Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

30 janv. 2007 20h00 HE

Biodiversité biologique : Montréal accueille des experts internationaux

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 jan. 2007) - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay et Monsieur Pierre Brunet, président du conseil d'administration de Montréal International ont accueilli les membres de la section nord-américaine d'IMoSEB (Mécanisme international d'expertise scientifique sur la biodiversité) réunis à Montréal à l'occasion d'une rencontre régionale de consultation en vue de mettre en place une instance internationale indépendante et régulière sur la biodiversité biologique.

Le maire de Montréal a salué l'initiative des membres de la section nord-américaine qui reconnaissent l'importance de réunir, dans une instance commune, les plus grands experts internationaux du domaine de la biodiversité. Leur objectif est d'agir rapidement et efficacement face à un des enjeux planétaires majeurs identifiés au Sommet la Terre de Rio de Janeiro, en 1992 qui vise à assortir le développement économique et le développement durable.

"Il est primordial de mettre sur pied un mécanisme qui fasse le pont entre les préoccupations des scientifiques et des décideurs politiques parce que la disparition des espèces animales et végétales représente une menace sérieuse pour l'avenir de l'humanité et de notre planète", a soutenu M. Tremblay.

Et comme ces experts sont à la recherche d'une ville où installer le siège mondial de ce regroupement des plus grands scientifiques en matière de biodiversité, le maire Tremblay en compagnie des représentants de Montréal International ont fait valoir les atouts de la métropole du Québec aux membres d'IMoSEB.

Dans son mot d'accueil, le maire de MontréaI a souligné que la métropole disposent d'importants avantages pour éventuellement recevoir le siège international d'IMoSEB parce qu'elle abrite déjà le Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique.

Rappelons qu'au Sommet de Rio, en 1992, nos dirigeants se sont mis d'accord sur une stratégie globale pour un développement durable, qui, tout en répondant à nos besoins actuels, laisse aux générations futures un monde viable et prospère. Ce pacte, conclu par la grande majorité des états s'engage à maintenir l'équilibre écologique planétaire tout en assurant le développement économique. La Convention sur la biodiversité fixe trois objectifs principaux : la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments, et le partage juste et équitable des avantages découlant de l'exploitation de ses ressources génétiques.

Renseignements

  • Source :
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    Karine Perreault
    514-872-4291
    ou
    Renseignement :
    Service des communications et des relations avec les citoyen
    Jean-Jacques Bédard
    514-872-3393