Bombardier Inc.
TSX : BBD.A
TSX : BBD.B

Bombardier Inc.

08 mars 2010 18h41 HE

Bombardier annonce la fin de l'offre publique de rachat annoncée antérieurement et du placement simultané

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 mars 2010) - NE PAS DISTRIBUER AUX PERSONNES QUI SE TROUVENT EN ITALIE OU QUI SONT DES RÉSIDENTS DE CE PAYS

Bombardier Inc. (TSX:BBD.A)(TSX:BBD.B) a annoncé aujourd'hui qu'en raison des conditions actuellement défavorables des marchés des titres d'emprunt, elle avait décidé de retirer son placement privé institutionnel proposé de nouveaux billets de premier rang (« placement ») et, par conséquent, elle a aussi mis fin aujourd'hui à son offre publique de rachat au comptant annoncée antérieurement (« offre publique de rachat ») visant ses billets 6,75 % échéant en 2012 (nos CUSIP/ISIN 097751AG6 / USC10602AG20) (« billets 6,75 % »), ses billets 6,30 % échéant en 2014 (nos CUSIP/ISIN 097751AH4 / USC10602AH03) (« billets 6,30 % » et, collectivement avec les billets 6,75 %, « billets libellés en dollars américains ») et ses billets de premier rang à taux variable échéant en 2013 (code commun / no ISIN 027397891 / XS0273978592) (« billets à taux variable » et, collectivement avec les billets libellés en dollars américains, « billets »). L'offre publique de rachat avait été faite aux termes d'une offre de rachat (« offre de rachat ») datée du 8 février 2010 et, à l'égard des billets 6,75 % et des billets 6,30 % uniquement, aux termes de la lettre d'envoi s'y rapportant.

« L'offre publique de rachat était assujettie à la réalisation de une ou de plusieurs opérations de financement, selon des modalités jugées satisfaisantes par Bombardier. Au moment où nous avons commencé à planifier l'offre publique de rachat et le placement privé institutionnel connexe, les conditions des marchés des titres d'emprunt étaient beaucoup plus favorables qu'aujourd'hui et, par conséquent, nous avions la possibilité de proroger l'échéance d'une partie de notre dette. La conjoncture actuelle est telle que le placement a perdu son attrait et n'est plus satisfaisant pour Bombardier pour le moment. Étant donné qu'aucune dette n'arrivera à échéance avant mai 2012, la fin de l'offre publique de rachat et le retrait du placement qui se voulait opportun n'auront aucune incidence sur les activités courantes de Bombardier », a déclaré Pierre Alary, vice-président principal et chef de la direction financière de Bombardier.

La contrepartie de l'offre publique de rachat et la contrepartie totale (définies dans l'offre de rachat) ne seront pas payées ni ne deviendront payables aux détenteurs de billets qui ont validement déposé leurs billets dans le cadre de l'offre publique de rachat. Aucun billet ne sera accepté pour rachat ni racheté aux termes de l'offre publique de rachat et tous les billets déjà déposés dont le dépôt n'a pas fait l'objet d'une révocation seront immédiatement retournés à leurs détenteurs respectifs (ou, dans le cas des billets déposés au moyen d'un transfert par inscription en compte, les billets seront portés au crédit des comptes respectifs tenus auprès de The Depository Trust Company, relativement aux billets libellés en dollars américains, et d'un dépositaire commun ou de son prête-nom pour Euroclear Bank S.A./N.V. et Clearstream Banking, société anonyme, relativement aux billets à taux variable, par l'entremise desquelles ces billets ont été livrés).

Le présent communiqué de presse met officiellement fin à l'offre publique de rachat.

Cette annonce ne constitue pas une offre d'achat ni la sollicitation d'une offre de vente de quelque titre que ce soit dans un territoire ou dans des circonstances où une telle offre ou sollicitation est illégale. Les titres mentionnés dans les présentes n'ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la loi américaine intitulée Securities Act of 1933, en sa version modifiée (« Securities Act ») ou des lois sur les valeurs mobilières d'un autre territoire et ils ne peuvent pas être offerts ni vendus aux États-Unis sans inscription en vertu de la Securities Act ou sans dispense des exigences d'inscription de cette loi.

