Cameco

Cameco

13 août 2009 17h25 HE

Cameco présente ses résultats financiers du deuxième trimestre

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 13 août 2009) -

Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui un bénéfice net de 247 millions $ (0,63 $ par action après dilution) au deuxième trimestre de 2009, une hausse de 97 millions $ par rapport au bénéfice net de 150 millions $ (0,42 $ par action après dilution) enregistré au deuxième trimestre de 2008. Pour le semestre terminé le 30 juin 2009, le bénéfice net a été de 329 millions $ (0,85 $ par action après dilution), 45 millions $ de plus que le bénéfice net de 284 millions $ (0,79 $ par action après dilution) comptabilisé au premier semestre de 2008.

Au deuxième trimestre de 2009, le bénéfice net ajusté (1) de 140 millions $ (0,36 $ par action après ajustement et dilution) a été 1 % plus élevé que celui du deuxième trimestre de 2008. Ceci est attribuable à la hausse du bénéfice dans les entreprises de services de combustible et d'électricité, annulée en partie par la baisse des résultats dans nos entreprises d'uranium et d'or.

Le bénéfice net ajusté (1) du premier semestre de 2009 a été 20 % inférieur à celui de 2008 en raison de la baisse du bénéfice dans les entreprises d'uranium et d'or, baisse compensée en partie par l'amélioration des résultats dans les entreprises de services de combustible et d'électricité.

Dans notre entreprise d'uranium, la hausse du coût des ventes a affecté le profit tiré de l'uranium au deuxième trimestre et au premier semestre de l'exercice. Toutefois, ces coûts pour l'exercice, lorsqu'on exclut le coût de l'uranium acheté, devraient encore correspondre à notre prévision antérieure (une hausse s'inscrivant dans la fourchette de 5 % à 10 %). L'ensemble du coût des ventes devrait augmenter de 20 % à 25 % puisque nous prévoyons acheter de l'uranium additionnel à des prix nettement plus élevés que nos coûts de production, pour soutenir nos activités de vente, y compris des chiffres de commerce plus élevés.

Notre entreprise d'or a été affectée par la baisse de la production d'or et par la hausse des frais d'exploitation tant au cours du trimestre que durant les six premiers mois de l'exercice.

Dans notre entreprise d'électricité, la hausse du prix réalisé a généré de meilleurs résultats tant pour le trimestre que pour le premier semestre de l'exercice. La hausse est attribuable pour une bonne part au revenu comptabilisé par BPLP en vertu de son accord avec l'Office de l'électricité de l'Ontario (OÉO). En outre, l'accroissement de la production a contribué à l'amélioration des résultats du premier semestre.

Dans notre entreprise de services de combustible, les résultats ont été améliorés par l'amélioration des prix réalisés tant pour le trimestre que pour le premier semestre de l'exercice. En outre, au cours du trimestre, l'accroissement des ventes a contribué à l'amélioration des résultats trimestriels.

Le président et chef de la direction de Cameco, M. Jerry Grandey, a déclaré : " Cameco a livré d'excellents résultats financiers, complétés par un bon rendement dans les exploitations de la Société au premier semestre de 2009."

Nota : Tous les montants en dollars sont exprimés en dollars canadiens, sauf avis contraire. Les états financiers non vérifiés de Cameco pour le deuxième trimestre et l'Examen et analyse par la direction sont accessibles sur le site web de notre Société, au cameco.com, au SEDAR, au sedar.com, et à EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.



(1) Le bénéfice net pour les trimestres et les semestres terminés les 30
juin 2008 et 2009 a été ajusté de manière à exclure un certain nombre
de postes. Le bénéfice net ajusté est une mesure non PCGR. Pour obtenir
une description, se reporter à la rubrique " Utilisation des mesures
financières non PCGR ", à la page 10.


----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés Variation
Faits saillants le 30 juin le 30 juin annuelle
d'ordre financier --------------------------------------------------
2009 2008 2009 2008 %
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 774 620 1 389 1 213 15
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (en millions $) 247 150 329 284 16
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action (BPA)
de base ($) 0,63 0,44 0,86 0,82 5
----------------------------------------------------------------------------
BPA - après dilution ($) 0,63 0,42 0,85 0,79 8
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté
(en millions $)(1) 140 139 230 287 (20)
----------------------------------------------------------------------------
BPA - après ajustement et
dilution ($)(1) 0,36 0,39 0,60 0,79 (24)
----------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie fourni par
l'exploitation (2)
(en millions $) 125 113 316 259 22
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Le bénéfice net pour les trimestres et les semestres terminés les 30
juin 2008 et 2009 a été ajusté de manière à exclure un certain nombre
de postes. Le bénéfice net ajusté est une mesure non PCGR. Pour obtenir
une description, se reporter à la rubrique " Utilisation des mesures
financières non PCGR ", à la page 10.
(2) Comprend les modifications liées au fonds de roulement. Pour obtenir
plus de renseignements sur les modifications liées au fonds de
roulement, se reporter à la note 11 des états financiers consolidés
non vérifiés du deuxième trimestre.

Les résultats de Cameco proviennent de quatre secteurs d'entreprise :

URANIUM

Faits saillants

----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
le 30 juin le 30 juin
----------------------------------------
2009 2008 2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $)(1) 443 329 779 667
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (en millions $) 171 183 287 352
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut en % 39 56 37 53
----------------------------------------------------------------------------
Prix réalisé moyen
(en $US/lb) 40,64 47,35 38,86 43,84
(en $CA/lb) 51,45 51,12 49,31 47,64
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes
(en millions de lbs)(1) 8,5 6,3 15,6 13,8
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre de la production
(en millions de lbs) 3,8 5,2 8,6 9,0
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Le revenu au montant de 85 millions $ sur 2,6 millions de livres
antérieurement reporté en raison d'un emprunt de produits de réserve a
été comptabilisé au premier trimestre de 2008, par suite de
l'annulation d'un accord d'emprunt de produits.


Résultats concernant l'uranium

Au deuxième trimestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'uranium a augmenté de 114 millions $, pour se chiffrer à 443 millions $, en raison de la hausse de 35 % du chiffre des ventes affiché et d'une hausse marginale du prix de vente réalisé (en dollars canadiens). La hausse du prix réalisé moyen (en dollars canadiens) a été associée aux prix plus élevés précisés dans les contrats à prix ferme et au taux de change plus favorable, facteurs annulés par la baisse des prix réalisés en vertu de contrats liés au marché.

Le moment des livraisons de produits d'uranium au cours d'une année civile est à la discrétion des clients. Nos profils de livraison trimestriels peuvent donc varier beaucoup. Pour le reste de 2009, le revenu de l'uranium est davantage accentué au quatrième trimestre.

Notre coût total des produits et des services vendus, y compris l'amortissement, l'épuisement et la remise en état (AÉR), a augmenté à 272 millions $ au deuxième trimestre de 2009, depuis 146 millions $ au deuxième trimestre de 2008, en raison de la hausse de 35 % du chiffre des ventes et de la hausse de 40 % du coût unitaire du produit et des services vendus. Tout comme au premier trimestre de 2009, le coût unitaire moyen des ventes a continué d'être affecté par l'effet de report de la production moindre en 2008, par les achats récents à des prix voisins du prix marchand, par la hausse des redevances et par l'accroissement des coûts d'intrant.

Au premier semestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'uranium a augmenté de 112 millions $, pour se chiffrer à 779 millions $, en raison de la hausse de 13 % du chiffre des ventes affiché et de la hausse de 4 % du prix de vente réalisé (en dollars canadiens).

Au premier semestre de 2009, notre coût total des produits et des services vendus, AÉR compris, a augmenté à 492 millions $, depuis 315 millions $ au premier semestre de 2008, en raison de la hausse de 13 % du chiffre des ventes et de la hausse de 39 % du coût unitaire des produits et des services vendus. Le coût unitaire moyen des ventes a été affecté par l'effet de report de la production moindre en 2008, par les achats récents à des prix voisins du prix marchand, par la hausse des redevances et par l'accroissement des coûts d'intrant.



Production d'uranium
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés Production
Part de la production le 30 juin le 30 juin prévue
de Cameco (en millions de ----------------------------------- pour 2009
lbs d'U3O8) 2009 2008 2009 2008 (1)
----------------------------------------------------------------------------
McArthur River/Key Lake 2,0 3,2 5,6 6,4 13,1
----------------------------------------------------------------------------
Rabbit Lake 1,0 1,5 1,5 1,5 3,6
----------------------------------------------------------------------------
Smith Ranch/Highland 0,5 0,3 0,9 0,7 1,8
----------------------------------------------------------------------------
Crow Butte 0,2 0,1 0,4 0,3 0,7
----------------------------------------------------------------------------
Inkai 0,1 0,1 0,2 0,1 0,9
----------------------------------------------------------------------------
Total 3,8 5,2 8,6 9,0 20,1
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Se reporter à la rubrique intitulée " Perspectives de Cameco concernant
l'approvisionnement en uranium ", dans l'EAD annuel, pour obtenir des
précisions sur les hypothèses et les facteurs de risque associés à
cette prévision de la production, qui demeure la même que la prévision
présentée dans notre EAD annuel.


SERVICES DE COMBUSTIBLE

Faits saillants
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
le 30 juin le 30 juin
----------------------------------------
2009 2008 2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 82 54 135 114
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (en millions $) 25 (6) 33 (3)
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut en % 31 (11) 24 (3)
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes
(en millions de kgU)(1) 4,1 3,1 6,0 6,5
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre de la production
(en millions de kgU)(2) 2,2 1,8 4,4 3,9
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Kilogrammes d'uranium (kgU).
(2) Le chiffre de la production comprend l'UF6, l'UO2, la fabrication de
combustible et l'approvisionnement d'UF6 provenant de Springfields
Fuels Ltd. (SFL).


Résultats des services de combustible

Au deuxième trimestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise de services de combustible a été de 82 millions $, en hausse de 28 millions $ par rapport à la période correspondante de 2008, en raison de la hausse de 32 % du chiffre des ventes affiché et de la hausse de 16 % du prix réalisé moyen pour les produits de services de combustible.

Le coût total des produits et services vendus, AÉR compris, a baissé à 57 millions $ au deuxième trimestre, depuis 60 millions $ à la période correspondante de 2008. Le coût des produits vendus tant en 2009 qu'en 2008 a été affecté par la réduction de la production à l'usine de conversion d'UF6 de Port Hope. Au premier semestre de 2009, l'usine a été fermée à cause de la non disponibilité d'acide fluorhydrique (AF), alors qu'en 2008 l'exploitation a été interrompue pour permettre la décontamination du sol. Tous les frais associés à l'usine de conversion d'UF6 ont été comptabilisés au fur et à mesure qu'ils ont été encourus au deuxième trimestre de chaque exercice (7 millions $ en 2009; 14 millions $ en 2008).

Au premier semestre de 2009, le revenu provenant de notre entreprise de services de combustible a été de 135 millions $, en hausse de 21 millions $ par rapport à la période correspondante de 2008, en raison de la hausse de 29 % du prix réalisé moyen pour les produits des services de combustible, hausse en partie annulée par la baisse de 8 % du chiffre des ventes. La hausse du prix réalisé est attribuable pour une bonne part aux prix réalisés en vertu de contrats de conversion d'UF6. Le moment des livraisons de services de combustible au cours d'une année civile est à la discrétion des clients. Nos profils de livraison trimestriels peuvent donc varier beaucoup.

Le coût total des produits et services vendus, AÉR compris, a baissé à 102 millions $ au premier semestre de 2009, depuis 117 millions $ à la période correspondante de 2008. Le coût des produits vendus tant en 2009 qu'en 2008 a été affecté par la réduction de la production à l'usine de conversion d'UF6 de Port Hope. Tous les frais associés à l'usine de conversion d'UF6 ont été comptabilisés au fur et à mesure qu'ils ont été encourus au premier semestre de chaque exercice (18 millions $ en 2009; 28 millions $ en 2008).

Nos services de conversion de Port Hope ainsi que la production provenant de la fabrication de combustible et l'approvisionnement de SFL ont atteint le total de 2,2 millions de kgU au deuxième trimestre de 2009, par rapport à 1,8 million de kgU au deuxième trimestre de 2008. Les services de conversion de Port Hope et la production provenant de la fabrication de combustible ainsi que l'approvisionnement de SFL se sont chiffrés à 4,4 millions de kgU au premier semestre de 2009, contre 3,9 millions de kgU à la période correspondante de 2008.

A notre usine de Blind River, nous avons produit 3,6 millions de kgU au deuxième trimestre de 2009, à comparer à 2,9 millions de kgU au deuxième trimestre de 2008. La production totale d'UO3 durant les six premiers mois de 2009 a été de 7,2 millions de kgU, à comparer à 6,0 millions de kgU au premier semestre de 2008.

PRODUCTION DE NUCLÉOÉLECTRICITÉ

Cameco détient 31,6 % de Bruce Power Limited Partnership (BPLP). En raison de la détérioration importante du marché de l'électricité en Ontario et avec l'appui d'une modification à l'accord conclu avec l'OÉO régissant le prix plancher de Bruce B, 172 millions $ (part de Cameco, 54 millions $) ont été comptabilisés au poste du revenu au deuxième trimestre de 2009.

Selon les termes de l'accord, toute la production des réacteurs B est soutenue par un prix plancher. Le prix plancher est ajusté annuellement pour tenir compte de l'inflation et il est actuellement de 48,76 $/MWh. Les paiements en vertu de l'accord sont reçus sur une base mensuelle, et sont fondés sur la différence positive entre le prix plancher et le prix dans le marché au comptant et ils ne sont pas sujets à un remboursement dans la mesure où le prix plancher dépasse le prix moyen dans le marché au comptant pour l'année. Un amendement récent à l'accord limite à l'année en cours (et non à la durée du contrat) la période de calcul du remboursement.

Au deuxième trimestre, le bénéfice avant impôts de Cameco provenant de BPLP s'est chiffré à 40 millions $, à comparer à 13 millions $ à la période correspondante de 2008. Cette hausse en 2009 est attribuable à la progression du revenu, annulée en partie par la baisse de la production et par la hausse des frais d'exploitation.

BPLP a réalisé un facteur de capacité de 75 % au deuxième trimestre de 2009, à comparer à 81 % à la période correspondante de 2008. Au deuxième trimestre de 2009, les réacteurs de BPLP ont produit 5,3 TWh d'électricité, à comparer à 5,7 TWh en 2008.

Le prix réalisé, qui reflète le revenu des contrats, des ventes dans le marché au comptant et des versements en vertu de l'accord entre BPLP et l'OÉO, a été en moyenne de 70 $ le MWh pour le trimestre, soit 25 % de plus que le prix réalisé au deuxième trimestre de 2008. La hausse résulte pour une bonne part de la comptabilisation de ces paiements comme revenu. Au cours du trimestre, le prix au comptant de l'électricité en Ontario a été en moyenne de 23 $ le MWh, à comparer à 47 $ le MWh au deuxième trimestre de 2008. Les prix de l'électricité dans le marché ontarien ont enregistré une tendance à la baisse en raison surtout de la baisse de la demande industrielle, de l'accroissement de la production et de la baisse du prix des combustibles fossiles. Conformément à son accord avec l'OÉO, BPLP a reçu 137 millions $ à ce trimestre.

Au premier semestre de 2009, le bénéfice avant impôts de Cameco provenant de BPLP s'est chiffré à 84 millions $, à comparer à 20 millions $ à la période correspondante de 2008. La hausse est attribuable à la progression du prix réalisé pour l'électricité, à la hausse du facteur de capacité et à la baisse des frais d'exploitation.

Pour les six premiers mois de l'exercice, les réacteurs de BPLP ont réalisé un facteur de capacité de 86 %, à comparer à 77 % à la période correspondante de l'exercice précédent. Ces réacteurs ont produit 12,0 TWh au premier semestre de 2009, en hausse de 1,2 TWh par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, en raison surtout de l'interruption prévue prolongée du réacteur B5 et de plusieurs interruptions forcées en 2008.

Le prix réalisé par BPLP, qui reflète les revenus prévus au contrat, les ventes dans le marché au comptant et les paiements en vertu de son accord avec l'OÉO, a été en moyenne de 63 $ le MWh au premier semestre de l'exercice, soit 13 % de plus que le prix réalisé à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse est pour une bonne part attribuable à la comptabilisation de ces paiements comme revenu. Au premier semestre de 2009, le prix au comptant de l'électricité en Ontario a été en moyenne de 33 $ le MWh, soit nettement moins que la moyenne de 48 $ le MWh de la période correspondante de 2008. Conformément à son accord avec l'OÉO, BPLP a comptabilisé 172 millions $ au poste du revenu pour l'exercice à ce jour.

OR

Cameco détient environ 49 % des actions de Centerra et a le contrôle des votes sur environ 53 % des actions de Centerra, qui possède et exploite deux mines d'or.



Faits saillants
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
le 30 juin le 30 juin
----------------------------------------
2009 2008 2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Revenu (en millions $) 129 143 250 256
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut (en millions $) (21) 33 (19) 77
----------------------------------------------------------------------------
Profit brut en % (17) 23 (8) 30
----------------------------------------------------------------------------
Prix réalisé (en $US/once) 905 889 906 898
----------------------------------------------------------------------------
Chiffre des ventes (onces) 115 000 160 000 224 000 284 000
----------------------------------------------------------------------------
Production d'or (onces)(1) 110 000 158 000 214 000 279 000
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) Représente 100 % de la production provenant des mines d'or Kumtor et
Boroo.


Pour le trimestre terminé le 30 juin 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'or a baissé de 14 millions $, à 129 millions $, par rapport au deuxième trimestre de 2008, à cause de la baisse du chiffre des ventes, compensée en partie par la hausse de 2 % du prix de vente en dollars US.

Pour le semestre terminé le 30 juin 2009, le revenu provenant de notre entreprise d'or a baissé de 6 millions $, à 250 millions $, par rapport au premier semestre de 2008, à cause de la baisse du chiffre des ventes, annulée en partie par la hausse de 1 % du prix de vente en dollars US. Le revenu a été influencé par l'amélioration du taux de change $CA/$US, qui a été en moyenne de 1,22 au premier semestre de 2009, contre 1,01 en 2008.

PERSPECTIVES POUR L'EXERCICE 2009

Pour le bénéfice du lecteur, nous avons résumé les perspectives consolidées pour 2009 pour Cameco et les perspectives pour 2009 relatives à chaque secteur d'entreprise dans un tableau intitulé " Perspectives financières pour 2009 ", présenté dans notre EAD du deuxième trimestre.

Nous précisons ci-dessous les changements importants apportés aux perspectives pour 2009 présentées dans notre EAD annuel, tels que mis à jour dans l'EAD de notre premier trimestre.

Perspectives consolidées pour 2009

On prévoit maintenant qu'en 2009, le revenu consolidé augmentera de 5 % à 10 % par rapport à 2008, à comparer à notre estimation antérieure indiquant que le revenu serait semblable à celui de 2008. L'améloration de l'estimation est associée à la modification des perspectives concernant le revenu de l'uranium et le revenu de l'électricité, décrite ci-dessous.

Perspectives pour 2009 concernant l'uranium

En 2009, le chiffre des ventes d'uranium affiché devrait atteindre le total de 34 millions à 36 millions de livres d'U3O8, à comparer au chiffre de 32 à 34 millions de livres déjà annoncé, en raison des nouveaux engagements négociés avec livraisons en 2009. Nous prévoyons donc maintenant que le revenu de l'uranium en 2009 progressera de 5 % à 10 % par rapport à 2008, à comparer à notre estimation antérieure d'une baisse de revenu de 2 % à 5 %.

On prévoit maintenant que notre coût unitaire du produit vendu pour l'exercice complet augmentera de 20 % à 25 %, par rapport à 2008. Dans le rapport sur le premier trimestre, nous avions estimé une hausse de 15 % à 20 %. La hausse est associée aux achats additionnels d'uranium à des prix nettement supérieurs à notre coût de production.

Le coût du produit vendu représente le coût moyen des stocks, qui comprennent tant les matières produites que les matières achetées. Concordant avec la divulgation antérieure, le coût estimatif des matières produites devrait contribuer à une hausse de 5 % à 10 % de notre coût unitaire moyen du produit vendu. L'autre partie de la hausse d'une année à l'autre est attribuable au coût des matières achetées.

Cameco achète de l'uranium à l'appui de ses activités de ventes, notamment des chiffres de commerce supérieurs. Les dispositions concernant l'interruption de l'approvisionnement dans nos contrats de ventes nous protègent contre l'obligation de faire des achats d'uranium advenant l'échec à atteindre la production prévue ou à faire les livraisons prévues dans le cadre de l'accord sur l'uranium hautement enrichi.

Perspectives pour 2009 concernant BPLP

Le revenu tiré de l'électricité en 2009 devrait augmenter de 10 % à 15 %, par rapport à 2008, à comparer à la baisse de 5 % à 10 % déjà annoncée. Cette modification des perspectives est attribuable pour une bonne part aux paiements prévus dans le cadre de l'accord conclu par BPLP avec l'OÉO, tel que précisé ci-dessus. Nous prévoyons que BPLP recevra ces paiements tout au long du reste de l'exercice et qu'aucun des montants comptabilisés comme revenu ne devra être remboursé.

En outre, BPLP dispose de contrats financiers qui correspondent à environ 43 % de la production prévue pour le reste de l'exercice. Ces contrats ont été négociés au cours de la période de 2006-2008, alors que le prix dans le marché au comptant dépassait le prix plancher et reflétait le marché en forte progression. BPLP reçoit ou verse la différence entre le prix précisé au contrat et le prix dans le marché au comptant. Les paiements provenant de l'OÉO comptabilisés comme revenu ainsi que les avantages en vertu des contrats financiers contribueront à la progression du revenu réalisé provenant de l'électricité en 2009.

Perspectives pour 2009 concernant l'or

Centerra prévoit maintenant que sa production d'or en 2009 s'inscrira au total entre 680 000 et 730 000 onces, comparativement à son estimation antérieure de 720 000 à 770 000 onces. Cette baisse est attribuable à la production inférieure à celle prévue à Boroo, par suite de l'interruption de l'exploitation causée par un arrêt de travail illégal et par la suspension ultérieure de permis. Pour obtenir des précisions, se reporter à la rubrique intitulée " Mises à jour sur la Société - Centerra " du présent document.

Sensibilité du prix de l'uranium (2009 à 2013)

Le tableau de la sensibilité du prix de l'uranium pour la période de 2009 à 2013 a été mis à jour dans notre EAD du deuxième trimestre afin de refléter notre prévision révisée du chiffre des ventes, les livraisons qui ont été faites et les contrats qui ont été conclus jusqu'au 30 juin 2009.

Pour consulter le tableau complet concernant la sensibilité du prix réalisé de l'uranium prévu et les hypothèses afférentes, se reporter à notre EAD du deuxième trimestre.

MISES A JOUR SUR LA SOCIÉTÉ

Cigar Lake

Cameco continue de faire des progrès pour contrer l'infiltration d'eau survenue le 12 août 2008, dans le cadre d'une tentative initiale pour assécher les ouvrages souterrains. On prévoit toujours que les travaux correctifs liés à la venue d'eau prendront la plus grande partie de l'année 2009; l'assèchement du puits no 1 est prévu ensuite.

L'infiltration d'eau survenue en août 2008 provenait d'une fissure située au sommet d'un tunnel au niveau de 420 mètres. Le forage de trous depuis la surface pour permettre l'injection de béton et de ciment est terminé et environ un millier de mètres cubes de béton a été coulé dans l'extrémité nord du tunnel. Une capacité de pompage additionnelle a été mise en place. Les travaux nécessaires à l'installation de la cloison et du bouchon de béton final au niveau de 420 mètres se poursuivent comme prévu.

Parallèlement au programme de travaux correctifs, le travail de révision de la conception et du plan minier de Cigar Lake est en cours. Ce travail est fondé sur les travaux antérieurs et intègre de l'information nouvelle et l'expérience acquise au cours des dernières années.

Le permis de construction de Cigar Lake vient à échéance le 31 décembre 2009. Cameco a présenté une demande pour prolonger la durée et modifier le permis afin de permettre l'achèvement des travaux d'assèchement de la mine, des travaux correctifs et des activités de construction, l'achèvement du puits no 2 et la poursuite des travaux de construction à la surface. En raison de l'incertitude associée à l'état des ouvrages souterrains, nous avons demandé une durée de permis de quatre ans, qui devrait donner à Cameco le temps suffisant pour mener ses activités à terme. A la suite de l'assèchement de la mine et selon l'état des ouvrages souterrains, il pourrait être nécessaire de procéder à la mise à jour du plan minier. L'approbation par les autorités de réglementation d'un plan minier mis à jour serait nécessaire pour entreprendre les activités de développement minier.

Nous présenterons de nouvelles estimations concernant la date prévue de la mise en production et le coût en capital lorsque la mine aura été asséchée, lorsque l'état des ouvrages souterrains aura été évalué et lorsque le plan minier aura été mis à jour pour tenir compte de toute l'information ainsi obtenue.

McArthur River/Key Lake

Au cours du trimestre, un certain nombre de jalons ont été atteints :

- La paroi gelée de la zone 2, tableau 5, est assez gelée pour permettre d'entreprendre l'aménagement d'une chambre de creusement de cheminée au niveau de 510 mètres. Malgré les conditions de sol difficiles, les progrès réalisés à ce jour sont favorables et la production en provenance de ce secteur est toujours prévue pour la fin de 2009.

- Dans le bas de la zone 4, l'aménagement de la chambre de creusement de cheminée/congélation au niveau de 530 mètres a été terminé en juin. Le forage et l'aménagement des trous de congélation ont commencé début juillet. On prévoit entreprendre la production depuis le bas de la zone 4 en 2010.

- Nous avons récemment reçu des autorités de réglementation des précisions concernant l'autorisation actuelle visant l'exploitation du système de traitement d'urgence de venue d'eau, au besoin.

Au cours du trimestre, Cameco a reçu les autorisations des autorités de réglementation lui permettant d'entreprendre la construction et le remplacement des installations d'acide, de vapeur et d'oxygène à Key Lake. Les travaux de mise en place des fondations pour les nouvelles installations sont maintenant en cours.

En juin, la Commission canadienne de sûreté nucléaire a approuvé une modification du permis d'exploitation de Key Lake, permettant une souplesse liée à la limite de la production annuelle prévue au permis. A certaines conditions, Cameco est autorisée à produire jusqu'à un maximum de 20,4 millions de livres par année, à condition que la production annuelle moyenne, calculée en utilisant 2003 comme année de base, ne dépasse pas 18,7 millions de livres. Ainsi donc, si la production d'une année baisse en deçà de la cible de 18,7 millions de livres, Cameco peut produire jusqu'au maximum annuel au cours des années subséquentes, jusqu'à la récupération de l'écart de production. La modification donne à Cameco l'occasion de récupérer les écarts de production annuels, depuis 2003, et par la suite. Un avantage important de cette modification est la capacité de continuer l'exploitation de l'usine Key Lake même après l'atteinte de l'objectif de production de 18,7 millions de livres, ce qui permet d'éviter l'éventualité d'un redémarrage au cours des périodes hivernales froides. Nous continuons de prévoir une production annuelle de 18,7 millions de livres (sur une base de 100 %) pour les quelques prochaines années, en nous fondant principalement sur la transition à de nouveaux secteurs d'exploitation minière dans le cadre du plan minier de McArthur River et de la capacité historique démontrée de l'usine de Key Lake.

Inkai

Un nouveau code fiscal est entré en vigueur le 1er janvier 2009. Inkai a présenté aux autorités gouvernementales une modification à son contrat d'utilisation des ressources portant sur l'adoption du nouveau code fiscal. Cameco ne prévoit pas que l'adoption du nouveau code fiscal aura un effet important sur Inkai à ce moment-ci. Toutefois, la suppression de la stabilisation fiscale selon le nouveau code fiscal pourrait avoir un effet important pour Inkai à l'avenir.

Port Hope

La production d'UF6 à Port Hope a redémarré le 17 juin 2009, après une interruption depuis décembre 2008 en raison de l'absence d'AF à des conditions acceptables. L'AF est une matière d'alimentation primaire de la production d'UF6. En mai, Cameco a signé un nouveau contrat avec son fournisseur habituel d'AF à des conditions avantageuses pour les deux parties.

Fin juin, Cameco a signé un contrat avec un deuxième fournisseur d'AF, améliorant ainsi ses sources d'approvisionnement. Cameco prévoit signer un contrat avec un troisième fournisseur d'AF dans un proche avenir.

Centerra

Le 11 juin 2009, Cameco a annoncé la clôture d'un accord conclu par Centerra et par le Gouvernement Kirghize. Dans le cadre de la clôture, Centerra a émis 18,2 millions d'actions ordinaires autodétenues en faveur du gouvernement, portant ainsi à 234,9 millions le nombre total des actions émises et en circulation de Centerra. Nous avons aussi convenu de transférer au gouvernement de 14,1 à 25,3 millions d'actions ordinaires de Centerra, qui seront transmises au gouvernement lors de la satisfaction de certaines conditions. Jusqu'à ce moment, nous conservons le contrôle des votes sur environ 53 % des actions émises et en circulation de Centerra et nous continuerons de consolider intégralement les résultats financiers de la Société.

Après la satisfaction de toutes les dispositions relatives au transfert d'actions par Cameco, le Gouvernement Kirghize pourrait détenir jusqu'à 33 % de Centerra, Cameco pas moins de 38 %; le solde, 29,2 %, serait détenu par les autres actionnaires.

Pour obtenir plus de renseignements sur cet accord, se reporter à nos communiqués de presse portant la date du 24 avril 2009, du 30 avril 2009 et du 11 juin 2009, ainsi qu'à la note 12 de nos états financiers consolidés non vérifiés du deuxième trimestre.

Le 26 mai 2009, les employés syndiqués ont amorcé un arrêt de travail illégal à la mine Boroo, qui a entraîné l'interruption temporaire des activités d'exploitation minière et de traitement. Le différend de travail a été réglé le 16 juin 2009. Les activités d'exploitation minière et de traitement sont demeurées interrompues par suite de la suspension le 12 juin 2009 par le gouvernement de la Mongolie des principaux permis d'exploitation de la mine Boroo. Le 27 juillet 2009, le gouvernement de la Mongolie a mis fin à la suspension des permis et la production minière a repris. Centerra poursuit des discussions avec les autorités de réglementation de la Mongolie concernant leurs préoccupations.

Autres

Cameco a l'intention de déposer un prospectus préalable au Canada en rapport avec l'émission de titres de dette de premier rang pouvant atteindre 1 milliard $. Nous prévoyons que les émissions initiales serviront à refinancer l'ensemble de la dette, ou une partie de celle-ci, encourue pour financer des investissements à long terme faits en 2008, avec dates d'échéance plus éloignées, et aux fins générales de la Société.

UTILISATION DES MESURES FINANCIERES NON PCGR

Une mesure non PCGR, le bénéfice net ajusté devrait être tenu comme ayant un caractère complémentaire, et cette mesure ne remplace pas l'information financière connexe préparée conformément aux PCGR. Le bénéfice net consolidé est ajusté de manière à faciliter les comparaisons des résultats financiers d'une période à l'autre. Le tableau ci-dessous précise les ajustements apportés au bénéfice net.



Bénéfice net ajusté

----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Trimestres terminés Semestres terminés
le 30 juin le 30 juin
----------------------------------------
(en millions $) 2009 2008 2009 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (selon PCGR) 247 150 329 284
----------------------------------------------------------------------------
Ajustements (après impôts)
----------------------------------------------------------------------------
Perte (gain) sur la restructuration
de l'entreprise d'or 1 (36) (16) (28)
----------------------------------------------------------------------------
Dépenses liées aux options
d'achat d'actions (récupération)(1) - 33 - 18
----------------------------------------------------------------------------
Pertes (gains) sur instruments
financiers (108) (8) (83) 13
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net ajusté 140 139 230 287
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
(1) A la fin de 2008, nous avons modifié notre programme d'options d'achat
d'actions et avons entrepris de comptabiliser nos options en utilisant
leur juste valeur à la date d'attribution. Grâce à cette méthode, nos
dépenses d'options d'achat d'actions sont très prévisibles. Pour ce
motif, nous ne procéderons pas à l'ajustement de notre bénéfice net
pour tenir compte des dépenses liées aux options d'achat d'actions en
2009.


PERSONNES AYANT LES QUALIFICATIONS APPROPRIÉES

La divulgation de l'information scientifique et technique concernant les propriétés suivantes de Cameco, présentée dans le présent communiqué de presse, a été préparée par les personnes suivantes ayant les qualifications appropriées aux fins de la Norme canadienne 43-101, ou sous la supervision de celles-ci:



----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
Personnes ayant les qualifications appropriées Propriétés
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
- David Bronkhorst, directeur général, McArthur River/
exploitation de McArthur River, Cameco Key Lake
- Les Yesnik, directeur général,
exploitation de Key Lake, Cameco
----------------------------------------------------------------------------
- Grant Goddard, directeur général, Cigar Lake
projet Cigar Lake, Cameco
----------------------------------------------------------------------------
- Ian Atkinson, vice-président, Exploration, Kumtor
Centerra Gold Inc.
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


MISE EN GARDE CONCERNANT L'INFORMATION ET LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, constituent de " l'information prospective " (telle que définie par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières) et " des énoncés prospectifs " (tels que définis par la U.S. Securities Exchange Act of 1934, avec modifications) qui pourraient être importants et qui comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par ceux-ci. Les phrases et les expressions contenant des mots comme " croire ", " estimer ", " s'attendre ", " planifier ", " perspectives ", " prévoir ", " objectifs ", " cibles ", " projets ", " pourrait ", " espérer ", " pouvoir ", " pourra ", " devra ", " devrait ", " s'attendre que ", " avoir l'intention ", " conçus pour ", " continue ", " avec l'intention ", " possible ", " stratégie ", et l'expression négative de ces mots, ou des variations de ceux-ci, ou toute terminologie comparable qui n'est pas liée strictement à des faits actuels ou passés, sont toutes porteuses d'indications qu'il s'agit d'information ou d'énoncés prospectifs. Les exemples d'information et d'énoncés prospectifs comprennent, sans toutefois s'y limiter, les éléments suivants : le coût prévu de nos ventes d'uranium en 2009 et la discussion afférente; l'importance de notre production d'uranium prévue en 2009; nos perspectives consolidées pour 2009; nos perspectives pour 2009 concernant l'uranium; nos perspectives pour 2009 concernant BPLP; nos perspectives pour 2009 concernant l'or; notre prévision que l'adoption du nouveau code fiscal n'aura pas d'effet important sur Inkai à ce moment-ci; et la date prévue de l'achèvement des travaux d'étanchéification en rapport avec la venue d'eau survenue à Cigar Lake en 2008.

Les facteurs de risque importants susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de l'information et des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse, et les facteurs de risque importants ou les hypothèses retenues pour préciser ces risques comprennent, sans toutefois s'y limiter, les éléments suivants : nos hypothèses concernant les niveaux de production, les chiffres des ventes, les achats et les prix, qui sont exposés au risque que nos hypothèses soient incorrectes; le risque de la volatilité et de la sensibilité aux prix du marché dans le cas de l'uranium, des services de conversion, de l'électricité en Ontario et de l'or, qui, selon nous, demeurera relativement constant; le risque de changements adverses importants sur les plans des taux de change É.-U./Canada, des taux d'intérêt et des coûts, qui, selon nous, demeurera stable ou s'améliorera à notre avantage; le risque de contentieux importants ou de procédures en arbitrage et le résultat adverse de telles procédures, qui, selon nous, n'auront pas lieu; les conditions géologiques, hydrologiques ou minières imprévues ou encore qui présentent des défis, susceptibles de nous éloigner beaucoup de nos hypothèses concernant ces conditions; les risques politiques découlant de l'exploitation dans certains pays en développement, qui, selon nous, ne se concrétiseront pas; les risques de modifications adverses aux lois, aux règlements et aux politiques gouvernementales, qui, selon nous, ne se manifesteront pas; l'échec à obtenir ou à conserver les permis, les licences et les autorisations nécessaires des autorités gouvernementales, qui, selon nous, pourront être obtenus et conservés; le risque présenté par les phénomènes naturels, notamment le mauvais temps, les incendies, les inondations, les envahissements souterrains, les séismes, les défaillances de paroi et de barrage
de bassins de résidus, et les effondrements de terrain, qui, selon nous, ne se produiront pas; nos hypothèses concernant la capacité des installations de la Société et des clients de fonctionner sans perturbation, notamment par suite de grèves, de lockouts, de défaillance de matériel ou d'autres causes, et le risque que ces perturbations puissent se produire; les hypothèses concernant la disponibilité de réactifs, de matériel, de pièces d'exploitation et d'approvisionnements critiques pour la production, et qui sont exposées au risque que nos hypothèses soient incorrectes; la transition réussie à de nouveaux secteurs d'exploitation minière à McArthur River à compter de 2009, qui est exposée à divers risques prévus et imprévus; les programmes d'assèchement et d'atténuation de la pression à Kumtor continuent d'avoir les résultats prévus et les systèmes de gestion de l'eau fonctionnent comme prévu, ce qui est exposé à divers risques prévus et imprévus; la réussite et l'achèvement à temps des projets prévus de développement et de travaux correctifs, y compris les travaux correctifs et le retour à la construction de l'étape pré-inondation à Cigar Lake, et le risque de délais ou d'échec ultime; la réussite du programme de développement et d'accélération de la production à Inkai, qui est exposé à des risques de délais; le risque d'une détérioration importante de la conjoncture économique, qui, selon nous, ne se produira pas; et d'autres risques liés au développement, à l'exploitation, à l'environnement et à la sécurité.

