Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

11 janv. 2008 11h19 HE

Congrès du travail du Canada : Les pertes d'emplois dans le secteur manufacturier ont plus que doublé en 2007

Monsieur Harper, faites preuve de leadership dans la crise de l'emploi!

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 jan. 2008) - En 2007, plus de 132 000 Canadiens et Canadiennes ont perdu leurs emplois dans le secteur manufacturier. C'est le double des tristes statistiques de l'année précédente. En 2006, le Canada avait connu des pertes de 59 000 emplois dans ces industries. (Voir plus bas l'analyse détaillée de Andrew Jackson, économiste en chef du Congrès du travail du Canada.)

"C'est une crise urgente qui exige une action immédiate. Au lieu de promettre une "fiducie pour le développement communautaire", qui a une portée restreinte à court terme et qui sera probablement l'otage de jeux parlementaires, le Premier Ministre du Canada devrait exercer du leadership pour contrer cette crise urgente", dit Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

Georgetti fait remarquer que l'Enquête sur la population active de Statistique Canada pour le mois de décembre 2007 contredit même les prévisions les plus pessimistes. Le pays a connu des pertes nettes d'emplois. Nombre de jeunes quittent le marché du travail. La création d'emplois salariés dans le secteur privé est anémique.

"Quand les premiers ministres fédéral et provinciaux se réuniront ce soir, ils se devront de produire un plan pour stimuler la création de bons emplois biens payés. Un tel plan devrait comprendre au moins les cinq éléments suivants : des politiques "Achetons au Canada"; la formation d'un groupe de travail de haut niveau sur la crise de l'emploi qui réunirait les gouvernements, les syndicats et les employeurs; des mesures ciblées pour soutenir l'investissement dans le secteur manufacturier; une demande de réduction des taux d'intérêt pour abaisser la valeur du dollar; et une réforme positive de l'Assurance-Emploi ", explique Georgetti. "Il est urgent que le gouvernement fédéral fasse preuve de leadership pour parvenir à une stratégie de l'emploi "fait au Canada" ".

Données sur le chômage - L'Enquête sur la population active de Statistique Canada rapporte que le mois dernier, décembre 2007, le taux de chômage était de 5,9 %, le même qu'en novembre. L'enquête montre aussi que 33 000 autres emplois sont disparus dans le secteur manufacturier. Le mois dernier, en chiffres désaisonnalisés, il y avait encore 1 072 400 de Canadiens et Canadiennes qui voulaient travailler mais qui n'avaient pas d'emploi

Analyse de l'économiste en chef, Andrew Jackson

- Les données sur l'emploi publiées aujourd'hui montrent que la crainte d'une récession imminente est justifiée, et souligne la nécessité d'une action immédiate. Le mouvement syndical a demandé une réduction des taux d'intérêt pour aider à abaisser la valeur du dollar; un groupe de travail national de haut niveau sur la crise de l'emploi dans le secteur manufacturier; des mesures ciblées pour soutenir les nouveaux investissements dans le secteur manufacturier; et la création d'emplois au moyen de politiques "Achetons canadien" liées aux nouveaux investissements dans l'infrastructure et l'environnement.

- Les premiers ministres se réuniront ce soir dans le contexte d'une détérioration alarmante de l'économie, attribuable à la valeur élevée du dollar canadien conjuguée au ralentissement évident de l'économie américaine.

- Les données sur la population active montrent que la détérioration de la situation économique est beaucoup plus grave que prévu. En un mois seulement, nous avons perdu 33 000 autres emplois manufacturiers, ce qui porte le total à 132 000 en 2007. C'est le double des pertes subies en 2006. En décembre, nous avons perdu un total de 51 000 emplois rémunérés dans le secteur privé, total contrebalancé par une augmentation des emplois à faibles salaires et des emplois autonomes précaires.

- Alors que le taux national de chômage est demeuré stable à 5,9 % en décembre, le taux de chômage et le nombre de sans-emploi ont augmenté parmi la population adulte, et auraient également augmenté chez les jeunes n'eût été du fait qu'un grand nombre ont quitté la population active.

- Les chiffres illustrent la saga des deux économies du Canada qui se poursuit. L'Alberta en particulier continue de créer des emplois, y compris des emplois à salaires élevés, ce qui hausse les moyennes nationales des deux économies. Pour leur part, l'Ontario et le Québec sont aux prises avec la crise dans les secteurs manufacturier et forestier. Les taux de chômage en Ontario ont connu une hausse alarmante, passant de 6,2 % à 6,5 % en décembre, une hausse énorme en un mois. L'Ontario a perdu 64 000 emplois dans le secteur manufacturier cette année. Au Québec, le taux de chômage s'élève à 7 %.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jean Wolff
    613-526-7431 ou 613-878-6040 (tél. cell.)
    ou
    Congrès du travail du Canada
    Andrew Jackson, économiste principal
    613-526-7445 ou 613-240-3869 (tél. cell.)