La diffusion de cette annonce et des autres documents se rapportant à l'offre publique de rachat n'est pas faite et de tels documents n'ont pas été approuvés par une personne autorisée aux fins de l'article 21 de la Financial Services and Markets Act 2000. Par conséquent, de tels documents ne sont pas distribués, et ne doivent pas être transmis, au grand public du Royaume-Uni. La diffusion de ces documents à titre de promotion financière n'est faite qu'aux personnes du Royaume-Uni qui sont visées par la définition de professionnels en matière de placement (au sens attribué à investment professionals au paragraphe 19(5) de la Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (« Ordonnance »)), aux personnes visées par le paragraphe 43(2) de l'Ordonnance ou aux personnes à qui cette diffusion peut par ailleurs être légalement faite en vertu de l'Ordonnance.

L'offre publique de rachat n'est pas et ne sera pas présentée, directement ou indirectement, en République italienne (« Italie »). L'offre publique de rachat n'a pas été et ne sera pas soumise à la procédure d'autorisation de la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (« CONSOB ») et/ou de la Banque d'Italie qui est prévue en vertu des lois et des règlements de l'Italie. Ni l'offre de rachat ni les documents se rapportant à l'offre publique de rachat ou aux billets ne peuvent être distribués ou offerts en Italie.

Ni cette annonce ni les autres documents se rapportant à l'offre publique de rachat n'ont été soumis ou ne seront soumis à l'approbation ou à la reconnaissance de la Commission bancaire, financière et des assurances belge (Commissie voor het Bank-, Financie- en Assurantiewezen) et, par conséquent, l'offre publique de rachat ne peut pas être présentée dans le Royaume de Belgique (« Belgique ») par voie d'offre publique, au sens attribué à ce terme à l'article 3 de la Loi du 1er avril 2007 relative aux offres publiques d'acquisition de la Belgique ou à l'article 3 de la Loi du 16 juin 2006 relative aux offres publiques d'instruments de placement et aux admissions d'instruments de placement à la négociation sur des marchés réglementés de la Belgique (collectivement,« législation belge en matière d'offre publique »), dans leur version modifiée ou remplacée de temps à autre. En conséquence, l'offre publique de rachat ne peut être annoncée et l'offre publique de rachat ne sera pas présentée, et ni cette annonce ni les autres documents se rapportant à l'offre publique de rachat (y compris tout document d'information, toute note d'information, tout dépliant ou tout document similaire) n'ont été distribués ou offerts ou ne le seront, directement ou indirectement, à des personnes de la Belgique autres que des « investisseurs qualifiés » au sens de l'article 10 de la législation belge en matière d'offre publique (dans sa version modifiée de temps à autre), agissant pour leur propre compte.

L'offre publique de rachat n'est pas présentée, directement ou indirectement, au public de la République française (« France »). Ni cette annonce ni les autres documents se rapportant à l'offre publique de rachat n'ont été ou ne seront distribués au public de la France, et seuls i) les personnes fournissant le service d'investissement de gestion de portefeuille pour compte de tiers et/ou ii) les investisseurs qualifiés autres que des particuliers, au sens attribué à ces termes aux articles L411-1, L411-2 et D411-1 à D411-3 du Code monétaire et financier français et conformément à ceux-ci, sont admissibles à participer à l'offre publique de rachat. L'offre de rachat n'a pas été et ne sera pas soumise à des fins d'autorisation à l'Autorité des marchés financiers de la France ni n'a été ou ne sera approuvée par celle-ci.

Certains énoncés figurant dans cette annonce sont de nature prospective; ils sont fondés sur les attentes actuelles. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que nous formulions des hypothèses et sont assujettis à d'importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que nos résultats réels des périodes futures pourraient différer de façon importante de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs. Pour de plus amples renseignements relativement à ces risques et incertitudes et aux hypothèses sous-tendant les énoncés prospectifs, se reporter aux rubriques Énoncés prospectifs respectives des sections BA et BT dans le rapport de gestion du rapport annuel de Bombardier portant sur l'exercice 2009.

À propos de Bombardier

Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2009 s'élevaient à 19,7 milliards $ US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, consulter le site www.bombardier.com.

Renseignements

  • Bombardier Inc.
    Isabelle Rondeau
    Directrice, Communications
    514-861-9481
    www.bombardier.com
    ou
    Bombardier Inc.
    Shirley Chénier
    Directrice principale, Relations avec les investisseurs
    514-861-9481