Exploration Amseco Ltée.
TSX CROISSANCE : AEL

Exploration Amseco Ltée.

14 déc. 2009 13h26 HE

Amseco signe une lettre d'intention de co-participation sur la propriété Malartic

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 déc. 2009) - Exploration Amseco Ltée. (TSX CROISSANCE:AEL) ("Amseco") est heureuse d'annoncer qu'elle a signée une lettre d'intention menant à la signature d'une entente d'option d'acquisition et de co-participation avec Les Mines JAG Ltée. (TSX CROISSANCE:JML) portant sur vingt (20) claims miniers, couvrant une superficie de 720 hectares, situés dans la section nord de la faille struturelle tectonique Cadillac. Cette structure extrêmement prolifique contient plusieurs dépôts et mines d'or que l'on retrouve à partir de l'est de Val d'Or jusqu'à Rouyn, QC. La propriété se trouve le long de la route 117, approximativement à 7 km au nord de la ville de Malartic et quelques kilomètres à l'est du dépôt aurifère Lapa de Agnico Eagle.

Afin d'acquérir un intérêt indivis de cinquante pourcent (50%) dans la propriété, Amseco doit faire des paiements en argent, pour une somme de 50 000$, et émettre un million (1 000 000) d'actions de son capital-action selon l'échéancier suivant:

10 000$ et 300 000 actions ordinaires d'Amseco sur réception des approbations règlementaires;

10 000$ et 300 000 actions supplémentaires d'Amseco une fois que des travaux d'exploration pour une somme de 250 000$ auront été réalisés sur la propriété; et

30 000$ et 400 000 actions supplémentaires d'Amseco une fois que des travaux d'exploration d'une somme totale de 750 000$ auront été réalisés sur la propriété.

Une Royauté nette d'Affinerie ("NSR") de 1,5% ("NSR") est payable sur treize (13) claims, une royauté séparée de 1.5% est payable sur cinq (5) autres claims et un intérêt net des profits ("NPI") de dix pourcent (10%) est payable sur les deux (2) derniers claims.

Jusqu'à ce qu'Amseco ait gagné son intérêt indivis de 50%, les travaux d'exploration, à être complétés aux termes établis par l'entente de co-participation, seront gérés par Amseco sous l'autorité d'un comité de gestion de l'entreprise de co-participation. L'échéancier des travaux d'exploration sera le suivant:

250 000$ avant le 31 Décembre, 2010;

750 000$ de travaux cumulatifs avant le 31 Décembre, 2011, et

1 500 000$ de travaux cumulatifs avant le 31 Décembre, 2012.

Une fois l'intérêt de 50% atteint, la propriété sera gérée par une entente de co-participation d'exploration standard sous laquelle l'intérêt de chaque partie sera reconnue avoir une valeur de 1 500 000$ et que toute dilution sera calculée à partir de cette base. Selon l'entente de co-participation, les deux sociétés, soit JAG et Amseco, devront participer sur une base égale de 50/50 à toutes dépenses sur la propriété ainsi qu'à toutes autres dépenses s'y reliant.

La propriété se retrouve sur des formations rocheuses appartenant à six unités lithologiques différentes. Ces unités ont été identifiées comme faisant partie du Groupe Cadillac (sédiments), Groupe Blake River(volcaniques), Groupe Kewagama (sédiments), Groupe Piché (volcaniques), Groupe Malartic (volcaniques) et le Groupe Pontiac (sédiments).

Située approximativement de 15km à 25km à l'ouest de la propriété, la très prolifique ceinture volcanique du Groupe Blake River contient plusieurs mines d'or très riches du district minier Abitibi. On y retrouve les mines Doyon, Bousquet, Dumagami et LaRonde. La minéralisation aurifère, qu'on retrouve dans ces dépôts, est complètement située dans la portion supérieure du Groupe Blake River.

L'exploration historique complétée sur la propriété Malartic de JAG a permis l'indentification de l'existence de minéralisation aurifère située le long du contact nord entre les pierres volcaniques du Groupe Blake River inférieur avec les sédiments du Groupe Kewagama. D'autres travaux historiques réalisés sur la propriété ont identifiés des valeurs aurifères anomales associées à des altérations qui se trouvent dans la portion supérieure des volcaniques du Groupe Blake River. Ainsi, l'unité felsique volcanique de la Formation supérieure Bousquet et l'unité mafique à felsique volcanique de la Formation inférieure Bousquet qui se trouvent toutes deux à l'intérieur de la propriété ont été identifiées comme des cibles d'exploration pour les travaux de l'année 2010.

Le puit Malrobic, qui est un ancien puit d'exploration, se trouve à l'extrémité ouest de la propriété. Des travaux complétés par JAG dans la zone du puit Malrobic au sein de la propriété et aussi à l'ouest, à l'extérieur de la propriété, ont identifié des valeurs hautes mais erratiques en or. Ces valeurs ont été retracées sur une longueur de près de 1 300 mètres. Ces valeurs sont associées à une importante structure aurifère nommée la zone Malrobic. Des travaux d'exploration, effectués le long de la structure Malrobic, ont permis d'identifier huit (8) zones aurifères de longueurs variées entre 30 et 76 mètres et avec des épaisseurs entre 1,2 et 5 mètres. Ces zones demeurent ouvertes en profondeur.

Des sondages aux diamants ont fournis les valeurs suivantes:



Trou # Profondeur (m) Largeur (m) Au-(g/t)
-----------------------------------------------------------
JM-85-01 45,72 - 49,07 3,35 3,85
JM-85-07 24,90 - 26,37 1,47 8,50
JM-85-18 57,15 - 58,55 1,4 7,50
JM-85-43 29,20 - 30,42 1,22 7,59
JM-85-45 193,67 - 198,73 5,06 2,89


Un estimé historique non-conforme à l'Instrument National NI-43-101 a été publié sur la propriété. Ce rapport non-conforme à NI-43-101 se fonde sur des sondages historiques au diamant complétés durant les années 1980 et les réserves historiques probables et possibles résultant de ces sondages indiquaient des ressources contenant 125 725 tonnes à une teneur moyenne de 5,37 g/t-Au.

Les sondages au diamant historiques ont rarement dépassés des profondeurs maximums de 200 mètres et ce dans des sections limitées de la propriété. Il reste plusieurs zones à explorer sur toute la propriété et aussi en profondeur.

Luciano Vendittelli, Geo. (Québec), consultant géologique, est la Personne Qualifiée sous l'instrument National NI-43-101 sur la propriété Malartic qui est responsable pour la préparation de ce communiqué de presse.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements