Environnement Canada

Environnement Canada

20 nov. 2009 13h54 HE

Célébration de l'investissement du gouvernement du Canada dans des réserves canadiennes de la biosphère à Milton

MILTON, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2009) - Au nom du ministre de l'Environnement, Jim Prentice, l'honorable Lisa Raitt, ministre des Ressources naturelles du Canada et députée de Halton, se joint aujourd'hui à des représentants de la réserve de la biosphère de l'escarpement du Niagara pour célébrer la récente annonce d'un financement de 5 millions de dollars échelonné sur cinq ans, fourni par le gouvernement du Canada, pour 14 des 15 réserves de la biosphère au Canada et l'Association canadienne des réserves de la biosphère. Dans le cadre de ce financement, la réserve de la biosphère de l'escarpement du Niagara recevra une somme totale de 285 000 dollars répartie sur cinq ans.

"Le gouvernement s'engage à préserver la biodiversité et à protéger l'environnement qui, à bien des égards, définit notre nation et son peuple, a déclaré la ministre Raitt. Avec ses riches forêts, ses complexes de terres humides, ses fronts de falaise, ses pentes et ses écosystèmes aquatiques, cette zone comporte plus de 300 espèces d'oiseaux, 53 espèces de mammifères, 36 espèces de reptiles et d'amphibiens, 90 espèces de poissons et 100 d'espèces végétales d'intérêt particulier, y compris 37 types d'orchidées sauvages."

"Cet engagement reflète l'importance que le gouvernement du Canada accorde à la protection de la riche biodiversité de l'ensemble du pays, a déclaré le ministre Prentice. Les réserves de la biosphère au Canada sont d'excellents exemples d'initiatives communautaires qui visent à protéger notre environnement naturel tout en assurant la croissance continue de l'économie locale d'une façon écologiquement durable."

"Nous sommes très satisfaits de l'investissement qui a été fait dans la réserve de la biosphère de l'escarpement du Niagara", a déclaré Moreen Miller, présidente de la réserve de la biosphère de l'escarpement du Niagara. "Le gouvernement fédéral et Environnement Canada méritent d'être félicités pour leur reconnaissance des réserves de la biosphère du Canada en tant qu'endroits exceptionnels et organismes qui offrent une grande variété d'initiatives en matière de durabilité."

La réserve de la biosphère de l'escarpement du Niagara a été désignée comme telle en février 1990 par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). L'aire de la réserve de biosphère suit la zone couverte par le plan de l'escarpement du Niagara et s'étend sur 725 km depuis le lac Ontario, près des chutes Niagara, jusqu'à la pointe de la péninsule Bruce, située entre la baie Georgienne et le lac Huron. Elle comprend la zone, d'une superficie de 190 270 hectares, couverte par le plan de l'escarpement du Niagara adopté à l'échelle provinciale, y compris deux parcs nationaux. Cette zone couvre des parties de 8 comtés ou régions, dont 22 municipalités de la région.

Les réserves de la biosphère sont des aires désignées et reconnues à l'échelle internationale par l'UNESCO dans le but d'y mettre à l'essai des approches pratiques axées sur le maintien d'un équilibre entre la conservation et le développement. Elles comprennent une ou plusieurs aires protégées majeures, une zone tampon accueillant des activités compatibles avec l'aire de conservation et une vaste aire de coopération dans laquelle des pratiques de gestion durable des ressources sont encouragées et élaborées. Le réseau mondial compte 553 réserves de la biosphère dans 107 pays.

Pour obtenir plus de renseignements et pour consulter une fiche d'information au sujet de cette annonce, veuillez visiter le www.ec.gc.ca.

Also available in English

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca