Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

26 nov. 2007 15h28 HE

Congrès du travail du Canada : Stop aux négociations commerciales avec la Colombie

Les pourparlers secrets seraient presque terminés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 nov. 2007) - Cette semaine, à la grandeur du pays, les travailleurs, les travailleuses et leurs syndicats dénonceront les négociations commerciales entre le Canada et la Colombie et en exigeront la fin. Tout indique que les négociations accélérées en cours cette semaine seront la dernière série.

"D'après les Nations Unies, la Colombie connaît la pire catastrophe humanitaire de l'hémisphère occidental. Plus de membres et de leaders de syndicats sont tués en Colombie que dans tous les pays du monde réunis", affirme Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada. "Pourquoi voudrions-nous lier notre pays à une telle situation? Les Canadiens et les Canadiennes exigent un débat complet sur ces questions au Parlement."

Cette semaine, les délégations des congrès de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique, de la Fédération du travail de l'Ontario et de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) examineront la question et exigeront la fin des négociations commerciales. Ce vendredi, il y aura une manifestation à Pictou devant le bureau de circonscription du ministre de la Défence, Peter McKay.

"Les Canadiens et les Canadiennes veulent savoir pourquoi le Canada négocie un accord commercial que le Congrès américain a rejeté parce que le gouvernement de la Colombie est dénoncé universellement pour sa corruption, ses activités criminelles et la violation des droits humains. Les leaders actuels de la Colombie ne partagent ni ne préconisent les valeurs qui sont chères aux Canadiens et aux Canadiennes", affirme Georgetti.

Le Congrès du travail du Canada s'inquiète du manque de transparence dont fait preuve le gouvernement du Canada dans le cadre de ces négociations.

"Le gouvernement cherche à conclure un marché à la hâte, sans la participation de la population canadienne. Il est même allé jusqu'à demander aux négociateurs colombiens de faire en sorte que les syndicats et les organisations non gouvernementales du Canada n'aient pas accès aux détails relatifs au travail. Pourquoi tant de secret?"

Pour alerter les députés et les députées, le Congrès du travail du Canada publie une annonce aujourd'hui dans le Hill Times d'Ottawa. On peut télécharger cette publicité en se rendant sur le site www.congresdutravail.ca

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux.

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jean Wolff
    613-526-7431 et 613-878-6040
    ou
    Congrès du travail du Canada
    Jeff Atkinson
    613-526-7425 et 613-863-1413
    www.congresdutravail.ca