Cameco

Cameco

30 janv. 2007 19h57 HE

Cameco communique les résultats du quatrième trimestre associés à Bruce Power

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 30 jan. 2007) - Cameco Corporation (TSX : CCO) (NYSE : CCJ) a annoncé aujourd'hui que sa participation dans Bruce Power Limited Partnership (BPLP) contribuera un bénéfice avant impôts de 13 millions $ à ses résultats du quatrième trimestre. Il s'agit d'une baisse par rapport au quatrième trimestre de 2005, alors que la part de Cameco du bénéfice avant impôts de BPLP s'était chiffrée à 30 millions $. Cette baisse en 2006 est attribuable à la baisse du prix réalisé, compensée en partie par la baisse des frais d'exploitation.

Pour l'exercice 2006, le bénéfice avant impôts provenant de BPLP a été de 388 millions $ (base de 100 %), contre 520 millions $ (ce qui exclut la perte de 149 millions $ comptabilisée lors de la restructuration de Bruce Power) en 2005. La baisse en 2006, par rapport à 2005, est attribuable surtout à la baisse du prix de l'électricité dans le marché au comptant. La part de Cameco du bénéfice avant impôt de BPLP a été de 128 millions $ en 2006, à comparer à 170 millions $ en 2005.

Le président et chef de la direction de Cameco, M. Jerry Grandey, a déclaré : " Les quatre réacteurs B de Bruce Power ont atteint un excellent rendement, avec un facteur de capacité moyen de 91 % en 2006, ce qui reflète les avantages de notre programme de réinvestissement en immobilisations sur place. Toutefois, la baisse du prix de l'électricité a abaissé notre bénéfice. "

Le prix moyen de l'électricité dans le marché au comptant de l'Ontario en 2006 a été 22 $ le mégawattheure (MWh) moins élevé qu'en 2005, en raison de la baisse de la demande résultant du temps plus doux, de la baisse du prix du gaz naturel et de l'accroissement de l'approvisionnement hydroélectrique.

Cameco présente aujourd'hui sa part des résultats de BPLP de manière à permettre la corrélation des données avec les résultats de TransCanada pour le quatrième trimestre, qui comprennent également le bénéfice provenant de BPLP. Les résultats financiers complets de Cameco pour le quatrième trimestre seront communiqués après la fermeture des marchés le 6 février 2007.

Ces résultats financiers reflètent la nouvelle structure de partenariat constituée le 31 octobre 2005, à la suite de la division de l'actif du site de Bruce Power entre les exploitations de Bruce B (BPLP) et les exploitations de Bruce A (Bruce Power A Limited Partnership ou BALP). A compter du 1er novembre 2005, la participation de Cameco de 31,6 % dans BPLP comprend les quatre réacteurs de Bruce B, mais ne comprend pas les réacteurs A.

Immédiatement à la suite de la restructuration, Cameco a entrepris de procéder à la consolidation proportionnelle de sa part des résultats financiers de BPLP. L'adoption de cette nouvelle méthode comptable a été incitée par les changements progressifs apportés à l'accord de partenariat, qui ont amené le contrôle mixte par les trois partenaires principaux. La consolidation proportionnelle est requise dans le cas des investissements dans des entités dont le contrôle est mixte. Pour 2006, nos résultats reflètent une exploitation à quatre réacteurs. Pour les dix premiers mois de 2005, nos résultats financiers reflétaient une exploitation à six réacteurs, qui a été comptabilisée selon la méthode de consolidation.



Faits saillants

Bruce Power Limited Partnership (base de 100 %) (1)
------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Exercices terminés
les 31 décembre les 31 décembre
--------------------------------------
2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
Production
- en térawattheures (TWh) (1) 6,0 6,2 25,8 30,8
------------------------------------------------------------------------
Facteur de capacité (en %) (2) 85 75 91 79
------------------------------------------------------------------------
Prix réalisé (en $/MWh) 46 57 48 58
------------------------------------------------------------------------
Prix moyen de l'électricité
dans le marché au comptant
de l'Ontario (en $/MWh) 43 71 46 68
------------------------------------------------------------------------
(en millions $)
------------------------------------------------------------------------
Revenu 278 356 1 242 1 787
------------------------------------------------------------------------
Frais d'exploitation (3) 230 258 807 1 202
--------------------------------------
Coûts en espèces 202 209 701 1 008
- exploitation et entretien 157 162 523 779
- combustible 17 15 65 73
- loyer supplémentaire (4) 28 32 113 156
Frais hors trésorerie (amortissement) 28 49 106 194
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts
et frais financiers 48 98 435 585
------------------------------------------------------------------------
Intérêts et frais financiers 12 13 47 65
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts (5) 36 85 388 520
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant
de l'exploitation 81 260 514 771
------------------------------------------------------------------------
Dépenses en immobilisations 38 83 103 323
------------------------------------------------------------------------
Frais d'exploitation (en $/MWh) 38 42 31 39
------------------------------------------------------------------------
Distributions (6) 65 818 480 1 033
------------------------------------------------------------------------

