Angiochem Inc.

Angiochem Inc.

24 oct. 2007 11h22 HE

AngioChem annonce que la FDA américaine a donné le feu vert pour le démarrage du programme clinique de son produit phare, ANG1005, dans le traitement des cancers du cerveau

MONTREAL, CANADA--(Marketwire - 24 oct. 2007) - AngioChem annonce qu'elle a reçu le feu vert de la Food and Drug Administration des Etats-Unis pour débuter le développement clinique de phase 1/2 de son produit phare, ANG1005, ciblant le traitement du glioblastome et des métastases cérébrales. ANG1005 est composé d'un vecteur exclusif capable de transporter des médicaments à travers la barrière hémato-encéphalique (BHE), conjugué à trois molécules de paclitaxel, un médicament anticancer reconnu. AngioChem estime que son vecteur permettra d'étendre le champ thérapeutique du paclitaxel à des formes de cancer pour lesquelles il existe actuellement peu d'espoir de traitement.

AngioChem est prête à démarrer en parallèle deux études de phase 1/2 faisant appel à 30 patients chacune : une première étude ciblant le traitement du glioblastome et une seconde ciblant le cancer du cerveau métastatique. L'objectif principal des deux études vise à établir le profil d'innocuité et de tolérabilité d'ANG1005 ainsi que la dose maximale tolérée (DMT). Les objectifs secondaires consistent à déterminer le profil pharmacocinétique d'ANG1005, à obtenir une évaluation préliminaire de son efficacité ainsi qu'à mesurer la concentration d'ANG1005 dans des glioblastomes prélevés chez des patients. Les deux études se dérouleront dans plusieurs centres aux Etats-Unis.

"Grâce à ces études, nous prévoyons confirmer l'excellent profil d'efficacité et de tolérabilité observé avec ANG1005 lors de nos études précliniques", a déclaré le Dr Jean-Paul Castaigne, président et chef de la direction d'AngioChem. "En outre, nous envisageons que les données obtenues contribueront à valider notre plateforme technologique à base de vecteurs afin de combattre efficacement des cancers intraitables et autres maladies du système nerveux central".

A propos d'ANG1005 et de la technologie de vecteurs AngioPep

La barrière hémato-encéphalique (BHE) représente un défi de taille dans le traitement des maladies du cerveau, car elle bloque l'accès au cerveau à plus de 95 % des médicaments. AngioChem a élaboré une méthode physiologique permettant aux médicaments d'atteindre le cerveau, en développant une famille de peptides qui fonctionnent comme des vecteurs. AngioChem croit que les vecteurs AngioPep permettront à de nombreux médicaments (des petites molécules jusqu'aux anticorps monoclonaux) de franchir l'obstacle que représente la BHE, pour finalement exprimer leur plein potentiel de traitement. Ainsi, AngioChem a conjugué l'un de ses vecteurs au paclitaxel, un médicament largement utilisé depuis une dizaine d'années dans le traitement de divers cancers. Selon AngioChem, la combinaison du paclitaxel à un vecteur AngioPep permettra enfin à ce médicament d'exprimer son plein potentiel de traitement contre le cancer du cerveau. De plus, le choix du paclitaxel comme premier conjugué offre un certain nombre d'avantages potentiels, comme un accès plus rapide au marché et un risque lié au développement moins élevé, y compris la possibilité d'obtenir une autorisation de développement accéléré.

A ce jour, les données précliniques obtenues chez des animaux sont très encourageantes. ANG1005 traverse la BHE à des concentrations 50 fois plus élevées que le paclitaxel seul; son activité est largement supérieure au paclitaxel; des études de toxicologie GLP ont démontré qu'ANG1005 est de 3 à 4 fois mieux toléré que le paclitaxel; et la formulation d'ANG1005 ne fait pas appel au cremophor.

A propos du cancer du cerveau

Entre 10 et 15 % des patients traités pour un cancer développent des tumeurs au cerveau. Les cancers les plus susceptibles de métastaser (se propager) au cerveau sont le cancer du sein et du poumon ainsi que le mélanome. Chaque année, plus de 200 000 personnes aux Etats-Unis sont diagnostiquées avec un glioblastome ou un cancer du cerveau métastatique. Les solutions de traitement sont peu nombreuses et prohibitives, ce qui limite considérablement le taux de guérison par rapport aux nombreux autres types de cancer.

A propos d'AngioChem

AngioChem est une société de biotechnologie canadienne établie à Montréal qui se consacre à la découverte et au développement de médicaments novateurs pour le traitement des maladies du cerveau. Pour y parvenir, la Société utilise une technologie à base de vecteurs révolutionnaires capables de transporter des molécules de toute taille à travers la barrière hémato-encéphalique (BHE). Le produit phare de la Société, ANG1005, un conjugué unissant l'un de ses vecteurs au paclitaxel (connu sous le nom de Taxol®), cible le traitement du glioblastome et du cancer du cerveau métastatique. Le portefeuille de produits d'AngioChem comprend également d'autres programmes à l'étape préclinique : ANG-MAb ciblant le cancer du cerveau et les maladies neurodégénératives, et ANG-siRNA dirigé vers les maladies neurodégénératives. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités d'AngioChem, nous vous invitons à consulter le site Internet de la Société : www.angiochem.com.

Renseignements