Canadian Royalties Inc.
TSX : CZZ

Canadian Royalties Inc.

16 nov. 2009 18h34 HE

Canadian Royalties présente son bilan du 3e trimestre 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 16 nov. 2009) - Canadian Royalties Inc (TSX:CZZ) a déposé aujourd'hui son bilan financier pour le trimestre se terminant le 30 septembre 2009.

Au cours du troisième trimestre 2009, la compagnie a subi une perte nette de 6,2$ millions ou 0,06$ par action comparativement à une perte nette de 8,8$ millions ou 0,09$ par action pour la même période l'année précédente. Pour les premiers neuf mois de l'exercice financier 2009, la compagnie a enregistré une perte nette de 15,6$ millions ou 0,15$ par action. La perte nette des trois premiers trimestres 2008 s'élevait à 12,8$ millions ou 0,13$ par action. La perte plus élevée pour la période de neuf mois est attribuable aux intérêts courus sur les débentures convertibles émises à la fin du mois de mars 2008 et aux dépenses d'entretien du site minier; la perte est partiellement compensée par une réduction des honoraires professionnels, des frais juridiques et la comptabilisation d'une récupération fiscale à venir de 1,2$ millions suite à la renonciation de dépenses d'exploration aux souscripteurs d'une émission accréditive de 6,1$ millions le 30 juin 2008. La perte plus élevée avant imposition pour le troisième trimestre 2009 est due aux intérêts courus et aux dépenses d'entretien saisonnier du site minier.



Voici les faits marquants de la situation financière de la compagnie :

30 septembre 2009 31 décembre 2008

Liquidités 15 751 000 $ 24 570 000 $
Fonds de roulement 24 419 000 $ 44 367 000 $
Total des actifs 102 865 000 $ 125 644 000 $
Dette à long terme 92 239 000 $ 98 812 000 $


A propos de Canadian Royalties et du Projet Nunavik Nickel

Canadian Royalties est une compagnie d'exploration minière dont les activités d'exploration se déroulent principalement dans le secteur "South Trend" dans le camp minier Raglan sur le territoire du Nunavik, dans le Nord du Québec. Depuis 2001, la compagnie a mis à jour plusieurs gisements polymétalliques exploitables (nickel, cuivre, cobalt, platine, palladium, or) qui sont regroupés sous le projet Nunavik Nickel. La compagnie a réalisé une étude de faisabilité et obtenu le Certificat d'autorisation environnemental. Elle détient aussi des baux miniers sur quatre sites d'exploitation. Une entente sur les répercussions et bénéfices a été conclue entre Canadian Royalties, trois communautés Inuit et la société Makivik, un organisme à but non lucratif qui représente le peuple Inuit. L'entente est un engagement officiel de la compagnie d'assurer la distribution équitable et durable des bénéfices économiques dérivant du projet. La mise en valeur du projet a commencé en 2007 mais a dû être interrompue suite à la crise financière mondiale survenue en 2008. L'objectif de l'entreprise demeure la mise en valeur et l'exploitation des ressources minérales de son projet, seule ou en partenariat.

Déclaration prospective

Le présent communiqué contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes imprévisibles. Les résultats obtenus et les événements ultérieurs pourraient s'avérer très différents de ceux évoqués dans ces déclarations. Ces risques et incertitudes sont énoncées dans la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la compagnie pour l'exercice se terminant au 31 décembre 2008. Par conséquent, toutes les déclarations prospectives contenues dans le communiqué sont touchés par cet avis de non-responsabilité et il n'existe aucune garantie que les résultats escomptés se matérialisent; les résultats ou événements futurs peuvent différer grandement des résultats décrits dans les déclarations. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu'à la date d'émission du présent communiqué et la compagnie n'est pas tenue d'apporter de mises à jour afin que ces déclarations reflètent les changements survenus après la date de publication du communiqué.

Renseignements