(1) En 2006, BPLP comprend les quatre réacteurs B, alors qu'en 2005,
BPLP comprenait six réacteurs (quatre réacteurs B et deux réacteurs
A) pour les dix premiers mois, et quatre réacteurs B pour le reste
de l'année.
(2) Le facteur de capacité pour une période spécifique représente la
quantité d'électricité réellement produite aux fins de vente, par
rapport à la quantité d'électricité que les centrales peuvent
produire aux fins de vente, ce rapport étant exprimé en pourcentage.
(3) Déduction faite des récupérations de coûts.
(4) Le loyer supplémentaire est d'environ 28,3 millions $ par réacteur
en exploitation pour 2006.
(5) Exclut la perte de 149 millions $ comptabilisée lors de la
restructuration de Bruce Power le 31 octobre 2005.
(6) Les distributions en 2005 comprennent 633 millions $ attribuables à
la restructuration de BPLP. La part de Cameco a été de 200
millions $.


Au quatrième trimestre de 2006, BPLP a généré des flux de trésorerie d'exploitation de 81 millions $, en regard de 260 millions $ au quatrième trimestre de 2005. La baisse reflète un prix de vente réalisé moindre résultant de l'importante baisse du prix de l'électricité dans le marché au comptant et de l'évolution des besoins en fonds de roulement. En raison du calendrier des ventes, le solde des comptes-clients a augmenté de 32 millions $ au quatrième trimestre de 2006, alors qu'il avait baissé de 62 millions $ au quatrième trimestre de 2005.

Au quatrième trimestre de 2006, les dépenses d'immobilisations se sont chiffrées au total à 38 millions $, à comparer à 83 millions $ pour la période correspondante de 2005.

BPLB a également distribué 65 millions $ aux associés au quatrième trimestre. La part de Cameco a été de 21 millions $. Les associés ont convenu que tous les flux de trésorerie excédentaires futurs seront distribués sur une base mensuelle et que des appels de fonds distincts seront faits pour les grands projets d'immobilisations.



Bénéfice de Cameco provenant de BPLP
------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Exercices terminés
les 31 décembre les 31 décembre
--------------------------------------
(en millions $) 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts
de BPLP (100 %) (1) 36 85 388 520
------------------------------------------------------------------------
Part de Cameco du bénéfice
avant impôts, ajustements 11 27 122 164
------------------------------------------------------------------------
Ajustements de propriétaire 2 3 6 6
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts
provenant de BPLP 13 30 128 170
------------------------------------------------------------------------

(1) Exclut une perte de 149 millions $ comptabilisée lors de la
restructuration de Bruce Power le 31 octobre 2005.


Quatrième trimestre

Bénéfice avant impôts

Le bénéfice avant impôts de Cameco provenant de BPLP s'est chiffré à 13 millions $ au quatrième trimestre, à comparer à 30 millions $ à la période correspondante de 2005. Cette baisse en 2006 est attribuable à la baisse du prix réalisé, compensée en partie par la baisse des frais d'exploitation.

Production

Au quatrième trimestre de 2006, BPLP a réalisé un facteur de capacité de 85 %, en regard de 75 % à la période correspondante de 2005. Au quatrième trimestre de 2006, les réacteurs de BPLP ont produit 6,0 TWh d'électricité, contre 6,2 TWh en 2005, ce qui comprenait la production provenant des deux réacteurs en exploitation de Bruce A jusqu'au 31 octobre 2005.

Voici maintenant des précisions sur les travaux d'entretien faits pour BPLP au quatrième trimestre de 2006.



