Alliance canadienne du camionnage

Alliance canadienne du camionnage

15 oct. 2007 10h30 HE

Alliance canadienne du camionnage : Un convoi de camions environnementaux demande le soutien fédéral pour les véhicules lourds plus propres et réduisant les GES

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 oct. 2007) - La Colline du Parlement servant de rideau de scène, et les fonctionnaires du gouvernement fédéral et les représentants de la US Environmental Protection Agency étant présents, un convoi de véhicules lourds plus propres et réduisant les gaz à effet de serre a convergé sur la région de la capitale nationale aujourd'hui. Le convoi fait partie de l'effort de l'Alliance canadienne du camionnage pour informer les citoyens et obtenir l'appui des politiciens fédéraux à une initiative appelée écoCamion qui vise à accélérer la pénétration des véhicules respectueux de l'environnement dans le parc de véhicules lourds canadien.

"La politique et la réglementation actuelles du gouvernement en matière d'environnement pour les camions visent un seul côté de l'équation, soit l'air pur", de déclarer David Bradley, président et chef de l'exploitation de l'Alliance du camionnage. Il a continué en disant qu'en introduisant de nouvelles normes à l'égard des émissions de smog en provenance des moteurs des camions, les émissions de smog seraient "pratiquement éliminées" d'ici 2010. Cependant, une conséquence involontaire de la réduction du smog sera l'accroissement de la consommation énergétique pour y arriver ce qui réduira également l'efficience énergétique de l'industrie en augmentant les GES. L'événement EcoCamion d'aujourd'hui comprend le test du mouchoir blanc qui, selon Monsieur Bradley, montre que l'échappement des nouveaux moteurs est plus propre que l'air de la plupart des grandes villes canadiennes.

"Il s'agit d'une situation bizarre, mais telle que la situation se présente, plus les camions sont propres du point de vue de la qualité de l'air, pires ils sont du point de vue des GES. Voilà la réalité. Ce que nous proposons, c'est une initiative pratique, intégrée et coordonnée visant à engager les entreprises de camionnage, les fabricants de camions, de tracteurs et de semi-remorques, et le gouvernement fédéral pour obtenir le meilleur des deux mondes - l'élimination du smog et la réduction des GES des véhicules lourds en combinant la meilleure technologie disponible et les mesures visant à encourager leur intégration plus rapide." Monsieur Bradley dit que les diverses technologies permettant des économies de carburant présentées aujourd'hui seraient admissibles au programme écoCamion. Il s'agit notamment des dispositifs réduisant le ralenti des véhicules (génératrices d'appoint), les déflecteurs aérodynamiques des tracteurs et des remorques, et les pneus à faible effort de roulement.

"La combinaison de ces technologies aux nouveaux moteurs sans smog nécessite que ceux qui recourent aux mesures d'encouragement activent les limiteurs de vitesse des moteurs à une vitesse maximale de 105 km/h, et vous avez un camion écoCamion", dit-il. "Il s'agit d'une approche semblable au programme Energy Star qui a eu tant de succès pour que les gens passent à des appareils électroménagers plus efficients ou au programme de rabais pour l'achat de voitures économiques annoncé récemment."

L'ACC a également publié aujourd'hui une étude du RMI, une firme de recherche américaine à but non lucratif très respectée ayant un dossier quant aux technologies environnementales qui valide les affirmations de l'ACC. L'étude montre que si tout le parc automobile canadien de 294 000 tracteurs routiers adoptait l'ensemble des technologies d'efficacité énergétique, les propriétaires et exploitants de véhicules lourds canadiens économiseraient 4,1 milliards de litres de carburant et réduiraient les émissions de 11 500 000 tonnes, ce qui équivaut à retirer de la route 64 000 tracteurs routiers ou 2,6 millions d'automobiles. Un exemplaire du rapport est disponible auprès de l'ACC et sur le site Web du RMI.

Monsieur Brian Jean, Secrétaire parlementaire du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, et des hauts fonctionnaires de Ressources naturelles Canada ainsi que des représentants de l'USEPA ont participé à l'événement, parlant de façon positive de l'initiative de l'ACC et de la participation au test du mouchoir blanc.

L'Alliance canadienne du camionnage est une fédération d'associations provinciales de camionnage.. Nous représentons une vaste majorité de l'industrie du camionnage - soit environ 4 500 transporteurs, et fournisseurs de l'industrie.

Avec son siège social à Ottawa et les bureaux des associations provinciales à Vancouver, Calgary, Regina, Winnipeg, Toronto, Montréal et Moncton, l'ACC donne un point de vue canadien de l'industrie sur les enjeux stratégiques, réglementaires et législatifs nationaux et internationaux qui affectent le camionnage.

Renseignements

  • Alliance canadienne du camionnage
    Rebecka Torn
    Directrice, Communications
    416-249-7401 x 224
    Cellulaire : 403-993-6666
    www.cantruck.com