Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.

15 juin 2009 15h36 HE

Assemblée générale annuelle 2009 et nouvelles corporatives de Canadian Royalties

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 juin 2009) - Canadian Royalties Inc. (la "compagnie") (TSX:CZZ) présente les résultats de son assemblée générale annuelle ("assemblée") tenue le 11 juin 2009 à Montréal, Québec. Au cours de l'assemblée, les actionnaires de la compagnie ont approuvé toutes les résolutions mises de l'avant par la direction, y compris l'élection des administrateurs et la désignation d'un vérificateur.

Election du conseil d'administration

Les actionnaires ont réélu MM. Bryan A. Coates, R. Bruce Durham, Glenn J. Mullan, et Michael H. Wilson aux postes d'administrateurs de la compagnie. De plus, les nouveaux administrateurs MM. Philippe Couillard, Bernard J. Guarnera, Andrew Pepper, et l'honorable Arthur T. Porter ont été élus aux postes d'administrateurs de la compagnie jusqu'à la prochaine assemblée annuelle de la compagnie.

A la fermeture de l'assemblée, le nouveau conseil d'administration se compose principalement d'administrateurs indépendants, dont MM. Coates, Couillard, Guarnera, Pepper, Porter, et Wilson. Les renseignements respectifs à chaque membre du nouveau conseil d'administration sont affichés sur le site Internet de la compagnie sous www.canadianroyalties.com et dans la circulaire d'information de la compagnie. Le public peut consulter la circulaire d'information sur le site www.sedar.com.

La compagnie souhaite remercier MM. David Holowack et Raymond Savoie pour leur contribution dans le développement de la compagnie lors de leurs mandats d'administrateurs de Canadian Royalties Inc. Le conseil d'administration, ainsi que la direction, sont reconnaissants envers MM. Holowack et Savoie de leur soutien, et de leur engagement en temps, dévouement et service et leur souhaitent beaucoup de succès dans leurs entreprises futures.

Nomination des vérificateurs

Les actionnaires ont désigné le cabinet Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L., comptables agréés, comme vérificateur de la compagnie et ont autorisé les administrateurs à établir la rémunération que le cabinet recevra.

Nomination de la direction

Lors de la première rencontre du nouveau conseil d'administration le 12 juin à Montréal, le conseil a désigné ou reconfirmé comme membres de la direction de la compagnie :

Glenn J. Mullan: président du conseil d'administration et chef de la direction

W. Grant Arnold: président et directeur général

Hugh Blakely: directeur financier par intérim

Luciana Zannella: secrétaire exécutive

Jens Zinke: vice-président au développement corporatif

M. W Grant Arnold continuera d'assume la fonction de vice-président exploration en sa qualité de directeur général.

Administrateur principal et comités du conseil d'administration

M. Bryan Coates a été nommé administrateur principal par le conseil d'administration. Le conseil d'administration a aussi reconduit les comités permanents du conseil d'administration et établi ou modifié plusieurs autres comités. Les comités permanents de la compagnie et leurs membres sont décrits ci-dessous :

Comité de vérification (1): MM. Coates (C.A., président), Couillard et Pepper;

Comité de régie et comité de rémunération (1): MM. Pepper, Porter (président) et Wilson;

Comité sur le développement durable et comité technique : MM. Durham, Guarnera et Wilson (président);

Comité spécial des finances: MM. Coates (président), Couillard, Mullan et Porter.

(1) Ces comités sont composés d'administrateurs indépendants seulement.

Plan sur les droits des actionnaires modifié et mis à jour

La compagnie informe que le plan modifié et mis à jour sur les droits des actionnaires adopté lors de l'assemblée générale et annuelle des actionnaires du 11 juin 2003, n'a pas été reconfirmé et s'est conclu à la fermeture de l'assemblée sans émission d'aucun droit.

A propos de Canadian Royalties et du projet Nunavik Nickel

Canadian Royalties est une société d'exploration minière dont l'actif principal est situé le long du South Trend, dans le district minier de Raglan sur le territoire du Nunavik dans le Nord du Québec. Depuis 2001, la compagnie a découvert plusieurs gisements exploitables (nickel-cuivre-cobalt-platine-palladium-or) qui ensemble forment le projet Nunavik Nickel. La compagnie a réalisé une étude de faisabilité et a obtenu les certificats d'autorisation environnementaux et les baux miniers pour quatre sites d'exploitation : Ivakkak, Mequillon, Expo et Mesamax. Une entente sur les répercussions et les avantages (ERA) a été conclue entre la compagnie, trois communautés inuites et la Société Makivik, entité à but non lucratif qui représente les Inuits. L'ERA constitue un engagement officiel de la compagnie à partager équitablement les bénéfices économiques du projet. La mise en valeur du projet a débuté au cours de l'année 2007. Le projet a été interrompu l'année suivante suite à la crise financière mondiale. L'objectif de la compagnie est d'exploiter les ressources minérales du projet Nunavik Nickel de façon autonome ou en partenariat.

Déclaration prospective

Le présent communiqué de presse contient des déclarations ou des renseignements de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et des incertitudes imprévisibles qui échappent au contrôle de la compagnie et qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux anticipés dans ces déclarations. Ces risques et incertitudes sont énoncés dans la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la compagnie pour l'exercice financier se terminant le 31 décembre 2008 et publiée le 31 mars 2009. Ces déclarations prospectives s'appuient sur diverses hypothèses et si une ou plusieurs de ces hypothèses s'avéraient incorrectes ou si certains facteurs de risque se matérialisaient, les résultats obtenus pourraient différer grandement des résultats décrits dans les déclarations. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu'à la date d'émission du présent communiqué et la compagnie n'est pas tenue d'apporter de mises à jour afin que ces déclarations reflètent les changements survenus après la date de publication du communiqué, sauf dans les cas requis en vertu des lois applicables sur les valeurs mobilières. Le lecteur ne doit donc pas accorder de confiance indue aux déclarations de nature prospective.

Renseignements