Corporation miniere Alexis
TSX : AMC

Corporation miniere Alexis

10 janv. 2008 08h30 HE

Alexis complète l'acquisition de son intérêt dans les propriétés de Rouyn-Noranda en coentreprise avec Xstrata Copper - définit ses programmes de travaux pour 2008

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 10 jan. 2008) - Corporation minière Alexis (TSX:AMC) a le plaisir d'annoncer qu'elle a maintenant acquis sa participation de 50 % dans les propriétés couvrant une superficie d'environ 786 kilomètres carrés dans le district minier de Rouyn-Noranda. Alexis a conclu un accord exécutoire avec Noranda inc. le 16 juin 2004, dans le but d'entreprendre un programme agressif d'exploration sur un portefeuille de propriétés couvrant environ 70 % des terrains prospectifs dans le Camp central prolifique du district minier de Rouyn-Noranda et ses extensions dans les métavolcanites archéennes avoisinantes du Groupe de Blake River. Le secteur possède un riche historique de découvertes et de production à la fois pour l'or et les métaux usuels, avec une production historique de 2,4 millions de tonnes (Mt) de cuivre (Cu), 1,9 Mt de zinc (Zn), 19,5 millions d'onces (M oz) d'or (Au) et 94,4 M oz d'argent (Ag). Les propriétés couvrent les anciennes mines Horne, Quémont, Ansil, Corbet, Gallen, Waite, East Waite, Waite-Amulet et Newbec; le gîte West Ansil découvert au cours de la période d'option; ainsi que de nombreux indices et prospects.

En 2008, Alexis et Xstrata ont prévu un programme d'exploration avec un budget conjoint de 1.5 M $CAN, visant la découverte de métaux usuels. Xstrata demeure gérant des travaux, avec la collaboration de l'équipe d'exploration d'Alexis et sous la direction d'un comité de gestion de la coentreprise à 50/50. Alexis a également alloué un montant distinct de 1,25 M $CAN pour un programme d'exploration aurifère ciblant des secteurs spécifiques des propriétés.

"Alexis et Xstrata poursuivront leur stratégie d'exploration agressive sur ces propriétés", déclare David Rigg, président et chef de la direction d'Alexis. "Le programme prévu en 2008 continuera d'être principalement axé sur les métaux usuels et Alexis deviendra plus agressive dans plusieurs secteurs où un bon potentiel aurifère a été défini. Les propriétés en coentreprise offrent un très bon potentiel pour la découverte de gisements de classe mondiale. Nous entendons poursuivre cette approche intensive dans le cadre de notre stratégie d'exploration à long terme visant la découverte de nouvelles mines et en parallèle avec le début imminent de la production aurifère sur deux projets miniers entièrement détenus par Alexis à Val-d'Or et Rouyn-Noranda."

Entente d'option et de coentreprise

Le 16 juin 2004, la Société a conclu un accord exécutoire avec Noranda inc., octroyant à Alexis l'option d'acquérir une participation de 50 % dans toutes les propriétés de Noranda situées dans le camp minier de Rouyn-Noranda au Québec, prolifique en or et en métaux usuels. Selon les conditions d'origine, Alexis s'est engagé à travailler avec le détenteur des propriétés Noranda (subséquemment Falconbridge, subséquemment Xstrata) et à financer des travaux d'exploration pour les métaux usuels de 16,5 M $ sur 3 ans, sur l'ensemble du portefeuille de propriétés couvrant une vaste superficie prospective. Alexis s'est également engagé à financer des travaux d'exploration aurifère ou de forage de définition, advenant une nouvelle découverte de sulfures massifs, à la hauteur de 3,0 M $.

Alexis n'a aucune obligation actuelle ou future liée à des travaux antérieurs ou à l'exploitation antérieure sur les propriétés. Les droits miniers dans les secteurs avec des enjeux environnementaux particuliers seront séparés des droits de surface et des obligations. Xstrata demeurera détenteur des droits de surface, des titres miniers et des obligations antérieures dans ces secteurs tant que tous les droits miniers seront assujettis à l'entente de coentreprise.

Objectifs d'exploration pour 2008 - Métaux usuels

Le programme est axé sur des cibles développées en 2007, notamment :

"Spirale Wilco"

A 3 km au sud-est du secteur des mines Horne-Quémont, les travaux en 2007 étaient concentrés sur des cibles développées au sein de roches dont la signature géochimique était identique aux roches hôtes de la Rhyolite de Horne, d'altération locale et de valeurs en Cu/Zn dans un secteur qui avait fait l'objet de travaux antérieurs limités en termes de forage profond. Jusqu'à présent, trois sondages ont été complétés à la recherche de minéralisation profonde (cachée) qui pourrait être associée à des corridors d'altération/structures/teneurs métalliques anomales. Les levés géophysiques en sondage augmentent le rayon de détection de tous les sondages, permettant de détecter de la minéralisation conductrice dans un rayon de 150 à 200 mètres autour de chaque sondage.

