Technologies du développement durable Canada

Technologies du développement durable Canada
Russell Mitchell Group

Russell Mitchell Group

25 mars 2010 15h00 HE

"20 d'ici 2020" : Le secteur des technologies propres est sur le point de devenir un élément clé de la croissance économique du Canada

Rapport sur la croissance et la mise en marché des technologies propres de TDDC 2010 publié aujourd'hui

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 25 mars 2010) - Le premier rapport détaillé sur le secteur des technologies propres au Canada a été publié aujourd'hui à la conférence Globe 2010. Intitulé The 2010 SDTC Cleantech Growth & Go-to-Market Report, ce rapport sur la croissance et la mise en marché des technologies propres de TDDC 2010, auquel ont contribué plus de 160 entreprises de technologies propres, révèle que ce secteur est sur le point de devenir le moteur de la croissance économique du Canada.

Le rapport indique, au nombre de ses conclusions clés, que le secteur des technologies propres a connu un taux de croissance annuel de 47 % au cours de la récession de 2008-2009 et qu'il devrait connaître une croissance de 117 % entre 2010 et 2012. 

« Les entreprises de technologies propres sont en mesure de répondre à la demande du marché, voire de la stimuler, tant au Canada qu'à l'échelle mondiale, soutient Iain Black, ministre des Petites entreprises, de la Technologie et du Développement économique de la Colombie-Britannique. Les entreprises canadiennes dominent les marchés du captage et de la séquestration du carbone, de la gestion de l'eau et des eaux usées, de la production d'énergie, du recyclage et de l'efficacité énergétique qui sont des composantes essentielles pour relever le défi des changements climatiques et donner une économie verte en Colombie-Britannique et au Canada en entier. »

Le rapport expose également le plan « 20 d'ici 2020 », soit un objectif de vingt entreprises canadiennes de technologies propres d'une valeur de 100 millions $ chacune, d'ici 2020, ainsi que les points que le gouvernement et le secteur privé doivent prendre en considération pour passer à l'étape suivante.

« Selon le rapport sur la croissance et la mise en marché des technologies propres de TDDC 2010, les entreprises canadiennes de technologies propres ont la possibilité de faire des affaires, mais elles sont sous-capitalisées comparativement à celles d'autres pays, affirme Vicky Sharpe, présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada (TDDC). Un meilleur contexte d'investissement stimulant la commercialisation et la croissance est nécessaire pour saisir les occasions qu'offrent les technologies propres au Canada ».

Rédigé par The Russell Mitchell Group, le rapport se veut une contribution à l'édification d'une industrie canadienne des technologies propres concurrentielle à l'échelle mondiale.

« Le potentiel de création d'entreprises canadiennes de technologies propres qui peuvent se tailler une place sur la scène mondiale est énorme, affirme Céline Bak, de la firme The Russell Mitchell Group. Toutefois, pour que les entreprises canadiennes de technologies propres prospèrent, elles ne doivent pas seulement tabler sur l'innovation technologique, mais devenir des spécialistes du marketing et des gestionnaires commerciaux de classe mondiale. »

L'industrie obtient un B-

Le rapport sur la croissance et la mise en marché des technologies propres de TDDC 2010 a accordé au secteur canadien des technologies propres la note globale de B-, applaudissant ses importants points forts, mais soulignant aussi les domaines où des améliorations urgentes doivent être apportées, notamment le contexte commercial de l'investissement, la gestion des entreprises prises isolément et la politique du gouvernement visant à stimuler la croissance.

Création d'une base de données en ligne pour stimuler la croissance

Une base de données en ligne, renfermant le profil de 436 entreprises, complète le rapport. Elle rend ainsi cette industrie plus accessible aux représentants de sociétés et du gouvernement, aux investisseurs et aux entremetteurs.

Commanditaires, partenaires et partisans du rapport : Alberta Innovates – Technology Futures, BC Hydro, BDC, British Columbia Innovation Council, C3E, Cenovus Energy, Climate Change Central, CVCA, EnCana, Enterprise Saskatchewan, Enviro-Accès, Environnement Canada, Exportation et développement Canada, Affaires étrangères et Commerce international Canada, Gouvernement du Manitoba, Greening Greater Toronto, Industrie Canada, LifeSciences British Columbia, Lixar, Ressources naturelles Canada, OCETA, OCRI, Ogilvy Renault LLP, OMERS, Recherche et Innovation Ontario, Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, RBC, SpringBoard West Innovations, StoneWood Group, Groupe TMX, Diversification de l'économie de l'Ouest Canada et XPV Capital.

Le rapport complet ainsi qu'un résumé peuvent être consultés sur le site www.cleantechnologyreport2010.ca

À propos de Russell Mitchell Group

The Russell Mitchell Group est une firme-conseil spécialisée dans la commercialisation de technologies propres et de TIC.

Fondée par des vétérans de l'industrie comptant plusieurs décennies d'expérience en exploitation et en consultation, cette firme donne des conseils stratégiques et un soutien opérationnel aux jeunes entreprises technologiques, aux firmes de placement et aux institutions financières. The Russell Mitchell Group travaille en collaboration avec des dirigeants d'entreprises pour cerner les occasions de croissance et en tirer profit, et a ainsi aidé certaines des entreprises canadiennes les plus florissantes spécialisées dans la technologie à s'imposer comme chefs de file du marché mondial. Grâce à l'expertise acquise auprès de centaines d'entreprises partout au Canada et à une recherche incomparable et exclusive menée dans l'industrie, The Russell Mitchell Group offre des services de planification opérationnelle, de stratégie d'entreprise et de produit, de brevet technologique, de stratégie de mise en marché, de planification stratégique, de gestion du risque commercial et du rendement, de croissance internationale, de soutien opérationnel pratique, de diligence raisonnable et d'études de l'industrie et du marché.

À propos de TDDC

TDDC est une fondation autonome créée par le gouvernement du Canada qui a reçu 1,05 milliard $ du gouvernement du Canada dans le cadre de son engagement à créer un environnement durable et une qualité de vie élevée pour tous les Canadiens.

TDDC exploite deux fonds qui visent le développement et la démonstration de solutions technologiques novatrices. D'une valeur de 550 millions de dollars, le Fonds Technologies du DDMC soutient des projets qui s'attaquent aux changements climatiques ainsi qu'aux problèmes de pureté de l'air, de propreté de l'eau et de salubrité des sols. Le Fonds de biocarburants ProGenMC, d'une valeur de 500 millions de dollars, appuie la création d'installations de démonstration à grande échelle, premières du genre, qui produiront les carburants renouvelables de la prochaine génération.

TDDC est une société sans but lucratif. Elle collabore avec les secteurs public et privé, notamment l'industrie, le milieu universitaire, les organismes non gouvernementaux et tous les ordres de gouvernement pour réaliser ce mandat.

Renseignements