Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 avr. 2009 23h59 HE

Baisse des mises en chantier au Québec en mars

MONTREAL, le 8 avr. - Les résultats de l'enquête mensuelle
sur les mises en chantier, réalisée par la Société canadienne d'hypothèques et
de logement (SCHL) dans les centres de 10 000 habitants et plus, indiquent une
baisse de la construction résidentielle au Québec au cours du mois dernier. En
tout, 2 561 nouvelles fondations ont été mises en place en mars,
comparativement à 2 968 un an auparavant. Cependant, le niveau désaisonnalisé
annualisé de ce même mois (35 400) représente un régime plus élevé que celui
du mois de février (28 700). Au Canada, le nombre désaisonnalisé annualisé de
mises en chantier d'habitations était de 154 700 en mars, en hausse par
rapport au chiffre de 136 100 atteint en février.

"L'ampleur du fléchissement de mars concorde avec notre prévision",
affirme Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), les mises en
chantier étaient en baisse de 16 % en mars (2 283 en 2009, par rapport à 2 717
en 2008). A l'exception de la région de Saguenay, où l'activité était demeurée
stable, toutes les RMR ont subi un repli. Durant cette période, les mises en
chantier dans les grandes agglomérations de recensement (AR) ont avancé de 17
% grâce aux résultats enregistrés dans les AR de Drummondville et de Granby
(voir tableau).

En ce qui a trait aux maisons individuelles, le bilan de mars (761 mises
en chantier) présente une diminution de 9 % en regard du même mois l'an
dernier. Deux résultats d'envergure sont à noter du côté des RMR : un repli de
24 % dans la région de Montréal et un accroissement de 100 % dans celle de
Gatineau. Pour ce qui est des grandes AR, une hausse de 5 % est constatée.

Quant aux nouveaux chantiers de logements collectifs (maisons jumelées,
maisons en rangée et appartements), l'enquête révèle une baisse plus prononcée
(- 15 %) que celle observée dans le segment des maisons individuelles. La
quasi-totalité des RMR ont subi des pertes comparativement à mars 2008.
Portrait toujours inverse pour les grandes AR : une augmentation de 29 % des
mises en chantier dans cette catégorie (voir tableau).

"L'analyse des résultats selon les marchés visés nous enseigne que les
mises en chantier d'habitations destinées à la copropriété étaient fort moins
nombreuses qu'à la même période l'an dernier. Le relevé du mois de mars fait
état d'une chute de 42 %", ajoute Kevin Hughes.

Mettant à contribution ses 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la Société canadienne
d'hypothèques et de logement (SCHL) aide les Canadiens à accéder à un éventail
de logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création
de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.



Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)

Mars

Maisons Logements
individuelles collectifs Total
2008 2009 % 2008 2009 % 2008 2009 %
----------------- ----------------- -----------------

Centres de
100 000 et
plus (mars)

GATINEAU 31 62 100 182 116 -36 213 178 -16
MONTREAL 521 394 -24 1 521 1 411 -7 2 042 1 805 -12
QUEBEC 113 118 4 209 82 -61 322 200 -38
SAGUENAY 11 6 -45 0 6 (xxx) 11 12 9
SHERBROOKE 31 34 10 48 36 -25 79 70 -11
TROIS-RIVIERES 16 8 -50 34 10 -71 50 18 -64

Sous-total
(100 000
et plus) 723 622 -14 1 994 1 661 -17 2 717 2 283 -16

Centres de
50 000 à
99 999 (mars)

DRUMMONDVILLE 9 8 -11 4 16 (xxx) 13 24 85
GRANBY 8 7 -13 12 24 100 20 31 55
SAINT-HYACINTHE 7 4 -43 4 6 50 11 10 -9
SHAWINIGAN 2 1 -50 0 0 0 2 1 -50
SAINT-JEAN-SUR-
RICHELIEU 18 26 44 25 12 -52 43 38 -12

Sous-total
(50 000 à
99 999) 44 46 5 45 58 29 89 104 17

Centres de
10 000 à
49 999
(1er trim.)

ALMA 3 6 100 0 2 (xxx) 3 8 (xxx)
AMOS 0 0 0 0 0 0 0 0 0
BAIE-COMEAU 0 6 (xxx) 0 0 0 0 6 (xxx)
COWANSVILLE 4 5 25 0 20 (xxx) 4 25 (xxx)
DOLBEAU-
MISTASSINI 4 1 -75 6 0 -100 10 1 -90
GASPE 0 5 (xxx) 0 0 0 0 5 (xxx)
JOLIETTE 43 61 42 15 18 20 58 79 36
LA TUQUE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
LACHUTE 2 1 -50 0 2 (xxx) 2 3 50
LES-ILES-DE-
LA-MADELEINE nd 0 nd nd 0 nd nd 0 nd
MATANE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
MONT-LAURIER nd 1 nd nd 0 nd nd 1 nd
MONTMAGNY 0 0 0 0 6 (xxx) 0 6 (xxx)
PREVOST 15 4 -73 0 0 0 15 4 -73
RAWDON 3 4 33 0 14 (xxx) 3 18 (xxx)
RIMOUSKI 17 9 -47 70 53 -24 87 62 -29
RIVIERE-DU-LOUP 2 9 (xxx) 2 4 100 4 13 (xxx)
ROBERVAL 1 1 0 2 0 -100 3 1 -67
ROUYN-NORANDA 0 0 0 0 0 0 0 0 0
SAINTE-ADELE nd 8 nd nd 9 nd nd 17 nd
SAINTE-MARIE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
SAINTE-SOPHIE nd 19 nd nd 12 nd nd 31 nd
SAINT-FELICIEN 3 1 -67 0 0 0 3 1 -67
SAINT-GEORGES 4 7 75 0 0 0 4 7 75
SAINT-LIN-
LAURENTIDES 36 8 -78 14 4 -71 50 12 -76
SALABERRY-DE-
VALLEYFIELD 10 3 -70 113 21 -81 123 24 -80
SEPT-ILES 0 1 (xxx) 0 0 0 0 1 (xxx)
SOREL-TRACY 10 16 60 15 20 33 25 36 44
THETFORD MINES 3 5 67 0 0 0 3 5 67
VAL-D'OR 1 3 (xxx) 0 0 0 1 3 (xxx)
VICTORIAVILLE 18 25 39 85 33 -61 103 58 -44

Sous-total
(10 000 à
49 999)(*) 179 209 17 322 218 -32 501 427 -15

Québec
(estimation
10 000 et +) 839 761 -9 2 129 1 800 -15 2 968 2 561 -14

(*) Les données ont été révisées afin de tenir compte des définitions
géographiques utilisées lors du recensement de 2006. Ainsi, à
compter de 2008, les municipalités suivantes font partie des
centres de 10 000 à 49 999 habitants : Les-Iles-de-la-Madeleine,
Mont-Laurier, Prévost, Rawdon, Sainte-Adèle, Sainte-Sophie.

(xxx) Valeur absolue supérieure à 100 %


Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)

Janvier à mars

Maisons Logements
individuelles collectifs Total
2008 2009 % 2008 2009 % 2008 2009 %
----------------- ----------------- -----------------

Centres de
100 000
et plus

GATINEAU 168 187 11 429 431 0 597 618 4
MONTREAL 1,263 796 -37 4 138 2 957 -29 5 401 3 753 -31
QUEBEC 269 231 -14 600 260 -57 869 491 -43
SAGUENAY 25 14 -44 10 18 80 35 32 -9
SHERBROOKE 95 113 19 101 146 45 196 259 32
TROIS-RIVIERES 59 24 -59 127 50 -61 186 74 -60

Sous-total
(100 000
et plus) 1 879 1 365 -27 5 405 3 862 -29 7 284 5 227 -28

Centres de
50 000 à
99 999

DRUMMONDVILLE 47 32 -32 41 43 5 88 75 -15
GRANBY 39 30 -23 49 92 88 88 122 39
SAINT-HYACINTHE 17 7 -59 26 26 0 43 33 -23
SHAWINIGAN 5 3 -40 0 6 (xxx) 5 9 80
SAINT-JEAN-SUR-
RICHELIEU 44 35 -20 34 38 12 78 73 -6

