Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

10 janv. 2008 15h59 HE

Congrès du travail du Canada : Les gens avant la politique, Monsieur le Premier Ministre !

Georgetti exige un projet de loi distinct pour s'attaquer à la crise de l'emploi

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 jan. 2008) - L'annonce faite aujourd'hui par le Premier Ministre concernant un nouveau "fonds fiduciaire de développement communautaire" d'un milliard de dollars déçoit profondément les travailleurs et les travailleuses qui croyaient qu'une aide était imminente.

"Le gouvernement fédéral a enfin admis qu'il y a une crise. Les communautés à la grandeur du pays sont confrontées à de graves problèmes. Nos emplois les mieux payés disparaissent des industries traditionnelles manufacturières et des ressources. Malgré tout, le gouvernement se limite à une promesse : des fonds seront accordés SI le prochain budget est adopté. C'est ce qu'on appelle faire passer la politique avant les gens", affirme Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

"Je demande au Premier Ministre de ne pas enterrer la question dans le prochain budget, de nous donner un projet de loi distinct et de le présenter dès la première journée de la reprise des travaux au Parlement. Il sera adopté," poursuit Georgetti.

"Ce projet de loi devrait aussi inclure une politique "Achetons au Canada," comme celle en vigueur aux Etats-Unis où tout ce que le gouvernement achète doit avoir un contenu américain."

Le gouvernement fédéral à lui seul dépense 55 milliards de dollars en approvisionnement. Et les dépenses de tous les niveaux de gouvernement s'élèvent à 325 milliards de dollars.

Georgetti explique que la crise de l'emploi qui sévit au Canada exige davantage qu'un projet unique à court terme. En plus de créer un "fonds fiduciaire de développement communautaire", le Premier Ministre du Canada et les premiers ministres des provinces et des territoires doivent se joindre aux leaders des syndicats et des entreprises pour élaborer un plan national d'emploi pour l'avenir.

"Les familles travailleuses veulent une stratégie d'emploi fait au Canada", conclut Georgetti.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca.

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jean Wolff
    613-526-7431 et 613-878-604
    ou
    Congrès du travail du Canada
    Jeff Atkinson
    613-526-7425 et 613-863-1413