Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

30 oct. 2007 19h36 HE

CTC/Georgetti et le mini-budget : "Le gouvernement a abandonné les familles travailleuses"

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 oct. 2007) - "C'est la fin du mois. Les factures s'empilent sur la table de cuisine chez les familles travailleuses. Mais telle n'est la préoccupation du mini-budget du gouvernement fédéral," dit Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

"Le gouvernement a abandonné les familles travailleuses. C'est incompréhensible comment ils s'entêtent à refuser d'aider les Canadiennes et Canadiens ordinaires à avancer."

"Les vraies priorités des Canadiennes et des Canadiens sont d'élever des enfants intelligents, de vivre mieux et en santé et d'être sûr de leurs revenus quand la retraite arrivera. Au lieu de cela, le gouvernement a choisi d'appliquer la théorie économique dite "trickle down". Elle a déjà été essayée. Elle n'a jamais marché pourtant ils l'essayent encore".

"Quand elles seront entièrement en vigueur, les généreuses réductions d'impôts sur le revenu des compagnies dépasseront le total annuel nécessaire pour fournir un plan canadien de service de garde et d'éducation pour les jeunes enfants, un système universel d'assurance-médicaments et un programme d'amélioration des infrastructures routières et urbaines dans tout le pays. En effet, tout ensemble, ces initiatives demandent moins que les excédents budgétaires actuels ou jusqu'à présent projetés," explique M. Georgetti qui ajoute : "Au gouvernement, du côté de qui sont-ils ? Voilà la question des familles travailleuses."

"De telles mesures, chaque fois qu'elles sont adoptées, font reculer l'accès par les familles travailleuses aux services de garde, à la formation professionnelle, à l'assurance-médicaments et à la sécurité du revenu pour les retraités."

Georgetti souligne que des années de réductions d'impôts sur le revenu pour les compagnies n'ont donné que la perte récente de plus de 300 000 emplois dans les secteurs manufacturiers et de transformation des ressources. Les familles travailleuses exigent des mesures ciblées pour que nos industries et notre population puissent faire face aux effets de la valeur élevée du dollar canadien.

"Ce mini-budget rate la cible ! Nos industries manufacturières et forestières en ont besoin de soutien pour mieux investir dans les compétences des travailleurs et travailleuses et dans de la machinerie nouvelle pour s'adapter à l'environnement économique nouveau qui est beaucoup plus dur."

Les propositions du Congrès du travail du Canada quant aux impôts sur le revenu, tant pour les sociétés que pour les particuliers, telles que présentées au Comité des finances de la Chambre des Communes sont disponibles sur notre site web au www.congresdutravail.ca

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail de district. Site web : www.congresdutravail.ca.

Renseignements

  • Jean Wolff
    Communications
    613-878-6040
    ou
    Jeff Atkinson
    613-526-7425 et 613-863-1413