Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement de l'Ontario

Gouvernement de l'Ontario
VILLE DE TORONTO

VILLE DE TORONTO
Toronto Community Housing

Toronto Community Housing

23 avr. 2010 10h30 HE

Cérémonie marquant l'inauguration de quatre immeubles dans le cadre de la revitalisation de Regent Park

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 23 avril 2010) - Des représentants des gouvernements du Canada et de l'Ontario, de la ville de Toronto et de la société d'habitation Toronto Community Housing ont procédé aujourd'hui à l'inauguration officielle de quatre ensembles de logements locatifs abordables faisant partie de l'opération de revitalisation de Regent Park.

Ces immeubles ont reçu plus de 23,5 millions de dollars dans le cadre du Programme Canada-Ontario de logement abordable, ainsi que 7,8 millions de dollars de la ville de Toronto sous forme d'incitatifs financiers, notamment une exemption d'impôts fonciers et une exonération des droits d'aménagement.

L'honorable Peter Kent, ministre d'État des Affaires étrangères (Amériques) et député fédéral de Thornhill, au nom de l'honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement; M. Jim Bradley, ministre des Affaires municipales et du Logement; Mme Pam McConnell, conseillère municipale (quartier 28 Toronto Centre-Rosedale), au nom du maire David Miller; ainsi que Mme Keiko Nakamura et M. David Mitchell, respectivement directrice générale et président du Conseil de la Toronto Community Housing, ont pris part à la cérémonie. 

« Nous nous employons ensemble à améliorer le quartier de Regent Park, embellissant Toronto tout en faisant du Canada un pays plus fort. Localement, cette réalisation permet de donner un coup de main aux personnes et aux familles qui ont besoin d'un logement sûr et abordable répondant à leurs besoins », a déclaré le ministre Kent. « Il s'agit également d'un bon moyen de dynamiser l'économie locale parce que les travailleurs de la construction et les gens de métier trouvent du travail rapidement. »

« L'inauguration de ces immeubles est le premier résultat d'une opération de revitalisation échelonnée sur quinze ans qui est en train de transformer Regent Park et, plus important encore, de changer la vie des gens », a déclaré le ministre Jim Bradley. « Le logement abordable constitue un élément important de la stratégie mise en œuvre par notre gouvernement pour réduire la pauvreté. Travaillant de concert avec les pouvoirs publics et le secteur privé, nous pouvons mieux répondre aux besoins des personnes et des familles et bâtir ainsi des collectivités plus solides et plus saines. Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est une grande réalisation. »

Faisant partie de l'opération de revitalisation de Regent Park, les quatre ensembles de logements locatifs abordables appartiennent à la Toronto Community Housing qui les a également construits et qui les administre. 

  • 246 et 252, rue Sackville : le 246 de la rue Sackville offre 65 logements à des familles et le 252 de la même rue offre 159 logements aux aînés. Ces ensembles ont reçu près de 6,5 millions de dollars dans le cadre du Programme Canada-Ontario de logement abordable.
  • 501, rue Adelaide Est : un ensemble de 180 logements dont 162 sont abordables et destinés à des familles et à des personnes seules ayant un revenu faible ou modeste. Cet immeuble a reçu plus de 11,3 millions de dollars en vertu du Programme Canada-Ontario de logement abordable.
  • 92, rue Carlton : un immeuble de 110 logements dont 82 sont abordables et destinés à des personnes handicapées ou ayant des besoins particuliers et à des ménages dont le revenu est faible ou modeste. Cette initiative a reçu plus de 5,7 millions de dollars en vertu du Programme Canada-Ontario de logement abordable.

En mai 2009, les locataires de Regent Park ont commencé à emménager dans de nouveaux logements, dans de nouveaux bâtiments. La vision qu'a la Toronto Community Housing de la revitalisation va au-delà du simple remplacement d'un logement en piteux état. Il s'agit d'opérer une refonte des collectivités de manière à créer des quartiers où il fait bon vivre pour tous. À mesure que progresse la revitalisation de Regent Park, les locataires prennent possession de leurs nouveaux logements et de nouvelles rues sont ouvertes. Le premier commerce de détail du quartier a ouvert ses portes, et des consultations auprès des résidents sont en cours en vue de l'aménagement d'un parc, d'une piscine, d'un centre communautaire et d'un centre des arts et de la culture, des réalisations prévues pour la phase deux.

