Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

31 déc. 2007 23h59 HE

/R E P R I S E/ - La désindexation des régimes de retraites privera le Québec de plus de 2000 emplois en 2008

QUEBEC, le 28 déc. - L'Association québécoise des
retraité (e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) dévoile aujourd'hui les
résultats pour l'année 2008 d'une étude portant sur l'impact économique pour
le Québec de la désindexation des régimes complémentaires de retraite. En
2008, en se refusant à indexer complètement les rentes de l'ensemble des
régimes complémentaires de retraite, on se privera de la création ou du
maintien de plus de 2 000 emplois au Québec.

La grande majorité des régimes complémentaires de retraite au Québec ne
sont que partiellement indexés au coût de la vie. La conséquence économique la
plus visible d'une rente partiellement indexée est que le retraité voit se
détériorer son pouvoir d'achat année après année. Par ailleurs, si
l'indexation des rentes versées par les régimes complémentaires de retraite
était complète, cela se traduirait par une création d'activité économique
supplémentaire et générerait des rentrées fiscales additionnelles pour les
deux paliers de gouvernement.

Ainsi, en 2008, le montant nécessaire pour indexer complètement les
rentes versées par l'ensemble des régimes complémentaires de retraite du
Québec serait de 236,3 millions $. Cela se traduirait par une création
d'activité économique supplémentaire pour le Québec équivalente à la création
ou au maintien de 2 093 emplois. Par ailleurs, cette activité économique
supplémentaire générerait des rentrées fiscales additionnelles pour les
gouvernements du Québec et du Canada totalisant 44,2 millions $ en 2008.

Cette étude a été réalisée par M. Gérald Leblanc, professeur titulaire
d'économie à l'Université Laval et expert reconnu dans le domaine des études
économiques, notamment à l'aide du modèle intersectoriel de l'Institut de la
statistique du Québec.

En 2007, le Québec comptait environ 706 000 personnes bénéficiaires d'un
régime complémentaire de retraite, dont environ 256 000 des secteurs public et
parapublic. Les régimes complémentaires de retraite comprennent notamment les
régimes privés assujettis à la Loi sur les régimes complémentaires de
retraite, ainsi que l'ensemble des régimes de retraite des secteurs public et
parapublic.

Fondée en 1968 et comptant plus de 23 000 membres, l'AQRP est la
principale association indépendante représentant l'ensemble des retraités des
secteurs public et parapublic au Québec. Sa principale préoccupation est le
maintien du niveau de vie et du pouvoir d'achat des personnes retraitées.
L'AQRP se distingue également par son implication citoyenne en faveur des
enjeux qui touchent toutes les personnes aînées du Québec.

Renseignements