Association canadienne de l'hydroélectricité

Association canadienne de l'hydroélectricité

07 nov. 2007 14h00 HE

Association canadienne de l'hydroélectricité : Une technologie centenaire toujours d'avant-garde

Innovation et adaptation au coeur d'un forum de deux jours sur l'hydroélectricité

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 nov. 2007) - Des leaders et des experts de l'industrie se sont réunis cette semaine à Ottawa à l'occasion du Forum sur l'hydroélectricité, un événement annuel organisé par l'Association canadienne de l'hydroélectricité (ACH). Cette année, la rencontre a souligné la capacité unique du secteur hydroélectrique à innover et à s'adapter.

"L'hydroélectricité est un secteur bien établi qui a contribué abondamment au bien-être économique et environnemental du Canada et qui continuera à le faire pendant des générations", a déclaré Pierre Fortin, président de l'ACH. "Le Canada, qui a déjà une puissance hydroélectrique installée de quelque 70 000 MW, possède un énorme potentiel non exploité ; en effet, le potentiel technique pour l'ensemble du Canada s'élève à plus de 163 000 MW, que l'on parle de centrales avec réservoirs, de centrales au fil de l'eau ou de modes de production comme l'énergie houlomotrice et marémotrice", a-t-il ajouté.

Au cours de ses cent années d'existence, le secteur hydroélectrique canadien n'a cessé d'innover pour s'adapter à l'évolution du monde et aux nouvelles exigences. Un bon exemple de ce fait réside dans les efforts déployés aujourd'hui par l'industrie pour mettre au point des technologies capables de maximiser l'efficacité énergétique tout en réduisant l'empreinte environnementale, comme les échelles à poissons et les turbines écologiques.

Aujourd'hui, au Canada, les ressources hydroélectriques sont exploitées de manière durable, dans le respect de l'environnement et en collaboration avec les collectivités locales, dont les communautés autochtones, comme en témoignent les ententes conclues récemment au Québec et au Manitoba.

"L'industrie hydroélectrique entend impliquer les populations locales et autochtones dans la planification et la mise en oeuvre de projets hydroélectriques et travailler étroitement avec celles-ci au déploiement de cette énergie propre et renouvelable dans un contexte de développement durable", a déclaré Colin Clark, président du conseil d'administration de l'ACH et vice-président exécutif d'Energie Brookfield.

La qualité de l'air et les changements climatiques suscitent des préoccupations qui ont conduit à la relance de nouveaux projets partout au Canada. De plus, grâce à sa capacité de stockage, l'hydroélectricité pourrait être la source d'énergie la mieux adaptée aux bouleversements du climat, notamment aux sécheresses et aux inondations.

Première source d'électricité au Canada, l'hydroélectricité peut répondre à la demande croissante tout en contribuant à freiner les changements climatiques et la pollution atmosphérique. Propre, renouvelable, abondante, elle se présente comme la voie de l'avenir.

L'Association canadienne de l'hydroélectricité

Fondée en 1998, l'Association canadienne de l'hydroélectricité est l'association nationale vouée à la défense des intérêts de l'industrie hydroélectrique. Son principal mandat consiste à promouvoir, à l'échelle nationale et internationale, les avantages environnementaux et économiques ainsi que le caractère renouvelable de l'hydroélectricité dans la recherche de solutions énergétiques durables. Les membres de l'ACH représentent plus de 95 % de la capacité hydroélectrique au Canada. Près de 60 % de l'électricité produite au Canada est d'origine hydroélectrique.

www.canhydropower.org.

A propos du Forum

Organisé tous les ans par l'Association canadienne de l'hydroélectricité, le Forum sur l'hydroélectricité est un événement éco-responsable et carboneutre, certifié par Planetair.

Renseignements

  • Source
    Association canadienne de l'hydroélectricité
    Pierre Fortin
    613-751-6655
    ou
    Information
    Gabrielle Collu
    514-844-7338
    Cell. : 514-943-6557