Trois sondages implantés en 2007 ont permis de confirmer la géologie du secteur, notamment la présence d'horizons stratigraphiques au potentiel intéressant. Un quatrième sondage, WIL-07-04, n'a pas recoupé de minéralisation économique, cependant le levé géophysique en sondage indique la présence d'une anomalie hors-trou à proximité. Un autre sondage sera implanté pour vérifier l'anomalie hors-trou interprétée comme une plaque conductrice de 125 par 135 mètres, de 15 à 20 mètres d'épaisseur, dont la bordure serait située à 25 mètres à l'est du sondage, à une profondeur verticale de 600 mètres. Les valeurs de conductance utilisées pour modéliser la plaque sont similaires aux valeurs des gisements de Louvicourt et de Gallen, respectivement situés dans les districts de Val-d'Or et de Rouyn-Noranda. L'anomalie hors-trou est associée à un assemblage de tufs felsiques dans le sondage WIL-07-04, avec des traces de sphalérite et de chalcopyrite, et des andésites chloritisées avec des filonnets centimétriques de pyrite localement, indiquant un contexte géologique favorable.

"Il pourrait s'agir de la première d'une série de lentilles situées dans la partie non testée de la stratigraphie de Horne et ses extensions", mentionne M. Allard, géophysicien chez Xstrata Copper. "Les anomalies hors-trou ne sont pas monnaie courante dans le secteur et aucun type d'élément riche en pyrrhotite ou en graphite qui pourrait également causer ce type d'anomalie géophysique n'est connu dans le secteur."

Propriété Pinkos - Secteur du levé Titan24 réalisé en 2007

Suite à la découverte de sulfures massifs zincifères sur la propriété Pinkos (8,61 % Zn sur 2,64 m dans le sondage PNK-06-02), située à 10 km au nord-est de Rouyn (voir communiqué du 9 janvier 2007), quatre sondages ont été implantés selon une grille de 100 mètres, au nord, au sud, au-dessus et en-dessous de la découverte d'origine. Chacun de ces sondages a recoupé des filonnets de Cu-Zn avec des teneurs anomales ainsi que des zones d'altération en séricite, en carbonates de fer et en chlorite, typiques d'un système productif de SMV. Le contact supérieur de la Rhyolite de Cyprus n'est pas adéquatement vérifié sur une distance latérale de plus de 5 kilomètres. Au cours de l'été 2007, un levé Titan24 totalisant environ 10 km a été réalisé le long du contact Cyprus, sur deux lignes N-S, dans le but d'identifier des structures synvolcaniques orientées ENE (N070) ou NO. De plus, deux autres lignes E-O totalisant 5 km ont été complétées dans la partie nord du secteur. Les résultats révèlent la présence d'une zone de faible résistivité, interprétée comme la signature d'une structure synvolcanique altérée dans le secteur de la découverte Pinkos. De plus, deux autres faibles anomalies MT et trois anomalies de chargeabilité (PP) ont été détectées à des profondeurs verticales de 400 à 600 mètres; deux de ces dernières correspondent à la position du contact Cyprus, tandis que la troisième est située plus à l'est, près de la rivière Kinojévis. La découverte zincifère est interprétée comme une mince lentille dont l'étendue latérale et verticale est limitée. La lentille est cependant située le long d'un contact volcanique significatif, à un niveau élevé au sein de la séquence du Camp central de Rouyn-Noranda. Dans le Camp central, six contacts similaires au sein de la stratigraphie volcanique marquent l'emplacement de la plupart des gîtes connus.

"Cinq sondages seront implantés en 2008 pour vérifier ces anomalies, pour un total de 3 600 mètres de forage. La disposition des cibles démontre clairement le potentiel dans le portefeuille de propriétés de Rouyn-Noranda, non seulement pour de nouveaux gîtes individuels, mais pour de multiples gîtes situés dans de nouveaux corridors miniers non testés", déclare Jean Girard, directeur de l'exploration pour Alexis.

Propriété Héré

La propriété Héré est située immédiatement au sud-est du Camp central. Le secteur a fait l'objet de travaux de lithogéochimie en 2007, pour compléter la base de données antérieures. Une modélisation 3D de l'altération, la structure et la stratigraphie a récemment été complétée.

Le secteur montre un bon potentiel et couvre la stratigraphie supérieure du Camp central, dans un secteur replissé et recoupé de failles. Une réinterprétation du Camp central replace ce secteur au sommet d'importants corridors d'altération qui traversent le Camp central et qui ont joué un rôle important dans la formation des principaux gîtes du district.

