Adaltis Inc.
TSX : ADS

Adaltis Inc.

09 nov. 2007 08h00 HE

Adaltis annonce ses résultats financiers du troisième trimestre 2007

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 nov. 2007) - Adaltis Inc. (TSX:ADS), une société internationale de diagnostic in vitro (IVD), a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre de 2007.

Faits saillants financiers :

- Les produits se sont élevés à 14,6 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2007 par rapport à 12,0 millions de dollars en 2006, une augmentation de 2,6 millions de dollars ou 21,7 %. Cette croissance est le résultat d'une augmentation de 1,5 million de dollars des ventes de produits à plus forte marge, incluant les lignes de produits pour maladies infectieuses, tirées principalement en Chine et dans d'autres pays émergents tels que la Russie, le Brésil et l'Inde, et d'une augmentation de 1,4 million de dollars des produits à plus faible marge en Asie, partiellement compensées par l'effet défavorable de la fluctuation des devises de 0,3 million de dollars.

- Les coûts et charges totales ont été de 21,9 millions de dollars pour le troisième trimestre comparés à 18,9 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2006, une hausse de 3,0 millions de dollars ou 15,9 %. De cette hausse, 2,6 millions de dollars est dû à un volume plus élevé de ventes, 0,9 million est attribuable à des dépenses additionnelles reliées à la plateforme opérationnelle en Chine. Ceci a été compensé par l'effet favorable de la fluctuation des devises pour 0,3 million de dollars et par une réduction des dépenses en Amérique du Nord et en Europe de 0,2 million de dollars.

- La perte nette s'est établie à 8,0 millions de dollars, ou 0,12 dollar par action de base et dilué, comparée à une perte de 8,3 millions de dollars, ou 0,16 dollar par action de base et dilué au cours de la même période en 2006.

- Les produits pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 ont été de 49,0 millions de dollars soit 6,5 % plus élevé que les 46,0 millions de dollars rapportés l'an dernier. La perte nette pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 s'est établie à 20,7 millions de dollars, ou 0,35 dollar par action de base et dilué, comparée à une perte de 20,1 millions de dollars, ou 0,40 dollars par action de base et dilué pour la même période l'an dernier.

Faits saillants opérationnels :

- Adaltis a signé une importante entente de coopération avec le "Chinese Medical Doctor Association" ("CMDA"), une organisation très influente ayant un contact privilégié avec le Ministère de la Santé Chinois. Cette entente de coopération s'inscrit dans le cadre de l'intention du Ministère de la Santé Chinois d'automatiser et d'améliorer la sécurité des pratiques de laboratoire au sein des quelques milliers de laboratoires et cliniques médicales des régions rurales de la Chine. Cette entente stipule que le CMDA et Adaltis oeuvreront conjointement avec pour objectif principal de supporter l'amélioration des capacités de diagnostic clinique et le niveau des services de soins de santé dans les communautés chinoises, en augmentant la sécurité et l'intégrité des résultats par l'automatisation des pratiques de laboratoire. Après plusieurs mois d'essais avec les systèmes automatisés d'Adaltis, celle-ci a été en mesure de démontrer au CMDA les avantages, la robustesse et la valeur des solutions automatisées proposées par Adaltis. Adaltis débutera immédiatement à travailler avec le CMDA et, fort du support de ce dernier, s'attend à fournir ses instruments compacts automatisés ainsi que ses réactifs aux cliniques médicales au sein de la population, et aidera à la formation du personnel de laboratoire vers de bonnes pratiques.

- Adaltis a reçu une validation scientifique indépendante favorable pour son nouveau produit "Syphilis New Generation" lancé au deuxième trimestre de 2007. L'étude, publiée par le "Microbiological Diagnostic Assessment Service" (Institut MIDAS) confirme 100 % de sensibilité à tous les stades de la maladie (primaire, secondaire et latent) ainsi que 100 % de spécificité. Etant donné la haute sensibilité du nouveau produit, le rapport suggère son utilisation à des fins de dépistage. Le test Syphilis New Generation sera commercialisé avec le nouveau test HIV v.4 d'Adaltis dans le but de pénétrer le segment important que représente les banques de sang. Le nouveau test HIV v.4 a été évalué dernièrement par l'Institut-Paul-Ehrlich (PEI) d'Allemagne comme l'un des tests les plus sensibles disponibles actuellement sur le marché.

- Adaltis a identifié de nouveaux distributeurs dans des marchés émergents en croissance et a conclu des accords de distribution avec certains de ceux-ci. Notamment, Adaltis a conclu une importante entente de distribution avec un nouveau distributeur en Russie ayant pour objectif de viser le segment des maladies infectieuses en croissance dans ce pays. Adaltis estime que la Russie pourrait devenir un marché important pour elle dans un avenir rapproché alors que des investissements significatifs sont effectués par le gouvernement russe dans le but d'augmenter la qualité de ses infrastructures de santé ainsi que les services. Adaltis observe une croissance importante dans ce marché.

- Adaltis a progressé dans l'intégration continue de sa plateforme opérationnelle en Chine avec la finalisation du transfert de ses produits pour maladies infectieuses, pavant la voie à la fermeture de l'usine de fabrication canadienne dans le quatrième trimestre de 2007.

"Durant le troisième trimestre, typiquement caractérisé par un ralentissement saisonnier des activités de vente en Europe, nous avons continué à enregistrer de bonnes croissances dans les régions clés telles que la Chine, le Brésil et l'Inde, où les ventes de nos produits de haute qualité à bas coût pour les maladies infectieuses, visant le marché lucratif des banques de sang, ont augmenté considérablement. Nous sommes heureux de l'annonce récente de notre entente avec le CMDA, qui mènera, nous l'espérons, à des relations plus étroites avec les autorités chinoises administrant le programme de santé communautaire. En parallèle, nous avons continué à nous concentrer sur l'amélioration constante de notre système EclecticaMC. Nous avons aussi réalisé des progrès dans la consolidation de nos opérations à notre usine de Chine et nous prévoyons ainsi fermer la production au Canada avant la fin de 2007, tel que prévu originalement. De manière générale, nous restons concentrés sur notre mission qui est de devenir un fournisseur important de produits de diagnostic in vitro dans les marchés émergents, plus particulièrement en Chine.", a indiqué M. Pierre Larochelle, président et chef de la direction d'Adaltis.

Faits saillants concernant les activités de financement :

- Le 11 septembre 2007, Adaltis a conclu une entente avec une banque canadienne portant sur une marge de crédit donnant accès à 9,5 millions de dollars de liquidité. Cette nouvelle marge de crédit a été structurée pour donner accès à des liquidités suite aux développements récents relativement aux papiers commerciaux adossés à des actifs émis par des tiers ("PCAA de tierces parties") détenus par la société. Cette marge de crédit est garantie par les PCAA de tierces parties détenus par la société. Les détails de ces PCAA de tierces parties sont décrits plus bas, à la note 6 des états financiers ainsi qu'à la section "Estimations comptables critiques" du rapport de gestion.

- Le 7 novembre 2007, la société a conclu une entente portant sur une marge de crédit de 4 242 717 $ (2 995 000 Euros) avec une société italienne de financement. Cette marge de crédit portant intérêt à EURIBOR plus 1,25 % est payable sur demande et est disponible pour financer les comptes recevables étrangers qui sont éligibles à l'assurance de crédit à l'export.

Investissement dans les papiers commerciaux adossé à des actifs

Adaltis détient présentement des PCAA de tierces parties ayant une valeur nominale et aux livres de 9,5 millions de dollars. Ces investissements, qui ont été acquis en accord avec la politique d'investissement de la société, sont arrivés à échéance au cours du troisième trimestre. Par contre, aucun PCAA de tierces parties détenu par la société n'a été repayé, ni à maturité, ni depuis lors. Ces investissements avaient été cotés au plus haut niveau (R1-High) par Dominion Bond Rating Service ("DBRS"), une agence de cotation de crédit reconnue, au moment de l'achat. DBRS a placé plusieurs émetteurs de PCAA de tierces parties "Under Review with Developing Implication" suivant l'annonce, le 16 août 2007, qu'un consortium représentant des banques, fournisseurs d'actifs et investisseurs majeurs avait conclu un accord de principe portant sur une proposition à long terme ainsi que sur une entente intérimaire concernant les PCAA de tierces parties. Selon cette proposition, les PCAA de tierces parties affectés seraient convertis en billets à taux flottants échéant au plus tôt à la date d'expiration des actifs sous-jacents. Un comité pan canadien d'investisseurs (le "comité") a été créé le 6 septembre 2007 dans le but de superviser le processus de restructuration proposé des PCAA de tierces parties.

Selon des informations récentes circulées dans les médias, M. Purdy Crawford, président du comité, a rassuré les investisseurs en répétant que la qualité des actifs sous-jacents demeurait élevée. Il a aussi mentionné que la proposition en préparation allait offrir aux investisseurs l'option de choisir du papier à court terme échangeable sur le marché, en remplacement du papier présentement détenu. Finalement, le comité a rapporté que le processus de restructuration des PCAA de tierces parties devrait être complété durant le premier trimestre de 2008, si le plan est respecté.

Malgré les commentaires précédants, il est possible que le comité ne soit pas en mesure de s'entendre sur une proposition ou bien que l'impact de la proposition de restructuration résulte en une charge significative sur les résultats de la société, laquelle charge ne peut présentement pas être estimée, ou en une restriction de l'accès à ces liquidités pouvant aller au delà d'un an. Adaltis est en discussion avec les parties impliquées et surveille de près la situation de manière à recouvrir le montant total de ses PCAA de tierces parties.

Ces investissements sont présentés dans les actifs à court terme à leur valeur nominale sous la rubrique "Investissements dans des papiers commerciaux adossés à des actifs". Le 11 septembre 2007, la société a conclu une entente avec une banque canadienne donnant accès à 9,5 millions de dollars de liquidité (voir note 7b des états financiers).

Continuité de l'exploitation

Les états financiers de la société ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR du Canada") et sont fondés sur l'hypothèse de la continuité de l'exploitation selon laquelle la société sera en mesure de réaliser les actifs et de s'acquitter de ses dettes dans le cours normal de ses activités. Ces états financiers ne reflètent pas l'ajustement qui pourrait être nécessaire pour établir la valeur comptable des actifs, passifs, et produits et charges reportés et le classement au bilan utilisée si la société était incapable de poursuivre ses activités conformément à cette hypothèse.

La société a subit des pertes importantes durant l'exercice en cours et les années passées. La capacité de la société de continuer l'exploitation est conditionnelle à sa capacité de générer des ventes et des bénéfices, et d'obtenir du financement supplémentaire pour combler ses besoins de liquidités. A l'heure actuelle, la société n'est pas assurée de pouvoir obtenir du financement supplémentaire et la direction poursuit ses efforts pour trouver du financement supplémentaire.

Résultats financiers :

Produits (y compris les ventes, les revenus de location, les redevances et les autres produits)

Les produits du trimestre terminé le 30 septembre 2007 se sont élevés à 14,6 millions de dollars par rapport à 12,0 millions de dollars en 2006, une augmentation de 2,6 millions de dollars ou 21,7 %. Cette croissance est tirée d'une augmentation de 1,5 million de dollars des produits à plus forte marge, incluant ses lignes de produits pour les maladies infectieuses, tirés principalement de la Chine et d'autres pays émergents tel que la Russie, le Brésil et l'Inde, d'une augmentation de 1,4 million de dollars des produits à plus faible marge en Asie, partiellement compensée par un effet défavorable de la fluctuation des devises de 0,3 million de dollars.

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 les produits se sont établis à 49,0 millions de dollars, contre 46,0 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, soit une hausse de 3,0 millions de dollars ou 6,5 %. Globalement, ses produits à marge plus élevée, dont ses gammes de produits pour maladies infectieuses, se sont accrus de 3,1 millions de dollars partiellement due à une hausse des produits en Chine et dans d'autres pays émergents tels que la Russie et le Brésil. De plus, la société a bénéficié de l'incidence favorable des fluctuations de change de 1,3 million de dollars. Cet avantage a été en partie contrebalancé par une réduction globale de 1,4 million de dollars des produits à marge plus faible en Asie, en raison de ventes découlant de projets spéciaux au cours du premier trimestre de 2006 et qui ne se sont pas renouvelées en 2007.

