Guilde canadienne des médias

Guilde canadienne des médias

19 juil. 2005 17h07 HE

87,3% des employés de la SRC/CBC votent en faveur d'une grève

Un arrêt de travail est possible en août Attention: Rédacteur culturel, Affectateur, Rédacteur des médias, Directeur général et de l'information TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 juillet 2005) - Les employés de la SRC/CBC ont voté de façon convaincante en faveur d'entamer une grève si nécessaire afin de conlure une entente juste et équitable. 87,3% ont voté oui pendant le vote de grève de la Guilde canadienne des médias, qui s'est déroulé du 8 jusqu'au 14 juillet dernier.

« Cela représente un appui écrasant pour la Guilde et un rejet de la proposition de la Société en ce qui concerne l'augmentation de l'emploi temporaire, affirme Arnold Amber, président de la section SRC/CBC de la Guilde. Selon nous, ce n'est pas la meilleure approche pour créer de la programmation de qualité pour le public canadien. »

La Guilde se réjouit du fait que presque 67% des employés ont participé au vote. « Le taux de participation est impressionnant pour un vote tenu en juillet et fait preuve du mécontentement de nos membres vis-à-vis les propositions de la direction », ajoute Amber.

Les deux parties négocient depuis plus d'un an afin de conclure une entente qui couvrira, pour la première fois, les 5 500 membres employés à l'antenne, à la production, à la technique et aux services administratifs travaillant à la SRC/CBC à l'extérieur du Québec. Les employés appartenaient auparavant à trois différentes unités de négociation.

Un enjeu majeur dans la dispute est la tentative de la part de la Société de gagner le droit d'embaucher, sans limitation, la plupart des nouveaux employés de façon contractuelle. L'impartition, le droit des employés à la réaffectation lors d'une réduction d'effectif, et la rémunération pour les heures supplémentaires sont d'autres enjeux importants qui n'ont pas encore été résolus.

Selon la loi fédérale, une grève ou un lock-out pourrait être déclenché à compter du 15 août.

« Dans les prochaines semaines, nous voulons utiliser la force de ce mandat afin d'en arriver à une entente à la table des négos et nous sommes prêts à travailler jour et nuit pour le faire, souligne Amber. La Guilde n'a jamais fait la grève contre la SRC/CBC. Mais ce sont les pires propositions de la part de la Société que j'aie jamais connues au cours des 25 ans que je participe aux négociations.

« La Guilde n'acceptera pas une liste de demandes de la part de la Société qui n'est ni nécessaire, ni souhaitable, pour la radiodiffusion de qualité au 21e siècle. »

La Guilde canadienne des médias compte parmi ses membres les employés dans le secteur des médias partout au Canada, y compris les employés de la Presse Canadienne/NTR, Reuters, TVOntario, Le réseau des peuples autochtones (APTN), VisionTV et Toronto 1. La Guilde a également déposé une demande de certification afin de représenter les techniciens d'Alliance Atlantis Broadcasting.
/Renseignements: Visitez notre site Web: www.laguilde.ca / IN: CULTURE, TRAVAIL, MÉDIA

Renseignements

  • Pierre Claveau, Vice président de la sous-section SRC/CBC, Guilde canadienne des médias
    Numéro de téléphone: 604-828-6011
    Numéro de téléphone secondaire: 416-578-1651
    Sans frais: 800-465-4149