Conporec Inc.
TSX VENTURE : CNP
TSX CROISSANCE : CNP

Conporec Inc.

01 sept. 2006 12h57 HE

Conporec annonce ses résultats du deuxième trimestre se terminant le 30 juin 2006

SOREL-TRACY, le 1er sept. - Pour la période du 1er avril
2006 au 30 juin 2006, Conporec inc. ("Conporec" ou la "Société")(TSX CROISSANCE:CNP) annonce une
baisse importante de ses revenus en raison de la paralysie des travaux de
construction en France de l'usine de Tournan-en-Brie ("TEB"); cet arrêt
temporaire résulte d'un problème d'émission de permis de construction. Cette
situation a engendré une perte de 822 K$ sur des revenus de 1,8 M$ au cours du
présent trimestre ou 0,01 $ par action de base et diluée.

Faits saillants du second trimestre

Le second trimestre a été marqué par une activité commerciale très
intense, surtout au Québec où les municipalités sont activement à la recherche
de solutions concrètes pour atteindre les objectifs de valorisation fixés par
le gouvernement du Québec pour 2008. Cette augmentation importante de
l'intérêt envers les solutions de Conporec confirme la justesse de la vision
de la direction qui prévoyait un impact favorable au Québec à l'approche de
2008.

Sur la scène internationale, Conporec et ses deux partenaires
australiens, WorleyParsons Pty et Macquarie Bank, via un consortium, sont
finalistes pour réaliser le projet Mindarie County (Australie), un contrat
pour une usine de tri-compostage d'une capacité de 100 000 tonnes avec un
budget de 70 000 000 $. Une annonce à ce sujet pourrait être faite dans les
prochains jours.

Activités opérationnelles

L'usine de Sorel-Tracy a fonctionné à plein régime au cours du trimestre
avec ses contrats de la MRC du Bas-Richelieu et de la Ville de Toronto. La
période de démonstration de performance de trois mois de l'usine du Delaware
County a commencé au mois de juin. Cette démonstration est la dernière étape
avant la remise finale de l'usine au client. A la suite de cette ultime étape,
Conporec est admissible au paiement d'une somme de 500 000 $US en autant que
les performances réalisées par la nouvelle usine soient adéquates.

Performance financière

La performance financière de Conporec continue de refléter les effets
négatifs de la suspension des travaux du contrat de TEB. A l'exclusion du
chiffre d'affaires de l'usine de Sorel-Tracy, le chiffre d'affaires des
projets, est passé de 2,7 M$ pour le premier semestre de 2005 à 629 K$ pour le
même semestre de 2006, soit une diminution de 2,1 M$. Il en résulte une perte
de 2,1 M$ pour le premier semestre, soit 0,04 $ par action de base et diluée.

En dépit de ces résultats, la direction est confiante que les efforts
déployés au cours des derniers mois permettront d'amener de nouvelles sources
de revenus et combler le manque à gagner des revenus issus de TEB et du
Delaware.

Activités de financement

Enfin, la direction a multiplié ses efforts dans la recherche de
partenaires financiers pour augmenter son capital de façon à lui permettre de
réaliser son ambitieux plan d'affaires. De nombreuses rencontres ont eu lieu,
ce qui a amené le groupe européen AEK à injecter une somme de 1,5 M$ dans la
Société le 18 août 2006. Ce partenariat pourrait donner lieu à d'autres
injections de capital pouvant atteindre 30 000 000 $. AEK est un groupe
financier hollandais qui gère 250 millions d'euros (348 M$) de placements pour
le compte de ses clients.

Retrait des états financiers du premier trimestre 2006

Après discussion avec ses vérificateurs, la Société a procédé au
retraitement de ses états financiers pour la période du 1er janvier 2006 au 31
mars 2006.

L'objet du retrait porte essentiellement sur une double facturation
produite au moment où la filiale française de Conporec en France a changé de
firme comptable. Cette opération, jumelée au retrait de certaines factures
associées aux services d'ingénierie, suite à l'arrêt des travaux du projet de
construction de TEB à la fin de mars 2006, ont fait en sorte que la Société a
dû revoir tous les résultats de sa filiale Conporec SAS pour le premier
trimestre. Ainsi, la Société a terminé son premier trimestre avec une perte
nette de 1 279 K$ au lieu d'une perte de 368 K$ présentée initialement, soit
une perte par action de base pleinement diluée de 0,02 $ au lieu de 0,01 $.
Les revenus potentiels de la filiale française de Conporec devraient être
récupérés en majeure partie lors de la reprise des travaux de TEB. Des états
financiers redressés pour le premier trimestre 2006 sont maintenant
disponibles sur SEDAR.

A propos de Conporec

Conporec est une entreprise exploitant diverses technologies de
compostage et de tri- compostage brevetées et destinées au traitement et à la
valorisation des résidus. Ces technologies permettent, en outre, de réduire
l'enfouissement en traitant 100 % de la matière organique, atteignant ainsi un
taux de valorisation de 75 %. Ces technologies contribuent du coup à la
réduction de la production des gaz à effets de serre. Conporec exploite une
usine de tri-compostage à Sorel-Tracy, vient d'en livrer une seconde (Etat de
New York, EU) et construit actuellement sa troisième (banlieue de Paris
(France). Avec Biomax inc., elle a également livré une trentaine
d'installations de compostage capables de produire annuellement plus de
300 000 tonnes de compost. Conporec est une entreprise socialement responsable
cotée à la Bourse.

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué sont associés à des
risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs
pouvant faire en sorte que les résultats, les rendements et les réalisations
réelles de la Société diffèrent grandement des résultats, rendements ou
réalisations futurs exprimés ou supposés par ces faits prospectifs.

Renseignements

  • Jean Beaudoin, Président-directeur général, (418)
    527-9996; Yvon Lévesque, Vice-président finances, (418) 527-9996; Sources:
    Conporec Inc., www.conporec.com