Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

27 nov. 2008 17h57 HE

Congrès du travail Canada : Mauvais choix. Mauvaises priorités.

La décision des Conservateurs de placer leurs propres politiques avant l'économie et les emplois des gens est un mauvais choix, de dire M. Georgetti

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 nov. 2008) - Le Congrès du travail du Canada a réagi avec désappointement à la mise à jour économique du gouvernement fédéral, disant que les travailleuses et les travailleurs s'attendaient à (et nécessitent encore) davantage au soutien de leur gouvernement, et non à une attaque contre leurs droits fondamentaux de citoyens.

"Les travailleuses et les travailleurs voulaient que leurs priorités soient reflétées dans la mise à jour économique du gouvernement. Ils ont toutefois vu les priorités des politiciens conservateurs cyniques," dit Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

"Le gouvernement devrait concentrer ses efforts sur les emplois, la véritable simulation économique. Cependant, tout ce que les Canadiennes et les Canadiens ont vu dans la dernière semaine, sont des manoeuvres politiques cyniques, une campagne de propagande contre les députés, leurs salaires et leurs avantages sociaux, et maintenant une attaque contre les droits des fonctionnaires publics. Il s'affaire plutôt à détourner notre attention de la réalité qu'il n'y a pas de plan axé sur les besoins de la main-d'oeuvre," dit-il.

"Comment est-ce que le retrait du droit de grève va stimuler l'économie? Comment est-ce qu'une attaque contre les autres partis va créer des emplois et aider les gens?" demande Ken Georgetti. Nous avons besoin d'un ensemble de mesures de l'ordre de 30 milliards de dollars, pas d'une excuse de 30 millions de dollars pour des jeux politiques. Monsieur Flaherty ne comprends pas que les données fondamentales ne sont pas solides, les données fondamentales sont mauvaises," dit Georgetti.

Georgetti dit que le gouvernement aurait pu profiter de la mise à jour économique d'aujourd'hui pour rassurer les Canadiennes et les Canadiens en affirmant que le Régime d'assurance-emploi sera amélioré. Actuellement, trop de gens qui perdent leur emploi ne reçoivent pas les prestations dont ils ont besoin bien qu'ils aient contribué au régime pendant des années.

Il a aussi dit que le gouvernement aurait pu profiter de l'occasion pour lancer un important programme d'investissement public, échelonné sur plusieurs années, qui favorisera la création d'emplois, la promotion de nos objectifs environnementaux et la création de nouvelles industries pour l'avenir.

"La croissance de l'emploi dont nous avons besoin pour contrer cette récession ne proviendra pas des exportations, des dépenses plus élevées des ménages ou des investissements privés puisque ce sont tous des secteurs à la baisse. La création d'emplois par l'entremise d'investissements publics dans les infrastructures municipales et environnementales représente au moins le double de ce que nous pourrions obtenir par des réductions fiscales accordées aux entreprises et aux individus, parce que la majeure partie de l'argent est attribuée aux salaires et aux biens réalisés au Canada," déclare M. Georgetti.

Toutefois, le gouvernement a choisi d'autres priorités. Il a choisi les réductions fiscales plutôt que les emplois. Il a choisi de s'en prendre aux fonctionnaires publics. Il a choisi de faire payer la main-d'oeuvre pour une crise financière qu'elle n'a pas créée. Pire encore, les Conservateurs ont choisi de placer leurs propres politiques devant les besoins de la population canadienne. Ken Georgetti a dit que les Canadiennes et les Canadiens ont besoin d'un gouvernement qui fait de meilleurs choix.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca

Renseignements

  • Congrès du travail Canada
    Jeff Atkinson
    613-526-7425 et 613-863-1413