L'information et les énoncés prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse représentent les opinions de Cameco à la date du présent communiqué de presse et ne doivent pas être interprétés comme représentant les opinions de Cameco à toute autre date ultérieure. Même si Cameco prévoit que les événements et les développements ultérieurs pourraient bien l'amener à modifier ses opinions, Cameco nie spécifiquement toute intention ou obligation de mettre à jour l'information et les énoncés prospectifs, à la suite d'information nouvelle, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières applicables l'y obligent. L'information et les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse portant sur les résultats d'exploitation prospectifs, la situation financière ou les flux de trésorerie, fondés sur les hypothèses concernant la conjoncture économique éventuelle et les initiatives éventuelles, sont présentés dans le but d'aider les actionnaires de Cameco à comprendre les opinions actuelles de la direction concernant ces éventualités, et pourraient bien ne pas être appropriés à d'autres fins.

D'autres facteurs pourraient causer des initiatives, des événements ou des résultats qui pourraient bien être différents de ceux prévus, estimés ou recherchés. Ces facteurs ne constituent nullement une liste exhaustive des facteurs de risque importants susceptibles d'affecter Cameco. D'autres facteurs de risque sont précisés dans la Notice annuelle courante de Cameco et dans l'EAD courant pour le premier et pour le deuxième trimestre, ainsi que pour l'année.

Rien ne peut garantir que l'information et les énoncés prospectifs s'avéreront exacts, puisque les résultats réels et les événements futurs pourraient bien varier, ou encore être fort différents de ceux prévus. En outre, les estimations de la production future prévue sont intrinsèquement incertaines, notamment pour les dernières années de la prévision, et elles pourraient bien évoluer beaucoup avec le temps. Ainsi donc, le lecteur du présent communiqué de presse ne devrait pas accorder une trop grande importance à l'information et aux énoncés prospectifs. L'information et les énoncés prospectifs portant sur des périodes ultérieures à 2009 comportent de plus grands risques et exigent des hypothèses et des estimations à plus long terme que pour ceux de 2009; ils sont donc exposés à un plus grand niveau d'incertitude. En conséquence, le lecteur avisé est bien mis en garde et ne doit pas accorder une trop grande importance à cette information et à ces énoncés prospectifs à long terme.

AVIS DE DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Cameco a annoncé aujourd'hui que le conseil d'administration de la Société a approuvé un dividende trimestriel de 0,06 $ par action sur les actions ordinaires en circulation de la Société, à verser le 15 octobre 2009 aux actionnaires inscrits à la clôture du marché le 30 septembre 2009.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Cameco vous invite à participer à la conférence téléphonique sur son deuxième trimestre prévue pour le mercredi 12 août 2009, à 11 h 00, heure de l'Est.

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à participer à la téléconférence. Pour participer à la téléconférence du mercredi 12 août, veuillez composer le (416) 340-8530 ou le (877) 240-9772 (Canada et États-Unis). Une transmission audio en direct de la téléconférence sera accessible sur notre site web, au cameco.com. Se reporter au lien figurant à la page d'accueil le jour de la téléconférence.

Un enregistrement de la téléconférence sera accessible :

- sur notre site web, au cameco.com, peu de temps après la téléconférence, et

- sur post view, jusqu'à minuit, heure de l'Est, le jeudi 10 septembre 2009, en composant le (416) 695-5800 ou le (800) 408-3053 (code d'accès 5416454 #).

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Un exemplaire intégral de l'Examen et analyse par la direction de Cameco et des états financiers et notes (non vérifiés) pour le deuxième trimestre de 2009 est accessible au SEDAR, au sedar.com, sur le site web de la Société, au cameco.com, et sur EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.

Des renseignements supplémentaires sur Cameco, notamment sa notice annuelle, sont accessibles au SEDAR, au sedar.com, sur le site web de la Société, au cameco.com, et sur EDGAR, au sec.gov/edgar.shtml.

PROFIL

Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est l'un des plus importants producteurs d'uranium au monde, un grand fournisseur de services de conversion et l'un des deux fabricants de combustible Candu au Canada. La position concurrentielle de la Société est basée sur la propriété dominante des plus grandes réserves à haute teneur au monde et sur ses faibles frais d'exploitation. Les produits d'uranium de Cameco servent à produire de l'électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier, notamment en Ontario, où la Société participe à un partenariat qui exploite la plus importante centrale d'électricité nucléaire de l'Amérique du Nord. La Société poursuit également des travaux d'exploration d'uranium en Amérique du Nord et en Australie et elle détient une participation importante dans une société aurifère du tiers intermédiaire. Les actions de Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Renseignements

  • Cameco Corporation
    Demandes de renseignements des investisseurs
    Bob Lillie
    (306) 956-6639
    ou
    Demandes de renseignements des médias
    Lyle Krahn
    (306) 956-6316
    Site web: www.cameco.com