Coût des ventes et revenus de location

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2007, le coût des ventes et des revenus de location s'est élevé à 13,2 millions de dollars par rapport à 10,6 millions de dollars en 2006, une augmentation de 2,6 millions de dollars ou 24,5 %. Cette hausse est imputable à la hausse des ventes, comme il est expliqué à la rubrique "Produits" ci-dessus, contribuant à une progression de 2,6 millions de dollars du coût des ventes et des revenus de location. L'incidence d'une plateforme d'exploitation en Chine a donné lieu à 0,2 million de dollars de coûts supplémentaires au coût des ventes et des revenus de location. Ceci a été partiellement contrebalancé par l'incidence des fluctuations de change ayant eu un impact favorable de 0,2 million de dollars.

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, le coût des ventes et des revenus de location s'est élevé à 41,3 millions de dollars par rapport à 37,6 millions de dollars en 2006, une augmentation de 3,7 millions de dollars ou 9,8 %. Toutefois, en incluant les frais de production de 0,7 million de dollars classés sous "frais de vente et administration" l'année dernière, dû au fait que la société n'avait pas débuté entièrement la production à son usine de Shanghai, le coût des ventes et revenus de location est 3,0 millions de dollars plus élevé que pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2006. Cette hausse est imputable à la hausse des ventes, comme il est expliqué à la rubrique "Produits" ci-dessus, contribuant à une progression de 1,3 million de dollars et à la croissance de ses coûts reliés à son usine de fabrication à Shanghai ayant résulté en un impact de 0,6 million de dollars. L'impact défavorable de la fluctuation explique pour sa part le reste de la hausse, soit 1,1 million de dollars.

Frais de vente et d'administration

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2007, les frais de vente et d'administration se sont établis à 7,2 millions de dollars comparé à 7,0 millions de dollars pour la même période l'an dernier, une hausse de 0,2 million de dollars ou 2,9 %. Ceci est dû à une réduction des frais en Amérique du Nord et en Europe de 0,2 million de dollars et un effet favorable des fluctuation de change de 0,1 million de dollars compensée par des frais supplémentaires de 0,5 million de dollars à la suite de ses investissements en Chine.

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, les frais de vente et d'administration se sont établis à 21,6 millions de dollars comparé à 21,4 millions de dollars en 2006. Toutefois, en excluant les frais de production de 0,7 million de dollars classés sous "frais de vente et administration" l'année dernière, dû au fait que la société n'avait pas débuté entièrement la production à son usine de Shanghai, les frais de ventes et d'administration sont 0,9 million de dollars ou 4,2 % plus élevés que pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2006. Ceci est dû à une réduction des frais en Amérique du Nord et en Europe de 0,5 million de dollars contrebalancée par des frais supplémentaires de 1,0 million de dollars à la suite de ses investissements en Chine et une somme de 0,4 million de dollars de fluctuations de change défavorables.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et de développement se sont établis à 1,5 million de dollars pour le trimestre terminé le 30 septembre 2007, par rapport à 1,3 million de dollars pour la même période en 2006, soit une hausse de 0,2 million de dollars, ou 15,4 %. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, les frais de recherche et de développement se sont chiffrés à 4,8 millions de dollars, contre 3,9 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, soit une augmentation de 0,9 million de dollars ou 23,1 %.

L'augmentation de 0,2 million de dollars pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2007 est principalement attribuable aux investissements faits dans sa plateforme de R&D en Chine alors que l'augmentation de 0,9 million de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 est principalement attribuable aux investissement faits en Chine ainsi qu'à l'effet défavorable de la fluctuation des taux de change de 0,2 million de dollars.

Frais financiers

Les frais financiers ont atteint 0,7 million de dollars et 2,3 millions de dollars pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 30 septembre 2007 en comparaison à 0,6 million de dollars et 1,3 million de dollars pour les mêmes périodes en 2006. Ceci représente des hausses de 0,1 million et 1,0 million de dollars, respectivement, et reflète une plus haute dette moyenne comparativement à l'an dernier.

