AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

31 oct. 2007 15h52 HE

ACIA : Confirmation de la découverte de la galle verruqueuse dans un champ de pommes de terre de l'Ile-du-Prince-Edouard

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 31 oct. 2007) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de la galle verruqueuse de la pomme de terre dans un seul champ de pommes de terre, près de Freetown, à l'Ile-du-Prince-Edouard, après le prélèvement et l'analyse d'échantillons de terre réalisés au cours des dernières semaines.

La galle verruqueuse de la pomme de terre, un champignon terricole, ne constitue pas une menace pour la santé humaine et n'a aucune incidence sur la salubrité des pommes de terre de consommation. Elle est considérée comme un ravageur justiciable de quarantaine par le Canada et de nombreux autres pays, parce qu'elle entraîne une baisse de rendement et rend les pommes de terre invendables. Elle peut se transmettre aux régions indemnes par l'entremise de terre ou de pommes de terre infectées.

L'ACIA a informé ses principaux partenaires commerciaux de la confirmation de la présence de la galle verruqueuse. De plus, elle a mis en oeuvre des mesures de confinement et un plan de gestion à long terme pour réduire au minimum les répercussions commerciales sur l'industrie de la pomme de terre de l'Ile-du-Prince-Edouard et du reste du Canada. Ce plan a été dressé après la première découverte de la galle verruqueuse de la pomme de terre en 2000, afin de déterminer les exigences en matière de réglementation, de gérer les dépistages et de prévenir les perturbations du commerce au cas où cette maladie des plantes serait décelée à l'avenir au Canada ou aux Etats-Unis.

La dernière découverte de la galle verruqueuse de la pomme de terre a eu lieu après la remise à l'ACIA, de façon volontaire, d'un tubercule présentant des symptômes de la maladie et l'enquête qui en est résultée pour déterminer l'origine précise du tubercule infecté. Le champ est situé très près d'un autre où on a déjà détecté la présence de la maladie et est placé sous surveillance depuis la première découverte de la galle verruqueuse en 2000.

Lorsque le producteur a soumis l'échantillon, l'ACIA a immédiatement mis en oeuvre des mesures de lutte contre la maladie pour limiter la propagation possible de terre et de parties de végétaux infectés. Ces mesures sont compatibles avec les mesures de réglementation visant la galle verruqueuse de la pomme de terre prises à ce jour par l'Ile-du-Prince-Edouard.

Des indemnités peuvent être accordées aux parties touchées en vertu du Règlement sur l'indemnisation relative à la gale verruqueuse de la pomme de terre (2003), qui indemnise les personnes pour le traitement, l'interdiction, la restriction ou l'élimination, imposé en raison de la présence de la galle verruqueuse de la pomme de terre.

Pour plus de renseignements, consultez le site Web de l'ACIA à l'adresse suivante : www.inspection.gc.ca.

Renseignements

  • Relations avec les médias - ACIA
    613-228-6682
    ou
    Porte-parole local de l'ACIA
    Dave Cameron
    Directeur régional par intérim, Bureau régional de
    l'Ile du Prince Edouard
    Charlottetown (Ile du Prince Edouard)
    902-566-7290
    ou
    Porte-parole national de l'ACIA
    Alain Boucher
    Gestionnaire national, Section des mesures d'urgence,
    Nématode à kyste de la pomme de terre
    Moncton (Nouveau-Brunswick)
    506-851-2511