Interruptions prévues
------------------------------------------------------------------------
Bruce B
Réacteur 8
Le réacteur 8 a été remis en exploitation le 19 novembre après une
interruption prévue qui a commencé le 9 septembre, pour remplacer des
ailettes de turbines à basse pression, inspecter des voies de
combustible et effectuer des travaux d'entretien routiniers.
------------------------------------------------------------------------
Interruptions imprévues
------------------------------------------------------------------------
Bruce B
Réacteur 8
Le réacteur 8 a été remis en exploitation le 27 novembre à la suite
d'une interruption qui a commencé le 24 novembre, pour permettre des
travaux d'entretien électrique sur un transformateur.
------------------------------------------------------------------------


Au quatrième trimestre de 2006, les réacteurs B ont été hors réseau durant 52 jours, ce qui comprend neuf jours liés à des interruptions imprévues. Au quatrième trimestre de 2005, les réacteurs B ont enregistré 66 jours d'entretien prévu et vingt-neuf jours d'interruptions imprévues.

Prix

Au quatrième trimestre de 2006, le revenu de BPLP lié à l'électricité a baissé à 278 millions $, depuis 356 millions $ à la période correspondante de 2005, en raison de la baisse du prix dans le marché au comptant et de la baisse de production provenant d'un site à quatre réacteurs.

Le prix de vente réalisé obtenu grâce à un ensemble de ventes à contrat et de ventes au comptant a été en moyenne de 46 $ le MWh pour le trimestre, en baisse depuis 57 $ le MWh au trimestre correspondant de 2005. Pour le trimestre, le prix de l'électricité dans le marché au comptant de l'Ontario a été en moyenne de 43 $ le MWh, à comparer à 71 $ le MWh au quatrième trimestre de 2005. La baisse du prix au comptant enregistrée pour le trimestre est attribuable à la baisse de la demande attribuable au temps doux, à la baisse de la demande dans le secteur industriel, à la baisse du prix du gaz naturel et à l'accroissement du niveau de la production hydroélectrique.

Pour atténuer son exposition aux prix du marché au comptant, BPLP a un portefeuille de contrats de ventes à prix fermes. Au quatrième trimestre de 2006, environ 54 pour cent de la production de BPLP a été vendue en vertu de contrats à prix fermes, en hausse depuis le niveau de 53 % enregistré pour la période correspondante de 2005.

Cameco fournit des garanties aux clients en vertu de ces contrats, jusqu'à concurrence de 74 millions $. Le 31 décembre 2006, l'exposition réelle de Cameco en vertu de ces garanties était de 2 millions $. En outre, Cameco a convenu de fournir des garanties jusqu'à concurrence de 133 millions $ à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) et des garanties de 58 millions $ à Ontario Power Generation (OPG) à l'appui d'autres engagements de Bruce Power. De ces montants, des garanties de la Société étaient émises, de 24 millions $ à la CCSN, et de 58 millions $ à OPG, le 31 décembre 2006.

Coûts

Au quatrième trimestre de 2006, les frais d'exploitation, amortissement compris, ont été de 230 millions $ à comparer à 258 millions $ à la période correspondante de 2005. Environ 95 pour cent des frais d'exploitation de BPLP sont fixes. Comme tels, la plupart des coûts sont encourus que les installations soient en exploitation ou non. En termes de MWh, les frais d'exploitation au quatrième trimestre de 2006 ont été de 38 $, à comparer à 42 $ au quatrième trimestre de 2005.


Exercice complet de 2006

Bénéfice avant impôts

Pour l'exercice 2006, le bénéfice avant impôts provenant de BPLP a été de 388 millions $, à comparer à 520 millions $ (ce qui exclut la perte de 149 millions $ comptabilisée lors de la restructuration de Bruce Power) en 2005. Le nombre moindre de jours perdus attribuables aux interruptions prévues en 2006, associé à la nette baisse des interruptions forcées, a contribué au relèvement important du facteur de capacité et à la baisse des frais d'exploitation du réacteur. Toutefois, la baisse du prix de l'électricité dans le marché au comptant a annulé ces gains.

Production

Pour l'exercice, les réacteurs de BPLP ont réalisé un facteur de capacité de 91 %, à comparer à 79 % à la période correspondante de l'exercice précédent. Ces réacteurs ont produit 25,8 TWh en 2006, à comparer à 30,8 TWh (ce qui comprend 8,2 TWh provenant des réacteurs A jusqu'au 31 octobre 2005) à la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse reflète pour une bonne part la perte de production provenant des réacteurs A par suite du changement à un site à quatre réacteurs en 2006, en regard d'un site à six réacteurs pour la plus grande partie de 2005. La baisse a été compensée en partie par l'accroissement de la production provenant des réacteurs B.

Prix

En 2006, le revenu de l'électricité de BPLP a été au total de 1 242 millions $, contre 1 787 millions $ en 2005. Au cours de l'exercice, le prix réalisé par BPLP a été en moyenne de 48 $ le MWh pour un ensemble de ventes à contrat et de ventes au comptant, à comparer à 58 $ le MWh à l'exercice précédent. Le prix au comptant de l'électricité en Ontario a été en moyenne d'environ 46 $ le MWh pour l'exercice, en regard de 68 $ le MWh à l'exercice précédent.

En 2006, environ 51 pour cent de la production de BPLP a été vendue en vertu de contrats à prix fermes, à comparer à 48 % en 2005.

Frais

En 2006, les frais d'exploitation ont été de 807 millions $, en regard de 1 202 millions $ en 2005. Cette baisse est attribuable surtout aux frais d'un site à quatre réacteurs en 2006, par rapport au site à six réacteurs pour la plus grande partie de 2005, et à la hausse des coûts associés aux interruptions prévues et forcées en 2005. En 2006, les frais d'exploitation ont baissé à 31 $ le MWh depuis 39 $ le MWh en 2005.

Eléments de perspectives associées à BPLP

Les résultats financiers provenant de BPLP sont influencés par un certain nombre de facteurs, notamment par le rendement d'exploitation, les frais et le prix réalisé. Le rendement d'exploitation est affecté par les interruptions prévues et imprévues. Le total des frais est relativement peu sensible à l'évolution de la production puisque environ 95 % des frais d'exploitation de BPLP sont fixes et que la plupart des frais sont encourus que les installations soient en exploitation ou non. Comme tels, les coûts unitaires dépendent de la production et sont sujets à d'importantes fluctuations si la production évolue. Cameco comptabilise les frais liés à BPLP déduction faite des récupérations. Les prix réalisés sont constitués d'un ensemble de ventes faites en vertu de contrats à prix fermes et de ventes faites dans le marché au comptant de l'électricité en Ontario. Le prix dans le marché au comptant de l'Ontario dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment de l'approvisionnement et de la demande en électricité. La demande d'électricité est très sensible à l'évolution du temps en Ontario.

Perspectives associées à BPLP pour le premier trimestre de 2007

Une interruption est prévue, au premier trimestre de 2007. Le réacteur B 6 a été interrompu le 20 janvier et on prévoit sa remise en exploitation au début du deuxième trimestre. On prévoit donc que les coûts unitaires moyens de BPLP seront d'environ 46 $ le MWh, en regard de 38 $ au quatrième trimestre de 2006. Nous prévoyons, au premier trimestre, un nombre de jours d'interruption plus grand qu'au quatrième trimestre de 2006.

Nous prévoyons qu'au premier trimestre de 2007, le revenu de BPLP sera 10 % supérieur à celui du quatrième trimestre de 2006, puisque les prix réalisés prévus plus élevés feront plus que compenser la baisse de la production. Au quatrième trimestre de 2006, le prix réalisé moyen a été de 46 $ le MWh.

Perspectives associées à BPLP pour 2007

On prévoit qu'en 2007, les facteurs de capacité des réacteurs B seront en moyenne d'au moins 90 %, ce qui est semblable au 91 % réalisé en 2006. Après avoir investi beaucoup de fonds pour la remise en état des réacteurs B au cours des quelques dernières années, nous prévoyons encore en 2007 une baisse importante du temps et des dépenses consacrés aux programmes de remise en état, et une seule interruption est prévue, comme on l'a précisé ci-dessus, à la rubrique perspectives associées à BPLP pour le premier trimestre de 2007.

En 2007, le coût unitaire moyen devrait augmenter à 34 $ le MWh, à comparer à 31 $ en 2006. On prévoit que le total des coûts augmentera de 12 % en 2007, par rapport à 2006. La hausse est attribuable surtout à l'augmentation des frais liés au personnel et des frais d'exploitation et d'entretien associés au traitement de l'eau lourde, aux coûts du combustible ainsi qu'à la baisse des récupérations occasionnelles, par rapport à 2006. En outre, on prévoit une hausse des frais d'amortissement en 2007, associée à l'ajout du nouvel immeuble de l'administration et à d'autres projets d'immobilisations.

Nous prévoyons que le revenu de BPLP en 2007 sera de 18 % plus élevé qu'en 2006, en raison presque exclusivement de la hausse des prix réalisés prévus, qui comprennent les prix des contrats à prix ferme et les prix de l'électricité dans le marché au comptant de l'Ontario. Les prix au comptant sont très sensibles à l'évolution du temps en Ontario. En 2006, le prix réalisé moyen a été de 48 $ le MWh.

