Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

27 sept. 2007 09h00 HE

ACSTA/Avertissement aux chasseurs : Prudence avec les cartouches ou prévoyez des retards à l'aéroport

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 sept. 2007) - Alors que la saison de la chasse s'amorce dans tout le pays, l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) demande aux chasseurs d'être conscients des restrictions relatives aux bagages afin d'éviter des retards aux points de contrôle de préembarquement.

Chaque fois qu'un agent de contrôle trouve un couteau, un fusil, des cartouches ou d'autres équipements de chasse similaires, il doit faire appel aux services de police. Cela a des répercussions négatives sur le temps de contrôle et cause des retards que l'on pourrait éviter.

Parmi tous les articles de chasse, les cartouches constituent le problème le plus courant. Les agents de contrôle des plus grands aéroports du Canada ont intercepté quelque 264 cartouches (y compris des douilles, des imitations et de véritables cartouches) pendant la saison de chasse de l'année dernière, de septembre à décembre 2006. C'est plus de la moitié du nombre total de cartouches interceptées pendant toute l'année. Les passagers doivent informer leur transporteur aérien au comptoir d'enregistrement qu'ils transportent des armes à feu et des munitions.

"Nous savons que les terres rurales et septentrionales attirent les chasseurs d'un peu partout en Amérique du Nord", déclare Yves Duguay, vice-président des Opérations de l'ACSTA. "Les chasseurs peuvent contribuer à ce que la procédure de contrôle se déroule sans heurts en suivant nos lignes directrices pour la préparation des bagages et en gardant à l'esprit les règlements sur la sûreté lorsqu'ils préparent leurs bagages."

LISTE DE CONTROLE POUR LA PREPARATION DES BAGAGES DES CHASSEURS

- Veiller à ce que les fusils ne soient pas chargés et à ce qu'elles soient verrouillées de manière sécuritaire.

- Entreposer les carabines, les fusils de chasse et les munitions séparément dans un bagage enregistré.

- Les munitions doivent être emballées dans un contenant identifié distinct du contenant de l'arme à feu. Les passagers ont le droit de transporter jusqu'à 5 kg (11 lb) de munitions.

- Les arcs, les flèches et les couteaux doivent être bien emballés dans le bagage enregistré.

- Le gaz poivré pour les ours et les répulsifs sont interdits dans les bagages de cabine et les bagages enregistrés.

- Informer le transporteur aérien au comptoir d'enregistrement qu'on transporte des armes à feu et des munitions.

- Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec le Centre des armes à feu Canada au 1-800-731-4000.

Veuillez prendre note que les restrictions concernant le transport de liquides, de gels et d'aérosols demeurent en vigueur. Les liquides, les gels et les aérosols transportés dans les bagages de cabine doivent se trouver dans des contenants d'une capacité maximale de 100 ml (3,4 oz). Ces contenants doivent être placés dans un sac de plastique transparent refermable d'une capacité maximale d'un litre. Un seul sac est permis par personne.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'ACSTA, visitez son site Web à l'adresse suivante : www.catsa.gc.ca ou appelez l'ACSTA au 1-888-294-2202.

L'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) est une société d'Etat qui a été créée par le gouvernement fédéral à la suite des événements du 11 septembre 2001. L'Administration rend compte au Parlement, par l'entremise du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et sa mission est de protéger le public en assurant la sûreté des aspects critiques du système de transport aérien tels que désignés par le gouvernement.

Renseignements

  • Administration canadienne de la sûreté du transport aérien
    Service des relations avec les médias
    613-998-4527