Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

04 août 2008 21h28 HE

Aide du Canada à la lutte mondiale contre le VIH/sida

MEXICO, MEXIQUE--(Marketwire - 4 août 2008) - L'honorable Tony Clement, ministre de la Santé et ministre de l'Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l'Ontario, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, que le Canada contribuerait à hauteur de 45 millions de dollars à des projets de lutte contre le VIH/sida en Afrique.

"Le Canada entend résolument collaborer avec la communauté internationale pour lutter efficacement contre le VIH/sida, a dit le ministre Clement. Le soutien que nous apportons produit des résultats et contribue à sauver des vies humaines, partout dans le monde. L'argent ainsi investi financera des projets qui aideront les porteurs du VIH/sida à vivre mieux et plus longtemps. Il fournira aussi aux personnes à risque les instruments de sensibilisation et de prévention dont ils ont besoin pour se protéger contre le VIH/sida."

Depuis trois ans, le gouvernement du Canada a investi, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international, quelque 515 millions de dollars pour lutter contre le VIH/sida dans les pays en développement. Ce nouvel engagement à hauteur de 45 millions de dollars s'inscrira dans le prolongement du précédent et soutiendra des initiatives menées en Afrique subsaharienne, région du monde la plus touchée par les impacts du VIH/sida.

"Les investissements du Canada dans les services de prévention, de traitement, de soins et de soutien aux personnes touchées par le VIH/sida dans les pays en développement font partie intégrante de l'aide destinée à améliorer l'état de santé des populations pauvres du globe", a dit la ministre Oda. " Dans le cadre des mesures mondiales de lutte contre le VIH/sida, le Canada continuera de soutenir de façon importante les programmes bien coordonnés, efficaces et dont les responsables doivent répondre de l'utilité réelle.

Le gouvernement du Canada adhère à une approche globale et à long terme de la lutte mondiale contre le VIH/sida qui fait une large place à la promotion et à la protection des droits de la personne. Les programmes canadiens tendent à favoriser les mesures de prévention basées sur les données probantes; à promouvoir l'égalité entre les sexes et à donner aux femmes les moyens d'alléger le fardeau que le VIH/sida impose sur elles et sur leurs filles; à renforcer les systèmes de santé des pays en développement pour que les services essentiels de traitement et de soutien soient accessibles aux personnes touchées par le VIH/sida; à promouvoir les droits des enfants et à protéger les victimes du VIH/sida parmi ceux-ci.

Le ministre Clement a fait cette annonce à l'occasion de la XVIIe Conférence internationale sur le sida (AIDS 2008) qui se tient à Mexico en août 2008. A titre d'acteur participant activement aux efforts mondiaux de lutte contre le VIH/sida, le Canada est heureux d'être un des partenaires de cet événement.



FICHE D'INFORMATION


Le gouvernement du Canada investit, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international, quelque 515 millions de dollars pour lutter contre le VIH/sida dans les pays en développement. Les projets suivants en Afrique, annoncés au cours de la XVIIe Conférence internationale sur le sida (AIDS 2008), se situent dans le prolongement de l'engagement canadien.

12 millions de $ pour appuyer les organisations de la société civile en Afrique du Sud - 2008-2013

Par l'entremise du haut-commissariat du Canada, le HIV/AIDS Response Fund en Afrique du Sud aidera les organisations locales à réduire l'incidence et la prévalence de la maladie et son impact sur les citoyens. Ce fonds appuie le plan stratégique de lutte contre le sida de l'Afrique du Sud. Le Fonds attribuera une aide financière chaque année à environ 15 organisations de la société civile. Il les aidera à préparer des documents d'information et de communication, à mettre sur pied des groupes de soutien pour les sidéens, les personnes infectées au VIH et les femmes violées ou victimes de violence et financera des activités rémunératrices pour les personnes vivant avec le VIH/sida.

10 millions de $ au Conseil national de lutte anti-sida du Mozambique - Phase 2 - 2008-2012

Le Canada renouvelle son financement au Fonds commun du Conseil national de lutte contre le sida du Mozambique. Afin d'assurer une attribution efficace de l'aide et une harmonisation entre les donateurs, le Fonds a été établi pour financer des activités planifiées par le Conseil national du gouvernement de ce pays. L'aide accordée par le Canada et par d'autres pays donateurs aidera le Conseil à poursuivre le financement et la mise en oeuvre d'activités de prévention, de soins et de traitement de concert avec divers groupes, dont des ONG locales, nationales et internationales, des organisations communautaires, des ministères et le secteur privé.

10 million de $ au programme de développement des Nations Unies au Mozambique - 2008-2009

Ce projet pilote des NU unira et réformera les pratiques de plusieurs organismes au sein du système des Nations Unies au Mozambique pour une application efficace et rentable de programmes de développement conjoints. Le programme focalisera sur quatre secteurs : gouvernance, capital humain, VIH/sida et développement économique-en maximisant les résultats et les impacts du développement, tout en réduisant au minimum les frais de transaction.

10 millions de $ au réseau régional de formation au sida - 2007-2015

Le Canada attribue de nouveau une aide au réseau régional de formation au sida, qui vise à créer des capacités à l'échelon local pour lutter contre les infections sexuellement transmises (IST) et le VIH/sida au moyen d'un réseau d'instituts de formation en Afrique orientale et en Afrique du Sud. Le réseau, avec ses 24 instituts membres répartis dans neuf pays, s'emploie à adapter et à créer des programmes de formation de courte durée à l'intention des agents du secteur des IST et du VIH/sida, des formateurs, des managers responsables de programmes et des décideurs principaux. Le réseau consolidera les systèmes et les structures afin d'améliorer et d'accroître la formation, le réseautage et l'action sociale de manière efficiente. Comme elle a participé à la première phase du projet, l'Université du Manitoba poursuivra son action en offrant de l'enseignement à distance.

3 million de $ au département de Science et Technologie et au Centre d'excellence sud-africain pour la modélisation et l'analyse épidémiologiques - 2008-2013

Ce projet contribuera à réduire l'incidence du VIH/sida et de la tuberculose en Afrique du Sud au moyen de méthodes innovantes permettant de mieux comprendre ces maladies. Par la récolte de données scientifiques et l'établissement d'une ligne de conduite, ce projet améliorera les connaissances sur la co-évolution de l'épidémie de la tuberculose et du VIH et aidera à prédire l'incidence future du VIH/sida et à estimer le nombre de patients nécessitant une thérapie anti-rétrovirale.

Egalement disponible en francais

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-948-7970
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca