Bombardier Aéronautique
TSX : BBD.A
TSX : BBD.B

Bombardier Aéronautique

15 juin 2009 04h30 HE

Bombardier Aéronautique publie ses prévisions annuelles sur le marché des avions

- Les prévisions du marché des avions d'affaires sur dix ans s'élèvent à 11 500 livraisons, de 2009 à 2018, soit des rentrées de 256 milliards $US pour l'ensemble du marché - Les prévisions du marché des avions commerciaux sur 20 ans, de 2009 à 2028, correspondent à 12 400 nouvelles livraisons sur le marché des avions de 20 à 149 places, d'une valeur de 589 milliards $US

PARIS, FRANCE--(Marketwire - 15 juin 2009) - Bombardier Aéronautique a publié aujourd'hui ses prévisions annuelles relatives aux marchés des avions d'affaires et commerciaux.

"Les turbulences financières ressenties autour du globe ont mis grandement en lumière les défis que doit relever l'industrie aéronautique, notamment dans le secteur des avions d'affaires. Le ralentissement marqué des économies mondiales à la fin de 2008 a précipité un recul tout aussi marqué de la demande qui a touché les avionneurs, leurs fournisseurs et les exploitants. Comme la demande de transport aérien est étroitement liée à la croissance économique, nous prévoyons à court terme une volatilité soutenue de l'industrie aéronautique. Cependant, malgré la récession en cours, le marché affiche des données fondamentales robustes à long terme. A mesure que le monde commence à émerger de cette crise économique, la demande devrait reprendre graduellement et les perspectives futures demeurent solides", a déclaré Mairead Lavery, vice-présidente, Stratégie et Développement des affaires, Bombardier Aéronautique.

Prévisions du marché des avions d'affaires

Pendant la période de 10 ans de 2009 à 2018, Bombardier prévoit, pour le marché des avions d'affaires, que les avionneurs livreront environ 11 500 biréacteurs d'affaires(i), ce qui représentera des revenus de quelque 256 milliards $US(ii) pour l'industrie.

Bien qu'à court terme l'industrie soit placée devant certains défis importants, comme les inventaires élevés d'avions d'occasion, les perceptions négatives du public et une conjoncture difficile, Bombardier reste convaincue que l'industrie des avions d'affaires présente un solide potentiel pour les dix prochaines années. La reprise prévue de la croissance économique mondiale devrait résulter en une solide reprise de la demande de biréacteurs d'affaires.

La flotte mondiale des avions d'affaires totalisait environ 13 600 appareils à la fin de 2008. Elle devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) d'environ 5,8 % pour la période prévisionnelle, jusqu'à quelque 23 800 unités après les retraits des appareils en service.

Les données fondamentales du secteur de l'aviation d'affaires sont solides et devraient demeurer positives à long terme. Par conséquent, Bombardier restera axée sur le renforcement de sa position de chef de file du marché en continuant d'investir dans ses produits actuels et futurs. Compte tenu de la croissance soutenue prévue à moyen et long terme, le marché a besoin de nouveaux avions novateurs qui procurent aux exploitants la solution optimale conçue pour atteindre leurs objectifs d'affaires. Exemple de l'aptitude de Bombardier à constamment poursuivre l'innovation et les perfectionnements techniques, le biréacteur d'affaires Learjet 85 entièrement nouveau et fait de matériaux composites doit entrer en service en 2013.

Prévisions du marché des avions commerciaux

D'après les prévisions de marché de Bombardier, la demande des appareils commerciaux de 20 à 149 places devrait atteindre 12 400 nouveaux avions au cours de la période de 20 ans allant de 2009 à 2028. Malgré une légère correction de la demande par rapport aux prévisions de l'an dernier, les données fondamentales de l'industrie demeurent favorables. La demande prévue est estimée à environ 589 milliards $US(ii).

Les pressions à la baisse soutenues sur les coefficients d'occupation, les augmentations projetées du prix du carburant et les préoccupations environnementales renforceront la demande des exploitants en matière d'avions modernes aux faibles coûts d'exploitation. Nous prévoyons donc une tendance à l'affectation d'appareils de capacité adéquate, plus éco-énergétiques, et un grand nombre de retraits des appareils en service. Soixante pour cent, soit 6 900 unités, du marché des avions de 20 à 149 places devraient ainsi être retirés du service pendant la période prévisionnelle.

Les prévisions reflètent l'évolution de la demande en faveur du segment supérieur du marché régional et du segment inférieur du marché des grands transporteurs :

- Sur le segment des avions de 20 à 59 places : livraisons prévues de 300 appareils;

- Sur le segment des avions de 60 à 99 places : livraisons prévues de 5 800 appareils;

- Sur le segment des avions de 100 à 149 places : livraisons prévues de 6 300 appareils.

Comptant parmi les chefs de file mondiaux dans la conception et la production d'avions de 149 places et moins, Bombardier propose un portefeuille d'avions commerciaux optimisés pour les segments de marché desservis. En service auprès de 12 des 20 plus importantes sociétés aériennes ou de leurs filiales(iii), le portefeuille complet de biréacteurs régionaux et d'avions turbopropulseurs de Bombardier comprend les biréacteurs régionaux CRJ700/CRJ900/CRJ1000 NextGen et les biturbopropulseurs Q400 NextGen. Ces avions répondent à un large spectre de besoins des clients et constituent l'épine dorsale de bon nombre de transporteurs dans le monde.

En mars 2009, Bombardier annonçait des ententes d'achat ferme de deux clients pour son programme d'avions CSeries lancé en juillet 2008. Visant à redéfinir la catégorie des avions de 100 à 149 places, cette nouvelle gamme d'avions commerciaux révolutionnaires offrira une grande polyvalence opérationnelle, de plus faibles coûts d'exploitation et un grand confort passagers aux grands transporteurs, et constituera la gamme d'avions la plus respectueuse de l'environnement sur son segment de marché(iiii).

Créer un avenir durable pour l'aviation

L'industrie de l'aviation a également concentré son attention sur l'important enjeu de la création de solutions de transport durables. Pour sa part, Bombardier est proactive devant les préoccupations environnementales. Sa priorité est de concevoir les avions les plus éco-énergétiques, générant le moins de bruit et le moins d'émissions dans leur catégorie, réduisant ainsi leur empreinte environnementale et répondant aux exigences des clients. De plus, dans le cadre de ses initiatives de responsabilité sociale d'entreprise, Bombardier Aéronautique a été le premier équipementier d'origine à offrir à ses clients de biréacteurs d'affaires, un programme entièrement géré de compensation des émissions de carbone.

A propos de Bombardier

Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2009 s'élevaient à 19,7 milliards $ US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, consulter le site www.bombardier.com.

Bombardier, Learjet 85, CRJ700, CRJ900, CRJ1000, Q400, NextGen et CSeries sont des marques déposées ou non déposées de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Note à l'intention des rédacteurs

Une présentation sur les prévisions de marché sera disponible dans la section Relations avec les investisseurs de notre site Web, à l'adresse : www.bombardier.com

Visitez le site www.parisairshow.bombardier.com.



(i) A l'exclusion des avions à réaction légers supérieurs
(ii) Valeurs basées sur les prix courants des avions en dollars US.
(iii) Source : Air Transport World, janvier 2009.
(iiii) Les avions CSeries en sont à la phase de conception. Toutes les
données et spécifications sont des estimations, susceptibles d'évoluer avec les
stratégies de la gamme, la mise en valeur de la marque, la capacité et les
performances au cours du processus de conception, de construction et de
certification. Les performances ont été estimées en fonction d'un environnement
d'exploitation nord-américain de 500 milles marins.


ENONCES PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme "pouvoir", "prévoir", "avoir l'intention de", "estimer", "planifier", "entrevoir", "croire", "continuer", la forme négative de ces termes ou de leurs variations, ou une terminologie semblable. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que Bombardier Inc. (la "Société") formule des hypothèses et sont assujettis à d'importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que les résultats réels des périodes futures de la Société pourraient différer de façon importante des résultats prévus. Bien que la Société juge ses hypothèses raisonnables et appropriées selon l'information à sa disposition, il existe un risque qu'elles ne soient pas exactes. Pour en savoir davantage sur les hypothèses sous-jacentes aux énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse, se reporter aux sections respectives sur le secteur aéronautique ("Aéronautique") de la Société et sur le secteur transport ("Transport") de la Société contenues dans le rapport de gestion de la Société pour l'exercice 2009.

Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière importante des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, notons les risques liés à la conjoncture économique, au contexte commercial de la Société (la situation financière de l'industrie aérienne), à l'exploitation (les partenaires commerciaux, le développement de nouveaux produits et services, les garanties de rendement des produits, les pertes découlant de sinistres, les aspects juridiques découlant de procédures réglementaires et de poursuites, l'environnement, la dépendance à l'égard de certains clients clés et fournisseurs clés, les ressources humaines et les engagements à modalités fixes), au financement (la dépendance à l'égard de l'aide gouvernementale, le financement en faveur de certains clients, les liquidités et l'accès aux marchés financiers, les modalités de certaines clauses restrictives de conventions d'emprunt) et au marché (change, taux d'intérêt et prix des produits de base). Pour plus de détails, se reporter à la section Risques et incertitudes contenues dans la section "Autres" rapport de gestion inclus dans le rapport annuel de la Société pour l'exercice 2009. Le lecteur est prévenu que la présente liste de facteurs pouvant influer sur la croissance, les résultats et le rendement futurs n'est pas exhaustive et qu'il ne faudrait pas s'y fier indûment. Les énoncés prospectifs décrits aux présentes reflètent les attentes de la Société à la date du présent communiqué de presse et pourraient subir des modifications après cette date. A moins qu'elle n'y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, la Société nie expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

Renseignements

  • Bombardier Aéronautique
    Marc Duchesne
    Montréal : 514-855-7989
    Paris: +33-0-1-4757-5957
    www.bombardier.com