Croix-Rouge canadienne

Croix-Rouge canadienne

20 nov. 2007 09h00 HE

Croix-Rouge canadienne/Bangladesh : La Croix-Rouge invite les Canadiens à donner généreusement à la suite du passage du cyclone Sidr

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 nov. 2007) - Alors que nous réalisons tout l'impact que le cyclone Sidr a eu sur le Bangladesh, la Croix-Rouge canadienne demande l'appui des Canadiens afin de venir en aide à plus de trois millions de personnes touchées par la tempête. On estime que les vents violents et les inondations ont détruit 700 000 maisons. En outre, des centaines de milliers de personnes doivent être hébergées et ont besoin de fournitures essentielles.

"Dans l'immédiat, les survivants ont besoin de vivres, d'abri, d'eau potable et de soins de santé de base", a déclaré Charlie Musoka, gestionnaire, Interventions d'urgence, Croix-Rouge canadienne. "Il est probable que les besoins à plus long terme des collectivités affectées comprendront un soutien psychosocial, la remise en état des abris, la remise en état des installations d'approvisionnement en eau et d'assainissement, ainsi que le soutien des moyens de subsistance."

Deux jours avant l'arrivée de la tempête, près de 40 000 bénévoles du Croissant-Rouge du Bangladesh ont commencé à soutenir les efforts d'évacuation et à travailler dans 2 000 centres d'hébergement. On soutient que cet effort a permis de sauver un grand nombre de vies. Actuellement, des bénévoles sont sur le terrain afin d'aider à distribuer des articles de secours, dont des aliments séchés et de l'eau potable, ainsi qu'à prodiguer des premiers soins.

"Les préparatifs d'urgence mis en oeuvre par le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le gouvernement et d'autres organismes humanitaires ont permis de mobiliser les systèmes d'alerte rapide et les abris, a déclaré M. Musoka. Cependant, nous réalisons toute l'ampleur de la dévastation à mesure que nous nous rendons dans des collectivités isolées."

Afin d'atténuer les effets des tempêtes dans cette région sujette aux catastrophes, le gouvernement du Bangladesh, le gouvernement du Canada et la Croix-Rouge canadienne ont mis sur pied le Programme de préparation aux cyclones, qui est consacré à la construction d'abris, à la formation de bénévoles et à la mobilisation de systèmes d'alerte rapide, afin de joindre les collectivités rurales.

Réagissant à ce sinistre, l'Agence canadienne de développement international a versé 250 000 $ afin de soutenir les efforts de secours de la Croix-Rouge dans la région. A Genève, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a aussi débloqué 217 000 $ de son Fonds de secours d'urgence afin de soutenir les opérations de secours du Croissant-Rouge du Bangladesh. Depuis vendredi, les Canadiens ont donné près de 20 000 $ par l'entremise du site Web de la Croix-Rouge canadienne, mais de nombreux besoins restent à combler.

Les fonds amassés serviront à fournir aux survivants des fournitures essentielles, des abris d'urgence et à assurer que la population a accès à des soins de santé de base et à de l'eau potable. Des évaluations plus détaillées sont en cours afin de déterminer les besoins à plus long terme des collectivités vulnérables.

Les Canadiens désireux d'aider peuvent faire un don en ligne (http://www.croixrouge.ca/article.asp?id=000051&tid=016) au http://www.croixrouge.ca, composer le numéro sans frais 1 800 418-1111, où l'on accepte Visa, MasterCard et American Express 24 heures sur 24, ou communiquer avec leur bureau local de la Croix-Rouge (http://www.croixrouge.ca/article.asp?id=000137&tid=001). Les chèques doivent être établis à l'ordre de la Croix-Rouge canadienne, porter la mention "Inondations au Bangladesh" et être postés au siège social de la Croix-Rouge canadienne au 170, rue Metcalfe, bureau 300, Ottawa (Ontario) K2P 2P2.

Renseignements

  • Pour obtenir tout complément d'information et des photos
    ou pour organiser des entrevues :
    Croix-Rouge canadienne
    Ligne Infomédia
    613-740-1994