Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Ottawa

17 nov. 2009 16h22 HE

Banques alimentaires en forte demande : le réveil sonne pour le gouvernement fédéral

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 nov. 2009) - Selon le président national du Syndicat canadien de la fonction publique, Paul Moist, un nouveau rapport de Banques alimentaires Canada confirme ce qu'il a observé partout au pays depuis un an : beaucoup de Canadiens n'arrivent plus à joindre les deux bouts.

"En tant que plus grand syndicat au pays, nous voyons bien ce qui est arrivé aux travailleuses et travailleurs depuis le début de la récession. Après les pertes d'emplois massives et la précarisation des retraités depuis un an, voilà que les Canadiens sont 18 pour cent plus nombreux à recourir aux banques alimentaires", a déclaré Paul Moist.

Le sondage Bilan-Faim 2009 révèle que l'impact de la récession sur le marché de l'emploi empêche de plus en plus de Canadiens de subvenir à leurs besoins, de sorte que le recours aux banques alimentaires vient de battre un record d'augmentation annuelle.

"Le Canada peut et va résister à la récession - nous l'avons déjà fait. Mais le sondage Bilan-Faim démontre que si nous n'investissons pas assez dans le filet de sécurité sociale, les Canadiens vont souffrir inutilement", selon Paul Moist.

"Il est temps que le gouvernement fédéral prenne l'initiative. Il est beaucoup moins dispendieux d'investir dans l'assurance emploi, les prestations de retraite et une stratégie anti-pauvreté que de réparer les effets à long terme de l'appauvrissement de la population."

"Des pertes d'emplois au recours aux banques alimentaires, les données sont claires : de plus en plus de Canadiens ont besoin d'un coup de main rapide. Qu'attend le gouvernement fédéral pour se réveiller?"

Renseignements

  • SCFP
    Relations avec les médias
    613-818-0067