Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

04 juin 2007 11h00 HE

Agence spatiale canadienne : Contribution du Canada au télescope spatial James Webb de la NASA

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 4 juin 2007) - Gary Goodyear, député fédéral de Cambridge au nom de l'honorable Maxime Bernier, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne (ASC), a annoncé aujourd'hui l'attribution à COM DEV d'un contrat de 39 millions de dollars pour la construction du détecteur de guidage de précision (FGS) et de la caméra à filtre accordable (TFI) destinés au télescope spatial James Webb (JWST) de la NASA. Le FGS est un instrument critique qui localisera les étoiles avec une grande précision et gardera le télescope aligné correctement lorsqu'il fonctionnera. La TFI quant à elle permettra au JWST de capter des images infrarouges uniques.

Fruit d'une collaboration entre la NASA, l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale canadienne, ce télescope spatial sera le plus gros jamais construit. L'Agence spatiale canadienne, qui gérera la participation canadienne, joue un rôle décisif à titre d'organisme de financement et de coordination du projet au Canada. Cette contribution garantira aussi à nos scientifiques un accès à toutes les données et leur permettra de soumettre des demandes spécifiques liées à leurs domaines de recherches représentant au minimum 5 % du temps d'exploitation du télescope spatial.

"Notre nouvelle stratégie des sciences et de la technologie, Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada, souligne à quel point il est important de faire plus d'efforts pour transformer les idées en innovations qui répondent à nos défis en matière d'environnement, de santé et à nos autres grands défis, et qui améliorent la compétitivité économique du Canada, a déclaré Gary Goodyear. L'industrie spatiale joue un rôle clé dans le secteur des sciences et de la technologie au Canada, et des projets comme celui du télescope spatial James Webb sont assortis de défis tellement exigeants et complexes qu'ils ne cessent de repousser les limites des normes industrielles et technologiques."

Le détecteur de guidage de précision mis au point par COM DEV est essentiel au succès de la mission. Il suivra de près les étoiles-guides de manière à maintenir un pointage extrêmement précis tandis que les instruments du télescope prendront des mesures scientifiques. Le niveau de précision requis équivaut à celui qu'il faudrait pour cibler un objet de la taille d'une pièce de dix cents à une distance de 1 000 km.

Le responsable scientifique du projet est M. John Hutchings de l'Institut Herzberg d'astrophysique du Conseil national de recherches du Canada. M. René Doyon de l'Université de Montréal dirige l'équipe TFI composée de chercheurs de partout au pays qui est chargée de planifier le fonctionnement de l'instrument, de l'étalonner et de mener les premières études. Les équipes américaine et européenne, qui produisent deux des autres instruments, comptent elles aussi des chercheurs canadiens.

Une fois lancé en 2013, le JWST jettera un regard sur le passé, scrutant les nuages de poussières interstellaires où naissent les étoiles et les planètes bien plus loin et plus profondément que jamais auparavant. Il observera la formation des premières étoiles et galaxies de l'univers ainsi que les origines de systèmes solaires pareils au nôtre. Il sera placé à 1,5 million de kilomètres de la Terre, sur une orbite permettant d'assurer un milieu stable et froid et de réduire les problèmes de lumière parasite.

A propos de l'Agence spatiale canadienne

Etablie en 1989, l'ASC est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : Observation de la Terre, Exploration et sciences spatiales, Télécommunications par satellite et Sensibilisation à l'espace et éducation. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web de l'Agence : www.espace.gc.ca

A propos de l'Institut Herzberg d'astrophysique

L'Institut Herzberg d'astrophysique du Conseil national de recherches fournit des télescopes et des instruments d'astronomie de premier ordre aux milieux de recherche canadiens. Il contribue à quatre grands observatoires internationaux à Hawaii et au Chili, exploite des télescopes à Victoria et à Penticton, en Colombie-Britannique, et appuie diverses missions d'astronomie spatiale à l'aide de fonds fournis par l'Agence spatiale canadienne.

Renseignements