suivante : http://files.newswire.ca/766/petition.pdf

L'AQRP réclame également que cette commission d'enquête ait le mandat de vérifier si l'utilisation de papier commercial adossé à des actifs (PCAA) était conforme aux politiques de placement approuvées par leurs répondants.

En 2008, les fonds liés aux régimes de retraite des secteurs public et parapublic gérés par la Caisse de dépôt et placement du Québec ont perdu plus de 21 milliards $, soit plus de la moitié des pertes totales de la Caisse.

L'AQRP rappelle enfin que le Vérificateur général n'a pas autorité pour enquêter à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

L'AQRP est la principale association indépendante de tout lien syndical représentant l'ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Le Québec compte plus de 244 000 retraités des secteurs public et parapublic.

Renseignements