Sous-total
(50 000 à
99 999) 152 107 -30 150 205 37 302 312 3

Centres de
10 000
à 49 999

ALMA 3 6 100 0 2 (xxx) 3 8 (xxx)
AMOS 0 0 0 0 0 0 0 0 0
BAIE-COMEAU 0 6 (xxx) 0 0 0 0 6 (xxx)
COWANSVILLE 4 5 25 0 20 (xxx) 4 25 (xxx)
DOLBEAU-
MISTASSINI 4 1 -75 6 0 -100 10 1 -90
GASPE 0 5 (xxx) 0 0 0 0 5 (xxx)
JOLIETTE 43 61 42 15 18 20 58 79 36
LA TUQUE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
LACHUTE 2 1 -50 0 2 (xxx) 2 3 50
LES-ILES-DE-
LA-MADELEINE nd 0 nd nd 0 nd nd 0 nd
MATANE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
MONT-LAURIER nd 1 nd nd 0 nd nd 1 nd
MONTMAGNY 0 0 0 0 6 (xxx) 0 6 (xxx)
PREVOST 15 4 -73 0 0 0 15 4 -73
RAWDON 3 4 33 0 14 (xxx) 3 18 (xxx)
RIMOUSKI 17 9 -47 70 53 -24 87 62 -29
RIVIERE-DU-LOUP 2 9 (xxx) 2 4 100 4 13 (xxx)
ROBERVAL 1 1 0 2 0 -100 3 1 -67
ROUYN-NORANDA 0 0 0 0 0 0 0 0 0
SAINTE-ADELE nd 8 nd nd 9 nd nd 17 nd
SAINTE-MARIE 0 0 0 0 0 0 0 0 0
SAINTE-SOPHIE nd 19 nd nd 12 nd nd 31 nd
SAINT-FELICIEN 3 1 -67 0 0 0 3 1 -67
SAINT-GEORGES 4 7 75 0 0 0 4 7 75
SAINT-LIN-
LAURENTIDES 36 8 -78 14 4 -71 50 12 -76
SALABERRY-DE-
VALLEYFIELD 10 3 -70 113 21 -81 123 24 -80
SEPT-ILES 0 1 (xxx) 0 0 0 0 1 (xxx)
SOREL-TRACY 10 16 60 15 20 33 25 36 44
THETFORD MINES 3 5 67 0 0 0 3 5 67
VAL-D'OR 1 3 (xxx) 0 0 0 1 3 (xxx)
VICTORIAVILLE 18 25 39 85 33 -61 103 58 -44

Sous-total
(10 000 à
49 999)(*) 179 209 17 322 218 -32 501 427 -15

Québec
(10 000
et +) 2 216 1 683 -24 5 877 4 285 -27 8 093 5 968 -26

(*) Les données ont été révisées afin de tenir compte des définitions
géographiques utilisées lors du recensement de 2006. Ainsi, à
compter de 2008, les municipalités suivantes font partie des
centres de 10 000 à 49 999 habitants : Les-Iles-de-la-Madeleine,
Mont-Laurier, Prévost, Rawdon, Sainte-Adèle, Sainte-Sophie.

(xxx) Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements

  • Province de Québec: Kevin Hughes, Economiste régional,
    (514) 283-4488; Montréal: Bertrand Recher, Analyste principal de marché, (514)
    283-2758; Sherbrooke (Estrie): Francis Cortellino, Analyste de marché, (514)
    283-8391; Québec: Elisabeth Koulouris, Analyste principale de marché, (418)
    649-8098; Trois-Rivières (Mauricie): Marie-Elaine Denis, Analyste de marché,
    (418) 649-8100; Gatineau (Outaouais, Abitibi): Patrice Tardif, Analyste de
    marché, (514) 283-2097; Saguenay: Frédéric Brie, Analyste de marché, (418)
    649-8102