Century Mining Corporation
TSX CROISSANCE : CMM

Century Mining Corporation

01 mars 2010 09h00 HE

Century présente une mise à jour sur les développements du mois de févrierà la mine d'or Lamaque

BLAINE, WASHINGTON--(Marketwire - 1 mars 2010) - Century Mining Corporation ("Century" ou la "Société") (TSX CROISSANCE:CMM) est heureuse de présenter une mise à jour sur les développements du projet aurifère Lamaque qu'elle détient à 100 % et qui est situé à Val-d'Or au Québec. La Société a obtenue tout le financement nécessaire pour la réouverture de son projet aurifère Lamaque.

A ce jour, la Société a réembauché 19 employés permanents et 69 employés à salaire horaire et est en bonne position pour que le projet aurifère Lamaque passe au stade de production au deuxième trimestre de 2010. L'équipe de mise en valeur souterraine fait d'excellents progrès au portail Lamaque #2 en rouvrant les galeries existantes et en se rapprochant de la première zone minéralisée en vue de l'extraction du minerai et de la mise en stock en mars 2010. Parmi les opérations effectuées récemment, la Société a débuté l'élargissement des galeries souterraines, installé un nouveau système de ventilation, formé un nouveau comité de santé et sécurité, et déplacé l'équipement et le matériel à la première zone minière, la chambre #90, afin de débuter les opérations minières le lundi 1er mars 2010.

Parmi les autres développements importants, on note l'engagement pour l'acquisition d'environ 7 millions $ d'équipement minier souterrain neuf et presque neuf dont la livraison devrait débuter le 15 mars 2010. De nouveaux baux sont rédigés afin de permettre l'obtention de ces équipements qui comprennent un ensemble de pelles surbaissées et de jumbos de forage ainsi que des camions miniers et d'autre équipement varié. L'entrepôt est rempli d'équipements que la Société s'affaire à préparer en vue du démarrage de la mine la première semaine de mars 2010.

Tel qu'annoncé, l'électricité est en marche sur tout le site de la mine et dans les souterrains. La Société continue également de mettre à niveau les installations de concassage au moulin Lamaque. Le travail complété au moulin à ce jour comprend l'inspection (et la réparation lorsque nécessaire) de tous les roulements de broyeur, l'inspection de toutes les pompes et moteurs, l'examen du circuit hydraulique, l'activation du système d'extinction d'incendie, le nettoyage et la remise en état continus d'autres équipements miniers où cela était requis, ainsi que l'examen complet du système de contrôle des opérations du moulin par ordinateur PLC (contrôleur programmable). On s'affaire à démanteler et à retirer le concasseur à mâchoires actuellement en place; les nouveaux concasseurs ont été commandés et seront transportés vers le site la première semaine de mars. L'ingénierie finale du projet est presque complétée afin de permettre l'installation de nouvelles mâchoires et de nouveaux concasseurs à cônes. La remise en état du moulin se déroule selon le calendrier.

Le programme d'exploration et de forage de délimitation à huit trous qui a débuté sur le filon Bedard la semaine du 25 janvier 2010 a été complété le 17 février 2010, et l'or visible a été identifié dans chacun des huit trous. L'analyse de la teneur est en cours et sera dévoilée lorsque complétée. Les renseignements du programme de forage sont présentement utilisés pour compléter la cartographie du filon et pour terminer la planification minière dans la région en vue du programme de mise en valeur de la zone du filon Bedard. La Société exposera, à son kiosque #2126, des carottes de forage issues des récentes activités de forage lors de la conférence du Prospectors and Developers Association of Canada qui aura lieu du 7 au 10 mars 2010. La Société examine aussi les offres de service pour un programme de forage souterrain de 150 000 pieds (plus de 45 700 m) à venir au site Lamaque pour une période de 3 ans.

Le conseil d'administration de la Société a visité le site Lamaque les 22 et 23 février et est heureux de l'avancement des travaux jusqu'à présent. La haute direction continue de concentrer ses efforts sur la mise en valeur de la mine Lamaque et passe plus de temps au site, lorsque nécessaire, afin de s'assurer que la transition vers l'étape de production se fasse harmonieusement. La Société continue de recruter des employés supplémentaires afin de ramener la mine Lamaque au stade de pleine production. De plus, Century emploie actuellement à ses bureaux dix techniciens spécialisés qui travaillent sur la délimitation de réserves et ressources supplémentaires et sur l'ingénierie du projet.

A propos de Century Mining Corporation

Century Mining Corporation est un petit producteur d'or situé au Canada qui détient des participations dans des terrains stratégiques au Canada, aux Etats-Unis et au Pérou. La stratégie de la société consiste à devenir un producteur d'or de taille moyenne grâce à l'expansion de ses mines existantes et l'acquisition et en saisissant d'autres occasions stratégiques et synergétiques dans le secteur aurifère.

Au nom de Century Mining Corporation,

"Margaret M. Kent"

Présidente et chef de la direction

Avis concernant les informations prospectives
Ce communiqué de presse renferme des informations prospectives au sens attribué à ce terme par le Litigation Reform Act de 1995 de la United States Private Securities, et des informations prospectives au sens attribué à ce terme par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes. Nous utilisons des mots tels que "pourrait", "sera", "devrait", "anticiper", "planifier", "prévoir", "croire", "estimer" et une terminologie semblable pour identifier les affirmations et les informations prospectives. De telles affirmations et informations sont fondées sur des attentes, des estimés, des opinions et des analyses effectués par l'équipe de gestion au meilleur de leur connaissance, les conditions actuelles et les prévisions pour l'avenir des développements ainsi que d'autres facteurs jugés raisonnables et pertinents. Les affirmations et les informations prospectives sont assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs en conséquence desquels nos résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives dans le présent communiqué de presse et par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à de telles affirmations et informations prospectives. Les risques et les incertitudes en conséquence desquels nos résultats réels pourraient différer comprennent, mais sans se limiter, la nature conditionnelle des transactions décrites ci-haut, la nature spéculative de l'exploration et de l'exploitation minière, y compris l'incertitude des estimés quant aux réserves et aux ressources; les difficultés techniques et opérationnelles; la disponibilité de financement acceptable à la Société; les fluctuations du prix de l'or et de ceux des autres produits de base; les changements aux lois et réglementations applicables et la conformité à ces lois, y compris les lois environnementales et l'obtention des permis requis; les risques politiques, économiques et les autres risques provenant des activités menées en Amérique du Sud; les fluctuations des taux de change des devises; ainsi que d'autres risques ou incertitudes qui sont décrits plus en détails dans la plus récente publication annuelle ou trimestrielle des commentaires et analyses de la direction, dans notre notice annuelle et dans d'autres dépôts que nous avons effectués auprès de la Commission des valeurs mobilières et des autorités canadiennes en matière de valeurs mobilières et disponibles au www.sedar.com.

Bien que la Société croie que les prévisions énoncées par de telles affirmations et informations prospectives et que les attentes, estimés, opinions et analyses sous-jacents à de telles prévisions sont raisonnables, il n'y a pas d'assurance qu'elles s'avèrent exactes. En évaluant les affirmations et les informations prospectives, les lecteurs devraient considérer avec attention les différents facteurs par conséquence desquels les résultats ou les événements réels pourraient différer sensiblement de ceux présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives.

Ni la Bourse de croissance TSX ni ses Fournisseurs de services réglementaires (tel que ce terme est décrit dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent la responsabilité de la véracité ou de l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements