Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.

16 mai 2006 13h11 HE

Canadian Royalties Inc. : Evaluation économique préliminaire 'étude d'orientation' résultats probants pour la mise sur pied d'une nouvelle mine 'Ni-Cu-Pt-Pa'

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 9 mai 2006) - Canadian Royalties Inc. (TSX:CZZ) a reçu l'évaluation économique préliminaire du projet nickélifère Raglan Sud (étude d'orientation) réalisée conjointement par les firmes P&E Mining Consultants Inc de Toronto et le Groupe Roche de Québec.



Faits marquants

- Production annuelle
rentable (nickel) : jusqu'à 20 millions de livres
- Production annuelle
rentable (cuivre) : jusqu'à 22 millions de livres
- Taux de rendement
effectif (TRE) 20 %
- Flux monétaire cumulatif (VAN -
taux d'actualisation de 0%) 299 $ millions
- Valeur actualisée nette (VAN -
taux d'actualisation de 5%) 175 $ millions
- Récupération du capital 4 ans
- Capital d'apport 225 $ millions
- Hypothèses de base : Ni 5,00 $US; Cu 1,25 $US


L'évaluation économique préliminaire se base sur les hypothèses suivantes : période d'exploitation de dix ans, capacité de traitement du minerai de 2 500 tonnes par jour, rendement prévue de 178 millions de livres en concentré de nickel, et un équivalent de nickel de 130 millions de livres en cuivre, cobalt, platine et palladium (pour un total de 308 millions de livres en concentré de nickel et équivalent de nickel).

Le document établit la moyenne des coûts directs reliés à la préparation et à l'exploitation du site (les coûts ont été majorés de 10% pour tenir compte des impondérables) à 1,68 $US par livre de nickel et équivalent en nickel à l'étape fonte et affinage, et à 1,35 $US par livre de nickel et équivalent de nickel à l'étape de production des concentrés.

FLUX MONETAIRES DU PROJET

Le délai de récupération du capital investi s'établit à 4,1 ans pour un investissement initial de 225 millions de dollars qui génèrera des flux monétaires de 299 millions de dollars après remboursement du capital et des coûts d'exploitation pour un cycle d'exploitation de 10 ans. Les revenus sont calculés à partir des prix suivants:



nickel 5,00/lb $US
cuivre 1,25/lb $US
platine 900/oz $US
palladium 300/oz $US


Le taux de rendement effectif du projet est de 20% et sa valeur actualisée nette est de 175 millions de dollars à un taux d'actualisation de 5%.

Des scénarios optimistes et pessimistes ont été envisagés avec des prix du nickel de 6,00$/lb et 4,00$/lb respectivement et des ajustements pour le prix du cuivre et le taux de change (voir tableau ci-dessous). Canadian Royalties tient à souligner que le prix des métaux utilisé dans le scénario optimiste demeure bien en deçà des prix actuels, et que seuls les prix du nickel et du cuivre ont été ajustés pour les scénarios optimistes et pessimistes. La présence de platine et de palladium ajoutent plus de fiabilité à la durée de vie de la mine.



Tableau 1 - Analyses des flux monétaires
---------------------------------------------------------------------
Paramètre Unité Scénario de base +20% -20%
Prix du nickel US$/lb 5,00 6,00 4,00
Prix du cuivre US$/lb 1,25 1,50 1,00
Taux de change C$/US$ 0,80 0,85 0,75
Flux monétaires
du projet C$ millions 299 486 88
TRE Pourcentage (%) 20 29 7
VAN du projet
à 5% C$ millions 175 312 19
VAN du projet
à 10% C$ millions 92 196 -26
VAN du projet
à 15% C$ millions 36 117 -56
---------------------------------------------------------------------


Ressources

L'évaluation économique préliminaire s'appuie sur : a) les ressources potentiellement exploitables et conformes à la norme NI 43-101 telles qu'établies par la firme P&E, b) les taux de récupération obtenus lors des essais réalisés sur un échantillon de 34 tonnes de matériau dans l'usine pilote de SGS Lakefield Research, c) les essais métallurgiques publiés antérieurement. La firme SGS a établi un schéma de production pour le traitement du minerai provenant des quatre principaux gisements : Mesamax, Expo, Mequillon et Ivakkak.

Le tableau ci-dessous montre le volume des ressources exploitables contenues dans chacune des fosses. Le volume total de 9 694 000 tonnes de minerai inclut les 783 000 tonnes en ressources présumées (provenant principalement du site Expo).



Tableau 2: Evaluation des ressources diluées
potentiellement exploitables
----------------------------------------------------------------------
Taux de Dilution
FOSSE Volume Teneurs recouvrement externe
---------------------------------------------------------------------
TYPE Ni Cu Co Au Pt Pd %
---------------------------------------------------------------------
Tonnes % % % g/t g/t g/t
---------------------------------------------------------------------
Expo
---------------------------------------------------------------------
Massifs 687 000 2, 35 1, 82 0, 11 0, 09 0, 80 2, 85 5, 9%
---------------------------------------------------------------------
Texture
réticu-
laire 4 036 000 061 0, 64 0, 03 0, 08 0, 28 1, 32 9, 9%
---------------------------------------------------------------------
Total
Expo 4 723 000 0, 86 0, 81 0, 04 0, 08 0, 36 1, 54 9, 3%
---------------------------------------------------------------------
Stériles 22 886 000 4, 9
---------------------------------------------------------------------
Mesamax
---------------------------------------------------------------------
Massifs 695 000 3, 27 3, 79 0, 13 0, 29 1, 30 3, 60 8, 5%
---------------------------------------------------------------------
Oxyde 358 000 2, 15 3, 15 0, 09 0, 28 1, 25 3, 80 5, 6%
---------------------------------------------------------------------
Texture
réticu-
laire 1 053 000 0, 79 1, 05 0, 03 0, 09 0, 55 3, 64 8, 1%
---------------------------------------------------------------------
Total
Mesamax 2 106 000 1, 84 2, 31 0, 07 0, 19 0, 91 3, 65 7, 8%
---------------------------------------------------------------------
Stériles 5 081 000 2, 4
---------------------------------------------------------------------
Mequillon
---------------------------------------------------------------------
Texture
réticu-
laire 2 391 000 0, 50 0, 68 0, 03 0, 13 0, 47 1, 73 9, 4%
---------------------------------------------------------------------
Stériles 12 070 000 5, 1
---------------------------------------------------------------------
Ivakkak
Massive 272 000 2, 55 2, 89 0, 10 0, 25 1, 13 4, 55 14, 2%
---------------------------------------------------------------------
Texture
réticu-
laire 203 000 0, 44 0, 90 0, 02 0, 07 0, 30 1, 68 21, 3%
---------------------------------------------------------------------
Total
Ivakkak 475 000 1, 65 2, 04 0, 07 0, 17 0, 78 3, 32 17, 1%
---------------------------------------------------------------------
Stériles 8 462 000 17, 8%
---------------------------------------------------------------------
Total des
ressources
potentiel-
lement
exploita-
bles 9 694 000 1.02 1, 16 0, 05 0, 12 0, 53 2, 13
---------------------------------------------------------------------
Total des
stériles 48 500 000 5, 0
---------------------------------------------------------------------
Total du
minerai
extrait 58 194 000
---------------------------------------------------------------------

Note: Les ressources diluées potentiellement exploitables incluent
les ressources minérales présumées; aucune preuve de rentabilité
économique n'a été établie pour ces ressources et elles sont jugées
trop hypothétiques d'un point de vue géologique pour être classées
dans la catégorie des ressources minérales indiquées. Moins de 10%
des ressources potentiellement exploitables ont été classées dans la
catégorie des ressources présumées, les autres 90% étant classées
dans la catégorie des ressources indiquées.

EVALUATION DES FRAIS D'EXPLOITATION

Les frais d'exploitation pour le premier trimestre de l'année 2006
sont exprimés en dollars canadiens et ne tiennent pas compte de
hausses éventuelles. Le tableau ci-dessous présente la durée de vie
moyenne de la mine et ses coûts d'exploitation.

Tableau 3: Evaluation des coûts d'exploitation
-------------------------------------------------------------------
Durée de vie ($ millions) Coûts
-------------------------------------------------------------------
Main d'oeuvre $ Matériel $ Total $ Traitée $/t Extrait $/t
-------------------------------------------------------------------
Extraction 93 61 154 15, 89 2, 85
-------------------------------------------------------------------
Traitement 62 141 202 20, 88 3, 75
Frais
généraux
et adminis-
tratifs 42 75 117 12, 15 2, 17
-------------------------------------------------------------------
Impondéra-
bles (10%) 20 27 47 4, 88 0, 88
-------------------------------------------------------------------
Total 217 304 521 54, 00 9, 64
-------------------------------------------------------------------


Le coût de la main d'oeuvre est calculé avec service de navette aérienne et une rotation du personnel selon les modèles 4 semaines de travail / 2 semaines de congé (4/2), 3 semaines de travail / 2 semaines de congé (3/2) et 2 semaines de travail / 2 semaines de congé (2/2). Les dépenses salariales et le taux des salaires sont comparables aux activités d'exploitation présentement en cours dans le nord canadien.

Les coûts d'hébergement et les coûts pour le transport du personnel sont inscrits au poste "frais généraux et administratifs".

Les frais de matériel et les pièces ont été établis d'après les données internes de l'entreprise et après consultation des fournisseurs potentiels et en utilisant Montréal comme point d'approvisionnement. Le matériel d'exploitation sera acheminé principalement par voie maritime pendant les huit mois que dure la saison de navigation. Les coûts d'expédition ont été évalués par Canadian Royalties, en tenant compte des coûts actuels et des estimations faites par les fournisseurs.

COUT DES INVESTISSEMENTS

Le coût total des investissements pour le projet nickélifère Raglan Sud avant la mise en exploitation de la mine est évalué à 225 millions de dollars. Ce montant est calculé en dollars canadiens du premier trimestre 2006, avant impôts. L'évaluation des coûts d'investissement est présentée au tableau suivant. Le coût total pour la construction de la mine, de l'usine de traitement et des infrastructures inclut les coûts directs et indirects. Au montant total ont été ajoutées des provisions de 20% pour les impondérables, de 10% pour les investissements des propriétaires et une somme globale de 20 millions de dollars pour frais de transport maritime et divers frais de mobilisation. Le degré d'exactitude des calculs se situe entre -10% et + 30%.



Tableau 4: Evaluation du coût des investissements
-------------------------------------------------------------------
$ 000's
-------------------------------------------------------------------
Mine
Matériel 10 640
Installations 2 550
Décollage des stériles 12 750
Sous-total 25 940
-------------------------------------------------------------------
Usine de traitement
Matériel de traitement 20 762
Bâtiment et services 31 935
Sous-traitants (indirects) 21 730
Ingénierie, acquisition, construction 7 494
Transport, pièces de rechange, démarrage 3 162
Sous-total 85 083
-------------------------------------------------------------------
Infrastructures
Port maritime 11 058
Aéroport 377
Réseau routier 6 110
Services sur le site 19 710
Centrale électrique, transport de l'énergie 2 350
Equipements mobiles 4 705
Sous-total 44 310
-------------------------------------------------------------------
Impondérables 20% 31 067
-------------------------------------------------------------------
Investissement des propriétaires 10% 18 640
-------------------------------------------------------------------
Coûts de mobilisation 20 000
-------------------------------------------------------------------
TOTAL AVANT EXPLOITATION 225 040
-------------------------------------------------------------------


CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES CONSULTANTS

A partir des données présentées dans l'évaluation économique préliminaire, les auteurs concluent que le projet nickélifère Raglan Sud présente d'excellentes chances de rentabilité économique et recommandent à Canadian Royalties d'entreprendre immédiatement une étude de faisabilité.

Les auteurs de l'étude font diverses recommandations et incitent Canadian Royalties à poursuivre son programme d'exploration. Même si l'exploration et la mise en valeur de gîtes plus profonds s'avèrent plus dispendieux, les cibles en profondeur ne devraient pas être négligées puisque, dans le même secteur, cette approche a été fructueuse pour la société Falconbridge. Le potentiel pour la découverte de réserves à haute teneur est excellent et pourrait ajouter aux perspectives à long terme du projet minier.

La compagnie devrait aussi rechercher une alternative à l'implantation d'une centrale électrique alimentée au carburant diesel, avec pour objectif la diminution des coûts reliés au traitement du minerai. Les auteurs pensent plus particulièrement aux sources d'énergie éolienne qui représente une source alternative dans cette région. Selon un rapport préliminaire d'évaluation sur l'énergie éolienne, commandé par Canadian Royalties et réalisé par la firme RSW Inc de Montréal, il serait possible de réduire les coûts d'exploitation de 3,00 $ par tonne de minerai traité.

Les essais métallurgiques que poursuit la firme SGS ont récemment indiqué une amélioration potentielle de 2% des taux de récupération pour les minerais de nickel et de cuivre en provenance du gîte Expo. L'optimisation des opérations de broyage pourrait aussi contribuer à diminuer les besoins en énergie. Cela représente, pour la fosse Expo, un profit potentiel de plus de 3,00 $ par tonne de minerai extrait.

Les coûts de traitement et d'affinage mentionnés dans l'évaluation économique n'incluent pas les revenus provenant de la récupération du cobalt qui est présent dans les concentrés de nickel. Des teneurs en cobalt de 0,5% à 0,7% procureraient des revenus additionnels de 3 à 5 millions de dollars selon les contrats paraphés auprès des usines de fonderie et d'affinage lors de l'étape d'étude de faisabilité bancable.

Enfin, les ententes négociées avec les entrepreneurs locaux ou avec la société Falconbridge offrent une autre possibilité de réduire les coûts d'investissement et une collaboration entre les deux sociétés représenterait une diminution des coûts unitaires pour les deux compagnies. Les auteurs du document recommandent fortement d'étudier ces options dans les mois à venir.

Après un examen attentif du document, Canadian Royalties croit être en excellente position pour entamer la phase suivante des travaux, c'est-à-dire la réalisation d'une étude de faisabilité bancable et l'obtention des permis environnementaux tout en poursuivant, au cours des deux prochaines années, des campagnes d'exploration dynamiques.

Les auteurs de l'évaluation économique préliminaire sont : Alfred S. Hayden, ingénieur chez EHA Engineering Limited; Eugene Puritch, ingénieur; Dr. Wayne D. Ewert, géologue; Michael J. Davie, ingénieur, et Bruce Brady, géologue, chez P&E Mining Consultants Inc.; Serge Tourangeau (Biol.) M.Sc. du Groupe Roche Ltée. Les auteurs du document sont des experts-conseil indépendants et des personnes qualifiées conformément à la norme nationale (NI) 43-101; les auteurs sont responsables des données techniques présentées dans ce communiqué. Les analyses de laboratoire ont été effectuées par la firme ALS Chemex dans ses laboratoires de Vancouver (Colombie-Britannique) alors que les échantillons ont été préparés dans ses installations de Val-d'Or (Québec). La valeur des métaux usuels est obtenue par fusion au bioxyde de sodium et SE/PIHF (spectroscopie d'émission avec plasma induit par haute fréquence). La valeur des éléments de platine, palladium et or est obtenue par spectroscopie et essais pyrognostiques sur 30 grammes de matériau. Une copie de l'évaluation économique préliminaire sera déposée sur SEDAR (Système électronique de données, d'analyse et de recherche), accessible au public à l'adresse www.sedar.com.

Les déclarations faites dans le présent communiqué contiennent des éléments de risque et des incertitudes. Les événements et résultats réels peuvent différer grandement des résultats escomptés par la compagnie.

Renseignements