La campagne de forage a pour but de vérifier trois contacts favorables sous des indices connus de Cu-Zn-Au et dans des secteurs caractérisés par la présence d'altération. Un sondage antérieur sera approfondi et six nouveaux sondages sont proposés, pour un total de 3 825 mètres de forage. Des levés géophysiques en sondage seront également réalisés dans plusieurs sondages historiques. Parmi les indices sur la propriété, on trouve la mine Anglo Rouyn (132 150 t à 8,6 g/t Au et 4,73 g/t Ag), le gîte Anglo Rouyn A (100 000 t à 1,44 % Cu) et quatre autre indices de Cu-Zn et Au. Trois horizons favorables ont été identifiés, soit : le contact entre l'Andésite de Powell et la Rhyolite d'Héré dans la partie centrale de la propriété, le contact entre la Rhyolite de Brownlee et l'Andésite de Powell dans le coin sud-ouest de la propriété, et un tuf mafique minéralisé situé dans le coin sud-est de la propriété. Les contacts favorables sont présents sur la propriété adjacente, Beauchastel Copper, et feront l'objet d'un suivi à l'aide d'un levé électromagnétique transitoire à haute puissance (TDEM) au sol, couvrant une superficie de 15 km2. Le levé permettra de vérifier le contact jusqu'à une profondeur verticale de 300 à 400 mètres.

Autres

Cinq autres sondages (2 330 m), déjà approuvés par le comité de gestion en 2007, seront complétés pour vérifier des cibles géophysiques ou géologiques sur les propriétés.

Nouvelles initiatives de recherche

La coentreprise Alexis-Xstrata appuie plusieurs nouvelles initiatives dans le district de Rouyn-Noranda, avec différents partenaires de recherche dont la Commission géologique du Canada, le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, Consorem, l'Université Laurentienne, l'Université de Montréal, l'Université d'Ottawa, et l'Université technique de Freiberg. Trois projets de Maîtrise sont en cours, ainsi que plusieurs projets de recherche portant sur la géochronologie U-Pb, des études de gîtes, la modélisation gravimétrique, l'altération, la stratigraphie, la structure, la modélisation 3D, particulièrement dans le secteur du gîte West Ansil, les isotopes de l'oxygène, la métallogénie et la volcanologie physique.

Objectifs d'exploration pour 2008 - Or

Intrusion de Flavrian

Les gîtes aurifères dans l'intrusion de Flavrian ou associés à cette dernière, à l'ouest du Camp central de Rouyn-Noranda, sont associés à des structures subsidiaires et des dykes mafiques. Une compilation et une réinterprétation des données historiques provenant des secteurs des mines Silidor, Elder, Quesabe, Beauchemin et Halliwell (production historique combinée de 1,1 million d'onces d'or) a permis de définir plusieurs cibles non testées et des contextes favorables couvrant de vastes secteurs de la propriété. Douze sondages sont proposés pour un total de 4 700 mètres de forage au cours de l'été 2008.

Projet Noralex

Le secteur Noralex se trouve à 10 km au nord-ouest de la mine Doyon, à l'ouest de la faille du lac Parfouru, une structure majeure qui relie la Faille de Cadillac-Larder Lake et la Faille de Porcupine-Destor. Les travaux de forage réalisés au cours de la période d'option par Alexis-Xstrata ont permis de découvrir plusieurs types de minéralisation aurifère, dont des sulfures disséminés aurifères dans la zone Young Buck (sondage NA-04-01 : 1,93 g/t Au sur 33,0 m; NA-04-03 : 1,64 g/t Au sur 4,09 m) (voir communiqué du 10 février 2005) et des zones de sulfures associées au sein des volcanites mafiques (sondage NA-04-14 : 4,09 g/t Au sur 2,6 m). La suite des travaux d'exploration aurifère dans le secteur a été retardée par la découverte du gîte de cuivre West Ansil et l'utilisation subséquente du solde du "budget de 3 M $ pour des travaux d'exploration aurifère ou de forage de définition d'une cible de métaux usuels".

Alexis procède actuellement à une nouvelle compilation dans le secteur Noralex, dans le but de reprendre les travaux d'exploration aurifère dans ce secteur prometteur. Un programme initial de 2 500 mètres de forage sera proposé pour la fin de l'été 2008.

Zone Horne Ouest

Des forages ont été complétés en 2007 sur la cible Horne Ouest (voir communiqué du 15 mars 2007). Les résultats n'ont pas permis de confirmer la présence de zones à haute teneur identifiées dans les forages historiques au sein d'une vaste enveloppe minéralisée avec des teneurs atteignant 2 g/t Au. Des travaux supplémentaires seront considérés suivant la conclusion des travaux de recherche en cours (projet de Maîtrise) dans ce secteur.