Rémunération à base d'actions

La charge de rémunération à base d'actions, un élément hors trésorerie, s'est établie à 0,2 million de dollars et à 0,7 million de dollars pour le trimestre et la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, contre 0,5 million de dollars et 1,5 million de dollars pour les périodes correspondantes de 2006. La différence résulte principalement des options octroyées avant le deuxième trimestre de 2004 qui sont maintenant complètement amorties.

Gain de change

Les gains de change pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 30 septembre 2007 se sont élevés à 0,2 million de dollars et à 0,9 million de dollars, respectivement. Ces gains découlent principalement de l'incidence favorable du raffermissement de l'euro par rapport au dollar canadien. Pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent, une perte minime a été inscrite pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 30 septembre 2006.

Impôts sur les bénéfices

Les impôts sur les bénéfices pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2007 ont été minimes comparés à 0,2 million de dollars pour la même période l'an dernier. La différence est due à des charges prises en 2006 principalement dues à une évaluation fiscale d'une année précédente en Italie.

Les impôts sur les bénéfices pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre se sont traduits par un crédit de 0,2 million de dollars contrairement à une charge de 0,3 million de dollars lors de l'exercice précédent. L'écart de 0,5 million de dollars s'explique principalement par la contrepassation en 2007 d'une tranche du passif à titre d'impôts futurs liée aux filiales chinoises pour 0,2 million de dollars, à la suite de changements apportés au taux d'imposition en vigueur en Chine comparé à des charges de 0,3 million de dollars en 2006 principalement dues à une évaluation fiscale d'une année précédente en Italie.

Perte nette

En raison des éléments décrits ci-dessus, la société a inscrit pour le trimestre terminé le 30 septembre 2007 une perte nette de 8,0 millions de dollars, ou 0,12 $ par action, pour le résultat de base et dilué, par rapport à une perte de 8,3 millions de dollars, ou 0,16 $ par action pour le résultat de base et dilué, pour le trimestre correspondant de 2006.

Pour le cumul de l'année, la société a affiché une perte nette de 20,7 million de dollars ou 0,35 $, pour le résultat de base et dilué, contre une perte nette de 20,1 millions de dollars ou de 0,40 $ pour le résultat de base et dilué par action pour la période correspondante en 2006.

Pour le trimestre et la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2007, un montant de 0,3 million de dollars et de 0,8 million de dollars ont été comptabilisé respectivement à titre d'augmentation dans la composante capitaux propres des débentures convertibles dans le déficit consolidé. Ce montant a été pris en compte dans la détermination des données du résultat de base et dilué par action.

Nombre d'actions en circulation

Au 30 septembre 2007, il y avait 69 912 648 actions en circulation (52 162 647 au 31 décembre 2006).



Principales données financières

(En milliers de dollars canadiens, sauf les données par action)

Trois mois Trois mois Neuf mois Neuf mois
terminés le terminés le terminés le terminés le
30 sept. 2007 30 sept. 2006 30 sept. 2007 30 sept. 2006

Produits 14 606 12 036 48 967 45 976
Perte avant frais
financiers, impôts
sur les bénéfices
et éléments
sélectionnés (1) (7 303) (6 900) (18 719) (16 938)
Perte nette (8 001) (8 256) (20 725) (20 133)
Perte nette par action (0,12) (0,16) (0,35) (0,40)
Perte nette de
trésorerie par
action (2) (0,10) (0,13) (0,29) (0,32)

30 septembre 31 décembre
2007 2006
Trésorerie et
équivalents,
liquidités soumises
à restrictions
et investissements
dans des PCAA 19 966 7 366
Actif total 135 776 127 189
Emprunts bancaires 15 791 13 480
Dette à long terme
(incluant portion
à court terme) (3) 19 094 18 811
Capitaux propres 69 119 60 064


(1) Les éléments sélectionnés incluent la charge de rémunération à base d'actions, la perte de change ainsi que la restructuration et autres charges.