« Aujourd'hui, nous respectons la promesse que nous avons faite aux gens de Regent Park qu'ils auront non seulement un nouveau chez-soi, mais qu'ils seront aussi les artisans de cette collectivité revitalisée », de dire la conseillère McConnell. « Le relogement des occupants de ces immeubles est la première étape de cette grande et palpitante aventure. Je suis fière que la ville de Toronto et nos partenaires à l'échelon fédéral et provincial aient fait cet investissement en faveur du renouvellement de Regent Park. »

« La Toronto Community Housing s'engage à offrir des logements de qualité qui améliorent les conditions de logement et la qualité de vie des résidents et des collectivités », a mentionné Mme Keiko Nakamura, directrice générale de la Toronto Community Housing. « Notre objectif est de contribuer à la création de quartiers florissants où chaque résident a la possibilité de réussir. La revitalisation de quartiers comme celui de Regent Park découle de cet engagement. »

L'investissement total dans Regent Park devrait s'élever à un milliard de dollars, ce qui comprend le remplacement des logements sociaux, les nouvelles installations communautaires et les parcs, les routes et les infrastructures souterraines, les nouveaux logements locatifs abordables, les nouveaux logements du marché, ainsi que les activités commerciales. Les fonds proviendront des secteurs public et privé. La Toronto Community Housing financera le programme de remplacement des logements sociaux et la construction de logements locatifs abordables, soit environ 500 millions de dollars selon les estimations, en s'appuyant sur l'aide financière fournie par les gouvernements et le produit de la vente des logements du marché et en recourant à un financement privé auquel elle fera face en puisant dans le bénéfice d'exploitation net tiré de la location de logements et les économies qu'elle s'attend à réaliser à long terme au chapitre des frais d'exploitation.

L'Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable comprend un engagement de 301 millions de dollars de la part des gouvernements fédéral et provincial. Au total, les administrations fédérale, provinciale et municipales investiront au moins 734 millions de dollars aux termes de cette entente, ce qui permettra de fournir des logements abordables à près de 20 000 ménages ontariens.

En 2008, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans afin d'améliorer ou de construire des logements abordables et de venir en aide aux sans-abri. Le Plan d'action économique du Canada fait fond sur cet engagement en ajoutant un investissement ponctuel de plus de 2 milliards de dollars sur deux ans pour favoriser la construction et la rénovation de logements sociaux. Il comprend également l'octroi aux municipalités de prêts pouvant atteindre 2 milliards de dollars pour des travaux d'infrastructures liés au logement. Pour l'Ontario, ces contributions se traduisent par un apport supplémentaire de 1,2 milliard de dollars en investissements conjoints dans le cadre de l'Entente modifiée Canada-Ontario concernant le logement abordable. Les administrations fédérale et provinciale contribuent en parts égales à l'investissement global.

L'Ontario a déjà approuvé l'affectation de plus de 338 millions de dollars au financement de projets prêts à être réalisés qui amélioreront l'accès à des logements abordables pour les familles, les aînés et les personnes handicapées à faible revenu de toute la province. Cet investissement s'inscrit également dans le cadre du plan « Ontario ouvert sur le monde » visant à créer des emplois et à consolider les économies locales. Pour en apprendre davantage sur le logement abordable en Ontario, consultez le site www.ontario.ca/logement.

De plus, la ville de Toronto a adopté un plan décennal pour aider 257 700 ménages aux prises avec des logements inadéquats ou des frais d'habitation élevés. Le plan d'action Housing Opportunities Toronto 2010-2020 met l'accent sur l'amélioration de logements privés ou sociaux existants et sur la construction annuelle de 1 000 logements locatifs abordables, en plus de faciliter l'accession à la propriété.

Pour en savoir davantage sur la manière dont le gouvernement du Canada et la SCHL soutiennent l'aménagement de maisons solides et de collectivités prospères pour tous les Canadiens, communiquez avec la SCHL au 1-800-668-2642 ou consultez le site www.schl.ca/plandactionlogement. Pour en savoir davantage sur le Plan d'action économique du Canada, composez le 1-800-O Canada ou consultez le site www.plandaction.gc.ca.

Available in English

Renseignements

  • Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Stephen Derksen
    416-218-3443
    ou
    Cabinet du ministre Bradley
    Joe Kim
    416-585-7686
    ou
    Toronto Community Housing
    Lori Bosworth
    416-981-4229
    ou
    Ville de Toronto
    Gil Hardy
    Bureau du logement abordable
    416-397-4701
    ou
    Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    819-994-2482
    ou
    www.schl.ca
    www.mah.gov.on.ca
    www.toronto.ca/housingportal
    www.torontohousing.ca