DEQ Systèmes Corp.
TSX CROISSANCE : DEQ

DEQ Systèmes Corp.

22 avr. 2010 16h40 HE

DEQ annonce ses résultats du premier trimestre 2010

LÉVIS, QUÉBEC--(Marketwire - 22 avril 2010) - DEQ Systèmes Corp. (¨DEQ¨) (TSX VENTURE:DEQ) a annoncé aujourd'hui le dépôt de ses états financiers du premier trimestre terminé le 28 février 2010. Les états financiers consolidés sont disponibles sur SEDAR (www.sedar.com) ainsi que sur le site internet de DEQ. De plus, DEQ tiendra un appel conférence le vendredi 23 avril 2010 à 11h00 (Heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats ainsi que des derniers développements. Les personnes intéressées à participer peuvent composer le numéro sans frais 1 (800) 678-2337 ou le (416) 359-1270. Une présentation visuelle (Powerpoint web) est disponible sur le site internet de DEQ (www.deq.com) dans la section Investir/Rapports financiers/Powerpoint afin d'accompagner le contenu de la présentation.

FAITS SAILLANTS DU PREMIER TRIMESTRE 2010:

Financiers

  • Revenus

    • Revenus totaux de 1 142 000 $ au premier trimestre avec des revenus récurrents de 952 000 $
    • 92% d'augmentation des revenus récurrents provenant des locations pour le premier trimestre de 296 000 $ comparativement au premier trimestre 2009
    • 22% d'augmentation du bénéfice brut à 1,02 M$ au premier trimestre comparativement au trimestre précédent
    • 90% de marge brute au premier trimestre 2010
    • L'appréciation du dollar canadien passant de 81¢ à 95 ¢ a affecté les revenus récurrents de 105 000 $ comparativement au premier trimestre 2009
    • L'impact de l'annonce de la fermeture des casinos en Russie se reflète dans nos résultats et les revenus récurrents de DEQ provenant des royautés de DEK International ont diminué de 175 000 $ au premier trimestre 2010 par rapport à celui de 2009. Sur une base annuelle, la perte nette totale des royautés récurrentes est de 450 000 $.
    • En 2008, DEQ a racheté les droits exclusifs de distribution à l'international de DEK International. La possibilité de fermeture des casinos russes a été prise en compte et une clause d'ajustement a été ajoutée au contrat pour contrer cette éventualité. Par conséquent, une diminution annuelle de 27% de ces royautés entraînera une diminution de 25% de nos paiements dus sur le solde de prix d'achat de juillet 2010 et juillet 2011. Il est important de noter que cette entente d'exclusivité était une décision stratégique nous permettant d'accéder aux marchés européen et asiatique afin d'effectuer directement la commercialisation de nos produits. DEQ a d'ailleurs déjà procédé à plusieurs installations à Macao, Singapour, en Suisse et en Irlande.
  • BAIIA

    • BAIIA positif de 70 000 $ pour le premier trimestre 2010
  • Frais d'exploitation

    • Les frais d'exploitation ont légèrement augmenté à 950 000 $ au premier trimestre 2010 par rapport à 810 000 $ en 2009.
    • Les dépenses non récurrentes concernant un litige sur une marque de commerce et l'obtention d'un permis nécessaire sur le contrat de Singapour sont responsables pour plus de 65% de l'augmentation des frais d'exploitation.
    • Les coûts de commercialisation et frais de déplacements ont également augmenté au premier trimestre suite à l'ajout de personnel en Asie et en Amérique du Nord et à l'accroissement du nombre de voyages par l'équipe des ventes. Ces investissements sont nécessaires au développement de ces marchés. Nous sommes confiants que les contrats en cours et en attentes en Asie et en Amérique du Nord justifieront ces investissements commerciaux. Toutefois, à court terme, l'augmentation des frais d'exploitation sera visible dans nos dépenses jusqu'au moment où l'afflux de revenus récurrents dépassera les frais d'exploitation qui seront ainsi ramenés à une économie d'échelle acceptable.
  • Flux de trésorerie

    • Au cours du premier trimestre 2010, DEQ a généré 200 000 $ en flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation excluant la variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement. Toutefois, les liquidités de DEQ ont diminué de 600 000 $
    • Cette diminution est exceptionnelle et expliquée par la variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement :
    • Une augmentation des comptes à recevoir de plus de 250 000 $ pour le trimestre expliquée principalement par le paiement en retard d'un client qui a été reçu qu'en avril 2010.
    • Une augmentation de 150 000 $ de l'inventaire de produits finis en vue des installations prévues et potentielles.
    • Une diminution de 130 000 $ des comptes créditeurs et charges qui ont été affectés par les paiements annuels à certains fournisseurs, le paiement de licences et projets dus en fin année et qui ont été payés au mois de décembre 2009.

Opérationnels

  • Installations de produits

    • Au cours du premier trimestre 2010, nous avons effectué 62 nouvelles installations en Amérique du Nord. Au cours des 16 derniers mois, nous avons procédé à 340 installations en Amérique du Nord. À la fin du premier trimestre, nos distributeurs comptaient 325 installations du système G3 réparties mondialement. Au 28 février 2010, DEQ avait un total de 665 produits installés mondialement directement et avec nos distributeurs.
    • Au cours du premier trimestre 2010, nous avons débuté l'installation de 33 systèmes G3 au Marina Bay Sands à Singapour. L'installation a été complétée au tout début du deuxième trimestre.
    • Installations majeures du premier trimestre :
      • MGM Grand à Las Vegas - 8 G3 reliés à leurs jeux dérivés de poker
      • Barona en Californie - 10 G3 reliés à leurs jeux dérivés de poker
      • Station Casinos - 15 G3 sur du Pai Gow progressif dans 3 casinos
      • New Jersey – 8 nouvelles installations des produits EZ Baccarat et EZ Trak
  • Derniers communiqués de presse et information d'intérêt

    • Marina Bay Sands de Singapour commande 33 systèmes G3
    • Barona installe 9 G3 sur ses tables de jeux dérivés de poker
    • Station Casinos installe 15 G3 sur du Pai Gow progressif
    • Bryan Jenkins et Lee Martin responsables de la commercialisation des produits de DEQ en Asie

« Le premier trimestre 2010 en a été un d'investissements » a déclaré Earle G. Hall, président et chef de la direction de DEQ. « Avec environ 25 licences de juridictions et 4 lignes de produits très prometteurs, DEQ a maintenant les outils nécessaires pour entreprendre la commercialisation massive de ses produits dans les marchés où l'entreprise est autorisée à le faire. Notre système G3 sur dérivés de poker a déjà fait ses preuves auprès de plusieurs casinos tels que le MGM Grand, Monte Carlo, Barona, Chukchansi et Ameristar. Les produits EZ Baccarat et EZ Track ont également eu le même succès un peu partout aux États-Unis. Les excellents résultats obtenus par nos systèmes nous permettent maintenant une commercialisation à grande échelle de nos produits et de s'approprier les parts de marchés qui nous reviennent. Nous faisons actuellement les investissements nécessaire avec notre équipe des ventes afin de réaliser nos objectifs de commercialisation et nous sommes confiants que le retour sur l'investissement se reflètera au cours des prochains trimestres ».

« Il est facile de conclure sur l'absence de croissance au premier trimestre mais il s'agirait d'une fausse déclaration », a mentionné Francois Proulx, chef de la direction financière de DEQ. « En effet, malgré l'effet de la fermeture en 2009 des casinos en Russie sur les revenus de redevances comparatifs, cette éventualité avait été prise en compte lors de la signature de l'entente de rachat avec DEK International. Tandis que les revenus de certains distributeurs ont été affectés négativement, DEQ a pour sa part commercialisé davantage de produits aux États-Unis et au Canada en 16 mois que l'ont fait l'ensemble de ses distributeurs. En 2008, nous avons observé que nos distributeurs éprouvaient des problèmes dans certains marchés et à l'intérieur même de leur entreprise, nous avons donc décidé de modifier notre stratégie de commercialisation et d'opter pour la location directe. Ce changement de stratégie avait pour objectif de limiter l'impact des tendances du marché et d'assurer la viabilité et progression à long terme de DEQ. Nous sommes fiers de pouvoir affirmer que nous avons relevé le défi avec succès et que notre marge brute et les revenus récurrents provenant des locations reflètent bien cet accomplissement. Malgré l'augmentation de certains frais d'exploitation tels que les coûts de mise en marché et les déplacements, ceux-ci ont été traités avec beaucoup de discernement et évalués afin de s'assurer du meilleur retour sur l'investissement ».

Résultats financiers  
  28 fév. 2009   28 fév. 2010    28 fév. 2010  
  (non vérifié)   (non vérifié)   (non vérifié)  
   
Revenus (3 mois ) (3 mois ) (12 mois )
             
Revenus récurrents (1) 965 073   953 166   3 700 576  
Revenus non-récurrents 339 421   188 687   555 848  
  1 304 494   1 141 853   4 256 424  
Bénéfice brut 1 152 523   1 022 645   3 665 683  
  % Marge brut 88 % 90 % 86 %
Frais d'exploitation (2) (809 216 )  (952 831 )  (3 406 529 )
BAIIA (3) 343 307   69 814   259 154  
Amortissement et dépréciation (550 624 ) (566 590 ) (2 244 460 )
Autres éléments (216 077 ) (25 053 ) 318 729  
Bénéfice net (perte nette) (423 394 )  (521 829 )  (1 666 577 )
Bénéfice net (perte nette) par action (0,006$ ) (0,008$ ) (0,024$ )
Note 1: Les revenus récurrents se composent des redevances et location d'équipement.
   
Note 2: Les coûts d'exploitation excluent les rémunérations à base d'options sur actions.
   
Note 3: Nous utilisons le BAIIA (Bénéfice avant option d'achat d'actions, impôt, intérêts et amortissement) comme mesures de performance de notre situation financière. Cette mesure n'est pas reconnue en vertu des principes comptables généralement reconnus. Le rapprochement susmentionné démontre comment nous calculons cette mesure à partir de nos états financiers.

Bilans

  28 fév. 2009   30 nov. 2009   28 fév. 2010
  (non vérifié)   (vérifié)   (non vérifié)
           
Trésorerie et équivalents 6 235 437   5 828 981   5 203 388
Actif à court terme (excl. trésorerie) 2 280 104   1 696 490   1 990 189
Actif à long terme 16 499 268   14 816 416   14 363 885
Total de l'actif 25 014 808 $   22 341 887 $   21 557 462 $
           
Passif à court terme 2 589 898   2 175 579   1 929 736
Passif à long terme 2 821 226   1 348 101   1 276 586
Capitaux propres 19 603 684   18 818 207   18 351 140
Total du passif et capitaux propres 25 014 808 $   22 341 887 $   21 557 462 $
           
Nombre d'actions en circulation 69 760 315   69 589 815   69 529 315

À PROPOS DE DEQ

Fondé en 1998, DEQ Systèmes Corp. (TSX VENTURE:DEQ) a été un pionnier dans le domaine de la technologie de bonification pour les tables de jeux. Les brevets, produits et fonctionnalités de DEQ comprennent des jeux bonis auxiliaires incluant des prix et gros lots aléatoires et progressifs, des bonis mystères assimilables aux bonis sur les machines à sous, des crédits multiples et la flexibilité du montant des mises auxiliaires, la possibilité de miser sur le croupier, la banque de crédit électronique, la collecte électronique des frais de participation, la gestion du Baccarat, des animations multimédia et des effets sonores. DEQ possède un important portefeuille de brevets reconnus dans plus de 50 pays tels que les États-Unis, Macao, l'Australie et le Canada. Les produits et les solutions de bonification de DEQ sont présents dans plus de 250 casinos dans plus de 30 pays. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site: www.deq.com

Certains énoncés de ce communiqué sont des déclarations prospectives comportant des risques et incertitudes, si bien que les résultats réels pourraient différer de ceux envisagés dans ces énoncés et déclarations prospectives.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • DEQ Systèmes Corp.
    Earle G. Hall
    Président & chef de la direction
    418-839-3012
    earle.hall@deq.com
    ou
    DEQ Systèmes Corp.
    François Proulx
    Chef de la direction financière
    418-839-3012
    francois.proulx@deq.com