Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.
NORILSK NICKEL

NORILSK NICKEL

01 oct. 2007 16h45 HE

Canadian Royalties et Norilsk Nickel concluent plusieurs ententes pour la vente de concentrés de nickel et des investissements dans le capital-actions

MONTREAL, QUEBEC, CANADA et ESPOO, FINLANDE--(Marketwire - 1 oct. 2007) - Canadian Royalties Inc. (ci-après "CRI") (TSX:CZZ) et Norilsk Nickel Harjavalta Oy (ci-après "Norilsk Nickel"), une filiale de MMC Norilsk Nickel, sont heureuses d'annoncer la signature de plusieurs ententes qui devraient accélérer la mise en valeur du projet Nunavik Nickel de CRI. Les ententes concernent la vente de concentrés de nickel, une souscription immédiate de 25 millions de dollars canadiens dans le capital-actions de la compagnie, et une option subséquente de financement supplémentaire pour assurer le parachèvement du projet.

Entente pour la vente de concentrés de nickel

Suite au processus d'appel d'offres, CRI a conclu une entente avec Norilsk Nickel pour lui vendre les concentrés de nickel que produira le projet Nunavik Nickel. La direction de CRI considère les clauses de l'entente très concurrentielles par rapport au marché.

Investissement dans le capital-actions

Norilsk Nickel souscrira à un placement privé de 7 246 377 actions ordinaires au prix de 3,45 $CAN par action pour une somme totale de 25 millions de dollars canadiens. Le prix d'achat représente une prime de 23% sur le prix de clôture des titres de CRI au 28 septembre 2007. La souscription est assujettie à l'approbation de la bourse de Toronto. Afin d'assurer le parachèvement du projet, l'entente permet à CRI de demander à Norilsk Nickel de fournir un financement additionnel de 25 millions $CAN selon des conditions convenues entre les deux parties.

Richard Faucher, président et chef de la direction, a déclaré que "la signature des ententes représente une étape importante pour Canadian Royalties. Ce partenariat stratégique avec Norilsk Nickel permet de réduire certains risques, entre autres financiers, associés au projet. Un des facteurs ayant joué en faveur de Norilsk Nickel est leur savoir-faire technologique qui permettra à Canadian Royalties d'exploiter les vastes ressources que contient le projet Nunavik Nickel.".

Antti Aaltonen, directeur général de Norilsk Nickel Finland Oy, a pour sa part déclaré : " Nous sommes enchantés d'avoir conclu cette entente avec Canadian Royalties. C'est l'aboutissement de longues semaines de négociations qui mettra les ressources et le savoir-faire de Norilsk Nickel au service de la mise en valeur du projet Nunavik Nickel. C'est avec enthousiasme que nous envisageons travailler avec la direction de Canadian Royalties sur cet important projet."

A propos de Norilsk Nickel

Norilsk Nickel est une société russe et la plus grande compagnie minière de ce pays. Elle est le premier producteur mondial de nickel et de palladium, et un des plus grands producteurs de platine et de cuivre. Norilsk Nickel exploite et transforme d'autres produits comme le cobalt, le rhodium, l'argent, le tellure, le sélénium, l'iridium et le ruthénium. Le groupe Norilsk Nickel est une compagnie active en exploration et prospection, l'extraction de minerai, l'enrichissement et le traitement métallurgique des métaux, ainsi que dans la production, le marketing et la vente de métaux précieux et de base. Le siège social se trouve à Moscou (Russie) d'où la compagnie gère les ventes et la distribution de ses produits grâce à un réseau international. Norilsk Nickel exploite une Division Polaire sur la péninsule de Taimyr dans le Krasnoyarsk, et la compagnie minière et métallurgique Kola (KMMC) située sur la péninsule Kola dans la région de Murmansk.

Ses activités s'étendent de la Finlande, jusqu'en Australie, au Botswana et en Afrique du Sud. Elles comprennent l'exploitation de gisement de nickel sulfuriques et latéritiques, une usine d'affinage et le développement de processus technologiques. Les actifs de Norilsk Nickel en Australie comprennent les opérations nickélifères de Lake Johnston, Black Swan et Waterloo ainsi que le projet Honeymoon Well et l'exploitation des gisements latéritiques de Cawse et Avalon par lixiviation acide à haute pression (LAHP). En Afrique, Norilsk Nickel détient une participation de 85% dans les compagnies Tati Nickel et l'usine d'affinage Botswana Metal au Botswana (les autres 15% appartiennent à la République du Botswana). Les actifs en Afrique comprennent aussi un joint-venture avec la compagnie African Rainbow Minerals pour l'exploitation de la mine de nickel Nkomati en Afrique du Sud. Les actifs de Norilsk Nickel en Finlande comprennent l'usine d'affinage Harjavalta et une participation de 7,4% dans la compagnie Talvivaara Mining. Pour appuyer ses activités d'extraction, de traitement et d'affinage du minerai, la compagnie a mis en place la division Norilsk Process Technology, qui fournit une panoplie de procédés techniques allant de l'extraction du minerai jusqu'à la production finale de métal.

Norilsk Nickel a aussi institué à Saint-Pétersbourg un centre de recherche et de développement, le LLC " Gipronickel " avec les filiales Polar Division et KMMC. Norilsk Nickel est l'actionnaire principal de la mine Stillwater, le plus grand producteur des métaux du groupe platine en Amérique du Nord. Les actions de Stllwater se transigent sur la bourse de New York.

Pour plus d'information, veuillez consulter le site www.nornik.ru/en/

Canadian Royalties et le projet Nunavik Nickel

Canadian Royalties a lancé le projet Nunavik Nickel pour la construction d'une mine de nickel et de cuivre entièrement autonome à 20 kilomètres au sud de la mine Raglan (Xstrata Nickel) dans le nord du Québec. La compagnie a entamé le processus d'obtention des permis et poursuit ses travaux d'exploration pour découvrir de nouvelles ressources.

Canadian Royalties détient présentement 100% des intérêts sur le gîte Ivakkak qui est greffé de droits de redevance (communiqué du 21 septembre 2005) et 70% des intérêts (80% à la création du joint-venture) ainsi que des droits NSR de 2% sur la propriété Expo-Ungava qui abrite les gîtes Mesamax, Mequillon et Expo.

Avis de non responsabilité

Le présent communiqué contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes imprévisibles. Les résultats obtenus et les événements ultérieurs pourraient s'avérer très différents de ceux évoqués dans ces déclarations. Ces risques et incertitudes sont énumérées dans la section "Facteurs de risques" de la notice annuelle de la compagnie pour l'exercice financier se terminant le 31 mars 2006 et publiée le 10 juillet 2007. Le lecteur ne doit donc pas accorder de confiance indue à ces déclarations.

Pour plus d'information, veuillez consulter le site www.canadianroyalties.com

Renseignements