Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal

05 mars 2010 10h30 HE

Aéroports de Montréal publie ses résultats pour l'année 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 mars 2010) - Aéroports de Montréal a dévoilé aujourd'hui ses résultats financiers consolidés vérifiés pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Le BAIIA (excédent des produits sur les charges avant intérêts, impôts, amortissement et moins-value des autres placements) s'est établi à 151,5 millions $ pour l'exercice, une diminution de 21,6 millions $ ou 12,5 % par rapport à l'année précédente.

Au cours de l'année, la Société a poursuivi la réalisation de ses différents programmes d'immobilisations, principalement à l'aéroport Montréal-Trudeau. Les travaux ont porté principalement sur le parachèvement du nouveau secteur des départs transfrontaliers, sur la reconfiguration du réseau routier en façade de l'aérogare, ainsi que sur la réfection d'infrastructures du côté air. 

Les investissements totaux de la Société ont atteint 186,4 millions $ en 2009, contre 234,9 millions $ pour l'exercice 2008. Les investissements dans les aéroports ont été financés par les flux de trésorerie provenant des activités aéroportuaires y compris les frais d'améliorations aéroportuaires (67,9 millions $) et par la dette à long terme (118,5 millions $).

Résultats financiers

Les revenus consolidés se sont élevés à 351,4 millions $ en 2009, une diminution de 10,8 millions $ ou 3,0 % par rapport à 2008. Cet écart est attribuable à la baisse du trafic passagers et à la diminution des revenus d'intérêts.

Les charges d'exploitation (excluant les taxes municipales) pour l'exercice en revue ont atteint 141,0 millions $, une augmentation de 17,8 millions $ ou 14,4 % par rapport à l'exercice précédent. L'écart s'explique principalement par la contribution de la Société au projet de réaménagement de l'échangeur Dorval, l'augmentation de certains coûts opérationnels dû notamment à l'ouverture du nouveau secteur des départs transfrontaliers et par l'augmentation de la charge de retraite et des taux de salaire.

Les taxes municipales se sont élevées à 36,7 millions $ pour l'exercice 2009, soit une augmentation de
2,5 millions $ ou 7,3 % par rapport à l'exercice précédent. Cette augmentation s'explique par la hausse de la valeur foncière de Montréal-Trudeau consécutive à la mise en service du nouveau secteur des départs transfrontaliers en août 2009.

Aéroports de Montréal considère, comme plusieurs autres entreprises, que le BAIIA est le meilleur indicateur de sa performance financière et de sa capacité à faire face à ses obligations financières. Celui-ci s'est établi à 151,5 millions $ pour l'exercice clos le 31 décembre 2009, contre 173,1 millions $ au 31 décembre 2008, soit une diminution de 21,6 millions $ ou 12,5%.

L'amortissement s'est élevé à 82,0 millions $ en 2009, ce qui représente une hausse de 9,7 millions $ ou 13,4 % par rapport à l'exercice précédent. Cette hausse résulte de la mise en service de nouvelles installations à Montréal-Trudeau, dont le nouveau secteur des départs transfrontaliers en août 2009.

L'exercice terminé le 31 décembre 2009 s'est soldé par une insuffisance des produits par rapport aux charges de 8,9 millions $ comparativement à un excédent de 15,9 millions $ pour l'exercice 2008.

Faits saillants financiers :

       
  Cumulé au 31 décembre
(en millions de dollars) 2009 2008 Variation (%)
Produits 351,4   362,2 (3,0 )
Charges d'exploitation (excluant PRIM) 141,0   123,2 14,4  
Paiements versés en remplacement d'impôts aux municipalités (PRIM) 36,7   34,2 7,3  
Loyer à Transports Canada 21,6   21,6 -  
Amortissement 82,0   72,3 13,4  
Frais financiers 79,0   77,9 1,4  
Moins-value des autres placements (PCAA) -   17,1 (100,0 )
Total des charges 360,3   346,3 4,0  
Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges (8,9 ) 15,9 (156,0 )
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (avant variation des éléments du fonds de roulement) 67,9   100,9 (32,7 )
BAIIA 151,5   173,1 (12,5 )

Trafic passagers
Pour l'ensemble de l'année en revue, le trafic passagers à Montréal-Trudeau a totalisé 12,2 millions de passagers, par rapport à 12,8 millions en 2008, ce qui représente une diminution de 4,7 %. En comparaison, les grands aéroports canadiens ont enregistré une baisse de trafic moyenne de 5,5 % en 2009.

Le trafic international, qui représente 37 % du trafic total, est celui qui s'est le mieux tenu, avec une progression de 2,1 % par rapport à 2008. Les secteurs transfrontalier (24 % du trafic total) et domestique (39 % du trafic total) ont fléchi respectivement de 6,8 % et de 9,3 %.

 Tableau - trafic passagers

  Montréal-Trudeau  
  2009 2008 Variation%
janvier 1 037 955 1 066 974 (2,7 )
février 981 029 1 057 049 (7,2 )
mars 1 085 299 1 151 194 (5,7 )
1ertrimestre 3 104 283 3 275 217 (5,2 )
avril 999 572 1 068 474 (6,4 )
mai 942 144 1 054 056 (10,6 )
juin 1 012 139 1 094 733 (7,5 )
2etrimestre 2 953 855 3 217 263 (8,2 )
juillet 1 176 252 1 190 318 (1,2 )
août 1 215 061 1 246 579 (2,5 )
septembre 995 478 1 053 175 (5,5 )
3etrimestre 3 386 791 3 490 072 (3,0 )
octobre 981 642 1 013 554 (3,1 )
novembre 828 928 865 800 (4,3 )
décembre 951 810 951 414 (0,0 )
4etrimestre 2 762 380 2 830 768 (2,4 )
Année complète 12 207 309 12 813 320 (4,7 )

 Source : Aéroports de Montréal, résultats préliminaires

Mouvement aériens

Dans l'ensemble, les mouvements aériens enregistrés par Aéroports de Montréal se sont élevés à 231 630 en 2009, ce qui représente une diminution de 5,5 % par rapport à 2008. Sur une base sectorielle, les mouvements internationaux sont en hausse de 2,3 % pour l'ensemble de l'année, tandis que les mouvements domestiques et transfrontaliers ont baissé de 6,2 % et de 6,9 % respectivement.

Aéroports de Montréal est l'administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l'exploitation et du développement de l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et de l'Aéroport international de Montréal-Mirabel, depuis 1992. La Société emploie 600 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires et au siège social.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site Web à l'adresse Internet www.admtl.com

Renseignements

  • Aéroports de Montréal
    Christiane Beaulieu
    Vice-présidente, Affaires publiques
    514-394-7304