Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.

09 oct. 2009 11h38 HE

Canadian Royalties Inc./Projet Nunavik Nickel-Allammaq : Augmentation du contenu en métal des ressources mesurées et des ressources indiquées :

86,1 millions de livres de nickel et 106,4 millions de livres de cuivre

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 oct. 2009) - Canadian Royalties Inc (TSX:CZZ) annonce les résultats de la dernière évaluation des ressources qui a été commandée spécifiquement afin d'évaluer le scénario d'une exploitation à ciel ouvert du gisement Allammaq. Canadian Royalties présente aussi les résultats de 35 sondages de délimitation (6 697,4 mètres) réalisés pendant la campagne de forage 2008 (voir les communiqués du 3 mars et 16 avril 2009). Comparativement à l'évaluation des ressources sous terre faite en 2008, le contenu de nickel dans les ressources mesurées et indiquées a augmenté de 45,5% alors que le cuivre a augmenté de 53,8%. Les ressources mesurées et indiquées des métaux de base contiennent également environ 71 000 onces de platine et 311 000 onces de palladium. Le gisement d'Allammaq demeure ouvert en direction est pour une expansion potentielle.

Le tableau ci-dessous présente le sommaire de la nouvelle évaluation des ressources Allammaq qui occuperaient la coquille optimisée d'une fosse d'exploitation à ciel ouvert :



Ressources Ni Cu Co Au Pt Pd
(catégorie) Tonnes (%) (%) (%) (g/t) (g/t) (g/t)
--------------------------------------------------------------
Mesurées 560 000 0,93 1,10 0,04 0,10 0,60 2,66
Indiquées 3 761 000 0,90 1,12 0,04 0,10 0,50 2,18
--------------------------------------------------------------
Total (Mes+Ind) 4 321 000 0,90 1,12 0,04 0,10 0,51 2,24

Inférées 1 591 000 0,47 0,53 0,03 0,06 0,28 1,15
--------------------------------------------------------------

(1) La nouvelle évaluation des ressources d'Allammaq est calculée
sur la moyenne au 30 septembre 2009, en dollars américains,
du prix des métaux au cours des derniers 24 mois (9,02$/lb
nickel; 2,84$/lb cuivre; 20$/lb cobalt; 871$/oz or; 1 398$/oz
platine et 311$/oz palladium) et avec un taux d'échange du
dollar américain de 0,92$. Le seuil des redevances sur le
rendement net (NSR) a été fixé à 40$C/tonne (25$C/tonne pour
le traitement du minerai et 15$C/tonne for G&A) ainsi que
5,00$C/tonne de minerai extrait et 3,50$C/tonne de stériles
dans une fosse optimalisée ayant une déclivité de 50 dégres.

(2) Aucun calcul de viabilité économique n'a été fait pour les
ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales.
L'évaluation des ressources minérales peut être grandement
affecté par les questions d'ordre environnemental,
sociopolitique et juridique, de même que parles permis requis,
les titres miniers, la fiscalité, le marketing et autres enjeux.

(3) La quantité et la teneur des ressources inférées mentionnées
dans l'évaluation sont de nature incertaine et les travaux
d'exploration sont présentement insuffisants pour pouvoir
classifier ces ressources inférées en ressources indiquées ou
en ressources mesurées. Il est également incertain que des
travaux d'exploration additionnels parviennent à classifier
ces ressources en ressources indiquées ou en ressources
mesurées.

(4) Les ressources minérales mentionnées dans le présent communiqué
ont été calculées selon les normes établies par l'ICM (Institut
canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole) sur les
ressources minérales et les réserves, et en utilisant les
définitions et directives préparées par le Comité permanent de
l'ICM et adoptées par le Conseil de l'ICM le 11 décembre 2005.


La modélisation des ressources réalisée en 2009 met en relief le potentiel d'une opération minière à ciel ouvert pour le gisement Allammaq. Des travaux additionnels sont pleinement justifiés pour optimiser le scénario de fosse à ciel ouvert, ainsi que la conception d'un modèle économique détaillé pour établir la viabilité du gisement Allammaq et son intégration à un plan révisé d'opérations minières.

Le nouveau modèle des ressources d'Allammaq a été conçu en grande partie avec les résultats provenant des forages de délimitation réalisés en 2007 et 2008. Ces forages ont mis à jour une lentille de sulfures à texture réticulée de type filonien à l'intérieur de roches ultramafiques; la lentille est de forme convexe et possède un léger pendage nord. Il existe deux zones minéralisées à Allammaq: la Zone Basale et la Zone Supérieure. La Zone Basale (Allammaq) est la plus importante du point de vue économique. Dans la partie centrale du gisement, elle possède à certains endroits des épaisseurs qui dépassent 45 mètres. Les plus fortes teneurs se rencontrent à la base de cette zone minéralisée. Il existe une troisième zone, l'Extension Ouest, qui est reliée à la zone supérieure et qui se présente à l'ouest de la principale zone minéralisée d'Allammaq. L'Extension Ouest est composée de minerai de teneur plus faible que celle d'Allammaq et a été classée dans la catégorie inférée. Il est maintenant possible d'inclure cette minéralisation puisqu'elle est située à l'intérieur de la coquille de la fosse à ciel ouvert qui sert aux calculs des ressources Allammaq.

Les forages à diamant de taille NQ et BQ utilisés dans la modélisation des ressources Allammaq sont répartis sur une distance latérale de plus de 600 mètres, de la section 1900E à la section 2500E. Les forages de délimitation sont distancés aux 25 mètres (environ) sur des sections espacées aux 25 et 50 mètres. La densité des forages et la continuité de la minéralisation, attestée par les variogrammes, permettent de classer les ressources dans la catégorie indiquées.

Un modèle géologique tridimensionnel en fil de fer a été construit pour illustrer les diverses zones et domaines de minéralisation. Les teneurs du modèle ont été calculés selon la méthode de l'inverse de la distance au carré (ID2).

Le contenu en métal des ressources mesurées et indiquées du projet Nunavik Nickel totalisent maintenant près de 201 000 tonnes de nickel, 246 000 tonnes de cuivre, 374 000 onces de platine et 1 522 000 onces de palladium tandis que les ressources inférées contiennent 37 000 tonnes de nickel, 48 000 tonnes de cuivre, 85 000 onces de platine et 342 000 onces de palladium.

La dernière mise à jour des ressources mesurés, indiquées et inférées pour le projet Nunavik Nickel est présentée dans le tableau ci-dessous (inclut la mise à jour des ressources de la fosse à ciel ouvert du gisement Allammaq) :



Ressources(Total) Ni Cu Co Au Pt Pd
Catégorie Tonnes (%) (%) (%) (g/t) (g/t) (g/t)
---------------------------------------------------------------
Mesurées 560 000 0,93 1,10 0,04 0,10 0,60 2,66
Indiquées 21 133 000 0,93 1,14 0,04 0,14 0,53 2,17
--------------------------------------------------------------
Total (Mes+Ind) 21 693 000 0,93 1,14 0,04 0,14 0,53 2,18

Inférées 5 232 000 0,72 0,92 0,04 0,13 0,51 2,03
---------------------------------------------------------------


L'ingénieur Eugene Puritch et les géologues Tracy Armstrong et Antoine Yassa de la firme P&E Mining Consultants Inc. sont les auteurs d'un rapport technique sur l'évaluation des ressources du gisement Allammaq, conforme au règlement NI 43-101, qui sera déposé dans les 45 jours suivants le présent communiqué. Ils agissent comme personnes qualifiées conformément au règlement NI 43-101 et sont responsables des informations techniques contenues dans le présent communiqué.

Les analyses de laboratoire ont été réalisées par la firme ALS Chemex. La préparation des échantillons a été réalisée à Val-d'Or (Québec); les échantillons ont été ensuite expédiés pour analyse au laboratoire d'ALS Chemex à Vancouver, (Colombie-Britannique). La valeur des métaux usuels est obtenue par fusion au bioxyde de sodium et SE/PIHF (spectroscopie d'émission avec plasma induit par haute fréquence). La valeur des éléments de platine, palladium et or est obtenue par spectroscopie et essais pyrognostiques sur 30 grammes de matériau.


A propos de Canadian Royalties et du Projet Nunavik Nickel

Canadian Royalties est une compagnie d'exploration minière qui a son siège social à Val-d'Or (Québec) mais dont les activités d'exploration se déroulent principalement dans le secteur "South Trend" près de la mine Raglan sur le territoire du Nunavik, dans le Nord du Québec. Depuis 2001, la compagnie a mis à jour plusieurs gisements polymétalliques exploitables (nickel, cuivre, cobalt, platine, palladium, or) qui sont regroupés sous le projet Nunavik Nickel. La compagnie a réalisé une étude de faisabilité et obtenu le Certificat d'autorisation environnemental. Elle détient aussi des baux miniers sur quatre sites d'exploitation (les gisements Ivakkak, Mequillon, Expo et Mesamax). Une entente sur les répercussions et bénéfices a été conclue entre Canadian Royalties, trois communautés Inuit et la société Makivik, un organisme à but non lucratif qui représente le peuple Inuit. L'entente est un engagement officiel de la compagnie d'assurer la distribution équitable et durable des bénéfices économiques dérivant du projet. La mise en valeur du projet a commencé en 2007 mais a dû être interrompue suite à la crise financière mondiale survenue en 2008. L'objectif de l'entreprise demeure la mise en valeur et l'exploitation des ressources minérales de son projet, seule ou en partenariat.

Déclaration prospective

Le présent communiqué contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes imprévisibles. Les résultats obtenus et les événements ultérieurs pourraient s'avérer très différents de ceux évoqués dans ces déclarations. Ces risques et incertitudes sont énoncées dans la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la compagnie pour l'exercice se terminant au 31 décembre 2008. Par conséquent, toutes les déclarations prospectives contenues dans le communiqué sont touchés par cet avis de non-responsabilité et il n'existe aucune garantie que les résultats escomptés se matérialisent; les résultats ou événements futurs peuvent différer grandement des résultats décrits dans les déclarations. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu'à la date d'émission du présent communiqué et la compagnie n'est pas tenue d'apporter de mises à jour afin que ces déclarations reflètent les changements survenus après la date de publication du communiqué.

Une carte est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/royalties_map_1008.pdf

Renseignements