Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

05 août 2008 11h08 HE

Conseil national de recherches du Canada : Un partenariat canado-chinois accroîtra le rendement en huile du canola

Le CNRC tisse des liens en recherche et développement avec la Chine

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 5 août 2008) - Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et l'Institut de recherche sur les oléagineux de l'Académie des sciences agricoles de Chine viennent de signer une entente coopérative en vue d'améliorer génétiquement la culture du canola. Au cours des cinq prochaines années, l'Institut de recherche sur les oléagineux injectera 300 000 $ en espèces et l'Institut de biotechnologie des plantes du CNRC (IBP-CNRC) fournira l'équivalent de 210 000 $ en installations et en services d'analyse afin de mener à bien le premier projet de l'entente.

M. Roman Szumski, vice-président du CNRC (Sciences de la vie), a visité l'Institut de recherche sur les oléagineux la semaine dernière afin de resserrer les liens entre les deux organismes et d'échanger de l'information.

"L'événement est historique. Jamais encore la Chine n'avait investi directement dans la recherche agricole au Canada pour faire progresser une culture d'importance pour les deux pays, a déclaré M. Szumski. Grâce à cette collaboration, le Canada et la Chine créeront un canola plus productif, ce qui rehaussera la renommée des deux nations, déjà reconnues pour l'excellence de leurs recherches agronomiques tout en conférant un avantage concurrentiel aux agriculteurs tant canadiens que chinois."

"Pareille entente a énormément de sens puisque le canola a été inventé au Canada", estime Han-zhong Wang, directeur de l'Institut de recherche sur les oléagineux. "La pénurie d'aliments et d'énergie est un problème qui grandit sans cesse. Accroître la productivité du canola contribuera à l'atténuer."

Le projet en question porte sur la génomique du canola. Il consiste à identifier les gènes qui affectent le rendement et qui codent l'adaptation à divers stress environnementaux.

Mondialement reconnu pour ses recherches et ses innovations, le Conseil national de recherches du Canada (CRNC) se veut un chef de file dans l'avènement d'une économie novatrice, fondée sur le savoir, par la science et la technologie. L'IBP-CNRC poursuit des recherches en biotechnologie végétale avec le concours des universités, des organismes gouvernementaux et de l'industrie en vue d'en tirer des applications commerciales dont profiteront les Canadiens sur le plan de l'environnement et de la santé. Pour en savoir plus, on visitera le site http://www.pbi.ibp.nrc-cnrc.gc.ca.

I'Institut de recherche sur les oléagineux est un des principaux centres de recherche chinois sur le canola et la création de matériel génétique de qualité supérieure sur le colza. L'Académie des sciences agricoles de Chine (ASAC) est le plus important organe de recherche agricole du pays. Il relève directement du ministère de l'Agriculture. L'ASAC a pour mission de contribuer à l'agriculture et au développement rural partout au pays en mettant la science et la technologie au service des agriculteurs. Pour en apprendre davantage, on visitera le site de l'Institut à http://www.oilcrops.com.cn.

Pour plus de renseignements, visiter le site Web du CNRC à http://www.nrc-cnrc.gc.ca.

Renseignements

  • Conseil national de recherches du Canada
    Institut de biotechnologie des plantes
    Royal Hinther
    Chef, Développement commercial
    306-975-5568
    Royal.Hinther@nrc-cnrc.gc.ca
    ou
    Conseil national de recherches du Canada
    Natalie Hall
    Agente en relations avec les médias
    613-990-6091
    Natalie.Hall@nrc-cnrc.gc.ca