Afri-Can, Société de minéraux marins
TSX CROISSANCE : AFA
FRANKFURT : AJF

Afri-Can, Société de minéraux marins

05 août 2008 14h21 HE

Afri-Can, Société de minéraux marins : Mise à jour sur la progression de la conversion du vaisseau d'échantillonnage

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 août 2008) - Afri-Can, Société de minéraux marins ("Afri-Can") (TSX CROISSANCE:AFA)(FRANCFORT:AJF), rapporte qu'elle a été informée par International Mining Dredging and Holding Ltd (IMDH), qu'à cause de retard dans la livraison de composantes variées du système d 'échantillonnage, la conversion du DP Sampler, vaisseau d'échantillonnage sous contrat, sera plus longue qu'originalement prévue. Il est maintenant prévu que le DP Sampler quittera le chantier naval JSML Shipyard de Singapour à la fin septembre au lieu de la fin juin tel que précédemment rapporté. L'approvisionnement en pièces et équipements pour les opérations marines tel que exploration minières et pétrole et gaz, sont actuellement difficiles à prévoir sur une base globale et ces problèmes et ne sont pas uniquement reliés à ce vaisseau et à ce chantier naval. Le DP Sampler, qui sera renommé "The Explorer", est détenu et opéré par IMDH, et à ce compte, Afri-Can n'a que des dépenses administratives mineures reliées à ce délai. Toutefois, ce délai repousse le début de l'échantillonnage sur la concession marine Bloc J d'approximativement deux mois.

Le climat dans la région du Bloc J est tel qu'il n'existe pas de fenêtre saisonnière durant laquelle les travaux doivent être complétés. Sur le Bloc J, les travaux peuvent être menés n'importe quand durant l'année, donc un délai pour le début des travaux d'échantillonnage n'a pas de conséquences à long terme. A la suite de l'échantillonnage initial en 2008, de plus amples travaux de géophysique et d'échantillonnage seront requis en 2009 pour définir d'autres caractéristiques géologiques. Comme ces derniers travaux ne sont pas encore programmés, un délai pour le commencement de l'échantillonnage initial n'aura pas d'effet négatif sur les progrès globaux du projet.

Quand la conversion sera terminée, le MV DP The Explorer quittera Singapour pour Cape Town en Afrique du Sud, où des équipements additionnels et le plant de traitement minéralogique sont prêts pour l'installation. Actuellement, Afri-Can prévoit que l'échantillonnage sur le Bloc J débutera approximativement deux mois après l'arrivée du DP The Explorer à Cape Town. Afri-Can informera ses actionnaires d'une cédule détaillée après le départ du vaisseau de Singapour. Le but du programme est de délimiter une ressource diamantifère en accord avec l'Instrument National 43-101.

"Très peu de vaisseaux alternatifs sont disponibles actuellement et certainement aucun n'égale les spécifications du DP The Explorer, a répondu M. Pierre Léveillé, Président et Chef de la Direction, quand à la question si ce délai forcerait Afri-Can à chercher d'autres vaisseaux et contracteurs pour la conduite des travaux d'échantillonnages. Avec ses 105 mètres de long et 20 mètres de large, ce vaisseau est large et stable et le taux d'efficacité prévu de 80% du temps d'utilisation, surpasse la performance des autres contracteurs, qui est en moyenne de 75%. L'équipement d'échantillonnage sera en mesure de pénétrer jusqu'à 12 mètres et ce non seulement à travers sable et graviers mais aussi à travers des roches compactées et des graviers semi-cimentés. Ce qui veut dire que n'importe quelle formation diamantifère plus profonde qui n'est pas accessible à d'autres systèmes d'échantillonnage sera identifiée et échantillonnée. De plus, tous les paramètres géologiques et opérationnels seront enregistrés pour chaque échantillon et chaque trou de forage sera encaissé pour prévenir la contamination par effondrement des murs latéraux. Par conséquent, les résultats seront de très haute qualité et de fiabilité maximale. Aucun autre vaisseau ne démontre ces spécifications et engager un autre contracteur serait définitivement un recul considérable."

Afri-Can est une entreprise canadienne active dans l'acquisition, l'exploration et le dévelop-pement de propriétés minérales importantes en Namibie. L'approche scientifique et créative cible les importants gîtes de diamants marins sur des territoires inexplorés et prometteurs.

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs", tel qu'identifiés dans les dépôts réguliers d'Afri-Can auprès des autorités réglementaires canadiennes, qui comprennent certains risques et incertitudes. Il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts, et les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier de façon importante et différer de ceux anticipés dans ces énoncés.

Actions émises: 146 367 644

La Bourse Canadienne de Croissance (TSX) n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements

  • Afri-Can, Société de minéraux marins
    Pierre Léveillé
    Président et Chef de la Direction
    514-846-2133
    514-846-1435 (FAX)
    ou
    Afri-Can, Société de minéraux marins
    Bernard J. Tourillon
    Vice-Président Exécutif et Chef de la Direction Financière
    514-846-2133
    514-846-1435 (FAX)
    info@afri-can.com
    www.afri-can.com