Les perspectives associées à BPLP pour le premier trimestre et pour 2007 supposent que les réacteurs B atteindront leur facteur de capacité ciblé et qu'il n'y aura pas de changement important pour ce qui regarde les estimations actuelles des coûts et des prix.

Analyse de sensibilité du prix de l'électricité

Pour 2007, BPLP a des contrats de 7 TWh, ce qui devrait représenter environ 25 pour cent de la production de Bruce B, au facteur de capacité prévu. Pour 2007, un changement de 1,00 $ le MWh du prix au comptant de l'électricité en Ontario modifierait le bénéfice après impôts de Cameco provenant de BPLP d'environ 4 millions $.

Dépenses en immobilisations de BPLP en 2007 (base de 100 %)

On prévoit que le programme de dépenses d'immobilisations de BPLP se chiffrera à 149 millions $, au total. Ceci comprend 55 millions $ au poste du capital de soutien, le solde étant lié à des projets majeurs, à des améliorations et au nouveau combustible.



------------------------------------------------------------------------
Programme d'immobilisations de BPLP pour 2007
------------------------------------------------------------------------
Spécifiques Immobilisations
à Bruce B mixtes Total BPLP
Catégorie
Projets majeurs 17 $ 16 $ 33 $
Amélioration 15 - 15
Soutien 23 32 55
Nouveau combustible 46 - 46
------------------------------------------------------------------------
Total du programme d'immobilisations 101 $ 48 $ 149 $
------------------------------------------------------------------------


Cameco prévoit que le financement de ces projets proviendra entièrement des flux de trésorerie de BPLP. Toutefois, les fonds disponibles dépendront des prix dans le marché de l'électricité et du rendement d'exploitation des réacteurs de BPLP.

Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est la plus importante société de production d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement. Les actions de Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, sont des énoncés prospectifs; ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs susceptibles de causer de telles différences, sans toutefois se limiter au caractère général des éléments cités ci-dessous, comprennent les facteurs suivants : l'impact du chiffre des ventes de services de fabrication de combustible, d'uranium, de services de conversion d'électricité générée et d'or; la volatilité et la sensibilité aux prix marchands de l'uranium, des services de conversion, de l'électricité en Ontario et de l'or; la concurrence; l'impact de l'évolution des taux de change et les taux d'intérêt; l'imprécision des estimations liées au retrait de l'exploitation des installations, à la remise en état des terres, aux réserves et à la fiscalité; les risques associés à l'environnement et à la sécurité, notamment les charges réglementaires accrues et l'évacuation à long terme des résidus; les conditions géologiques ou hydrologiques imprévues; les conditions d'exploitation minière adverses; les risques politiques découlant de l'exploitation d'installations dans certains pays en développement; le terrorisme; le sabotage; la détérioration possible de l'appui politique à l'énergie nucléaire; les changements apportés aux politiques et aux règlements gouvernementaux, y compris les politiques et les lois régissant la fiscalité et le commerce; la demande d'énergie nucléaire; le remplacement de la production; l'échec à obtenir et à conserver les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales; les initiatives d'ordre législatif et réglementaire visant la déréglementation, la réglementation ou la restructuration de l'industrie des services d'électricité en Ontario; la réglementation des taux de l'électricité en Ontario; les phénomènes naturels, comprenant le mauvais temps, les incendies, les inondations, les envahissements souterrains, les tremblements de terre, les défaillances de parois d'exploitation et les effondrements de terrain; la capacité de maintenir et d'améliorer les relations de travail positives; les grèves ou les fermetures (" lock-out "); le rendement d'exploitation, la perturbation de l'exploitation et le cycle d'exploitation utile des installations de la Société et des clients; la baisse de la production d'électricité causée par le prolongement des interruptions prévues au-delà des périodes prévues ou encore par les interruptions imprévues; la réussite des projets de mise en valeur prévus; et les autres risques associés au développement et à l'exploitation.

Même si Cameco estime que les hypothèses inhérentes aux énoncés prospectifs sont raisonnables, on se gardera d'accorder trop d'importance à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à compter de la date de la présente communication. Cameco nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, par suite d'information nouvelle, d'événements éventuels ou d'autres facteurs.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Demandes de renseignements des investisseurs et des médias :
    Alice Wong
    (306) 956-6337
    ou
    Demandes de renseignements des investisseurs :
    Bob Lillie
    (306) 956-6639
    ou
    Demandes de renseignements des médias :
    Lyle Krahn
    (306) 956-6316
    Site Internet : www.cameco.com