(2) La perte nette de trésorerie par action est une mesure financière non définie par les PCGR dont le calcul est basé sur la perte nette avant amortissement et charge de rémunération à base d'actions.

(3) Inclus la composante passif de la débenture convertible et un effet à payer à une filiale d'un actionnaire, exempt d'intérêt.

Disponibilité des résultats financiers du troisième trimestre de 2007

Les états financiers complets, les notes complémentaires et le rapport de gestion pour le trimestre terminé le 30 septembre 2007, seront disponibles sous la section "Investisseurs" du site Web de la société : www.adaltis.com. Ces documents seront également déposés sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Conférence téléphonique avec les investisseurs

Adaltis tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats du troisième trimestre le vendredi 9 novembre 2007 à 9 h 30 (heure de l'Est). La conférence téléphonique sera accessible en composant le 1-866-234-7330 (Canada et Etats-Unis) ou le 1-706-634-5011 (international). Un enregistrement de la conférence sera aussi disponible sur le site Web d'Adaltis pour 30 jours.

Mesures non conformes aux PCGR

La société présente ses résultats selon les PCGR. Toutefois, dans la présente analyse, la société utilise une mesure de rendement qui n'est pas définie par les PCGR, soit la perte de trésorerie par action

Cette mesure étant un indicateur supplémentaire du rendement de la société, nous estimons qu'elle fournit une information utile aux intervenants sur la situation financière et les résultats d'exploitation. La direction estime que la perte de trésorerie par action est une mesure de rendement de la société pertinente étant donné l'ampleur de ses charges non monétaires, comme l'amortissement et la charge de rémunération à base d'actions. Cette mesure n'a pas de définition normalisée prescrite par les PCGR et peut ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Elle doit être considérée comme une donnée supplémentaire ne remplaçant pas les renseignements financiers préparés selon les PCGR.

A propos d'Adaltis

Adaltis est une société internationale de tests diagnostiques in vitro qui développe, fabrique et commercialise des systèmes de tests diagnostiques. La société a pour mission de devenir un fournisseur important de systèmes de tests diagnostiques in vitro dans les marchés émergents, plus particulièrement en Chine.

En collaboration avec ses actionnaires stratégiques, CITIC Pacific Limited (un important conglomérat ayant son siège social à Hong Kong), et Picchio Pharma Inc. (une société d'investissement dans le secteur des sciences de la vie contrôlée par le Dr Francesco Bellini et par Power Corporation du Canada), Adaltis a terminé la construction de son usine de fabrication à Shanghai. Cette usine, maintenant opérationnelle, permet la fabrication économique de produits de qualité supérieure dans un environnement conforme aux "Bonnes Pratiques de Fabrication". Elle permettra notamment de desservir les marchés actuels en Europe, tout en créant une plate-forme pour pénétrer le marché chinois des tests diagnostiques in vitro.

Adaltis a son siège social à Montréal et possède des bureaux en Chine, à Hong Kong, en Italie, en Allemagne et au Mexique.

Avis concernant les déclarations prospectives

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, incluant notamment l'incidence à court et long terme de PCAA de tierces parties détenus par la société, les effets de l'entente signée avec CMDA, le marché potentiel en Russie et dans les autres marchés émergents ou la société a des ententes de distribution ainsi que la pertinence de notre offre de produits sont des déclarations prospectives et sont assujetties à des risques, incertitudes et des hypothèses importants. La société donne avis que, de par leur nature, des déclarations prospectives impliquent des risques et incertitudes, et que les résultats et les actions réelles de la société pourraient différer sensiblement des résultats et actions annoncées dans les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse reflètent les attentes d'Adaltis Inc. et ses filiales en date des présentes et, par conséquent, ces attentes sont susceptibles d'être modifiées ultérieurement. Toutefois, Adaltis Inc. et ses filiales déclinent toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, à la suite de l'obtention de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, sauf tel que requis par la loi.

Pour toute autre information concernant les risques et incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats et les actions annoncés dans ces déclarations prospectives diffèrent sensiblement des résultats et actions réels, veuillez consulter à la notice annuelle de la société déposée auprès des commissions canadiennes des valeurs mobilières.

Renseignements