---------------------------------------------------------------------------
Sondage Cible Longueur (m) Résultats
---------------------------------------------------------------------------
HW-07-02 Zone Ouest 630,0 0,78 g/t Au / 7,0 m; 0,43 % Zn / 14,0 m
---------------------------------------------------------------------------
HW-07-04 Zone Ouest 291,0 1,64 g/t Au / 12,0 m; 1,37 % Zn / 8,0 m
---------------------------------------------------------------------------
HW-07-05 Zone Ouest 354,0 2,34 g/t Au / 6,0 m; 0,90 % Zn / 34,9 m
---------------------------------------------------------------------------
HW-07-06 Zone Ouest 580,5 2,02 g/t Au / 36,4 m; 1,13 % Zn /
18,1 m; 4,58 g/t Au / 2,9 m
---------------------------------------------------------------------------
HW-07-07 Zone Ouest 1023,0 9,25 g/t Au / 2,1 m
---------------------------------------------------------------------------


Lors des travaux de forage dans le secteur à l'ouest de la cible, trois intervalles avec d'étroites veines aurifères à très haute teneur ont été recoupés au nord de la cible, au contact de l'intrusion de Powell ou associés à ce dernier:

- 340,75 g/t Au sur 1,0 mètre (sondage HW-07-03, de 17,0 à 18,0 m)

- 28,75 g/t Au sur 1,0 mètre (sondage HW-07-03, de 127,0 à 128,0 m)

- 12,03 g/t Au sur 1,0 mètre (sondage HW-07-03, de 275,0 à 276,0 m)

Ces intervalles non reliés entre eux, situés à faible profondeur, feront l'objet d'un suivi par cartographie de surface et des tranchées, et selon les résultats, de 1 500 mètres de forage. Le secteur ciblé se trouve entre la Zone Ouest et le gisement aurifère Powell (production antérieure : 2,7 Mt à une teneur de 4,46 g/t Au).

Les travaux d'exploration dans le secteur de Rouyn-Noranda sont supervisés par M. Louis Martin, géo. et Personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Les échantillons pour analyse sont prélevés de carottes de forage d'exploration sciées en deux; une moitié est envoyée à un laboratoire commercial pour analyse et l'autre moitié conservée comme témoin. Un protocole rigoureux de contrôle de la qualité est appliqué incluant l'insertion, dans chaque lot d'échantillons, d'échantillons de référence minéralisés, d'échantillons stériles et de duplicata de terrain. Les analyses ont été effectuées par ALS Chemex - Chimitec de Val-d'Or (Québec).

Le contenu de ce communiqué a été révisé par les personnes qualifiées respectives.

A propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société canadienne d'exploration et de développement inscrite à la Bourse de Toronto (TSX). Alexis détient un portefeuille de propriétés exceptionnelles couvrant les camps miniers de Val-d'Or et de Rouyn-Noranda au Québec. La société possède l'usine de traitement aurifère Aurbel, d'une capacité de 1400 tonnes par jour, et détient un intérêt de 100 % dans la propriété Aurbel. Alexis aura complété l'acquisition de 100 % des intérêts de Ressources Aur sur une superficie d'environ 212 kilomètres carrés dans le camp minier de Val-d'Or au début de 2008. Alexis a également l'option d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda. La société a complété l'acquisition d'un intérêt de 50 % sur une superficie d'environ 786 kilomètres carrés dans le camp minier de Rouyn-Noranda, dans le cadre d'un partenariat avec Xstrata Copper Canada (anciennement Falconbridge ltée). Alexis poursuit ses approches d'exploration stratégiques visant à la fois l'or et les métaux usuels sur toutes ses propriétés; l'objectif premier demeurant le potentiel d'amener les gîtes aurifères Lac Herbin et Lac Pelletier, détenus en propriété exclusive, au stade de production en 2007-2008. Une foreuse en surface est présentement en activité dans le camp de Val-d'Or et une autre dans le camp de Rouyn-Noranda.

Certains énoncés compris dans ce communiqué, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des "énoncés prospectifs" au sens de la "U.S. Private Securities Litigation Reform Act" de 1995. Le lecteur est prévenu que ces énoncés ne garantissent pas les performances futures, et que les développements ou les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux qui sont présentés dans les "énoncés prospectifs".

Renseignements

  • Corporation minière Alexis
    David Rigg
    President and CEO
    (416) 861-5889
    (416) 861-8165 (FAX)
    ou
    Corporation minière Alexis
    Bruce Barch
    Manager Investor Relations
    (416) 861-5905
    ou
    Corporation minière Alexis
    Louis Baribeau
    Relationiste, Québec
    (514) 667-2304
    Courriel: info@alexisminerals.com
    Site Web: www.alexisminerals.com