Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

26 janv. 2007 13h29 HE

Déclaration de Loyola Hearn ministre des pêches et des océans : Le ministre Hearn se dit heureux que la commission européenne ne prépare pas de mesure interdisant les produits du phoque

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 26 jan. 2007) - Je me réjouis de la réponse que vient de donner la Commission européenne à la déclaration du Parlement européen sur les importations des produits du phoque. Cette réponse signifie pour l'instant qu'aucune mesure législative visant à interdire les importations liées au phoque ne sera élaborée par l'Union européenne.

Cette réponse mesurée est positive et importante. Elle valide la gestion prudente que nous prônons dans la conservation du troupeau de phoques, et reconnaît qu'aucune menace de conservation ne pèse sur la population de phoques du Groenland du Canada.

Plus important encore, cette réponse souligne les contradictions dans le débat sur la cruauté de la chasse au phoque, confirmant que bien des faits sont effectivement déformés et que la rhétorique est souvent inexacte dans un grand nombre de campagnes contre la chasse au phoque.

Nous saluons la décision de la Commission européenne d'adopter résolument et avec justesse une approche basée sur les faits dans ce dossier. De plus, nous prions les pays européens de prendre acte de cette décision éclairée et importante.

Cette démarche positive montre qu'il importe d'associer la communauté internationale et de rendre public les faits concernant la chasse au phoque.

Lors des rencontres que j'ai eues dans la dernière année avec de nombreux groupes de parlementaires européens, j'ai été fier de représenter personnellement l'industrie du phoque, qui est essentielle à la santé économique du Québec rural, de nos territoires nordiques, de nos provinces maritimes ainsi que de Terre-Neuve-et-Labrador.

Les efforts déployés à l'échelle internationale pour perturber l'industrie canadienne des produits de la mer mettent en lumière le besoin d'une représentation accrue sur la scène mondiale et accentuent la pertinence de l'annonce effectuée hier concernant l'ambassadeur Sullivan.

Avec le soutien de nos ministères, nous nous ferons un plaisir, M. Sullivan et moi-même, de rassurer les parlementaires et les représentants de l'Union européenne sur le fait que la chasse au phoque est sans cruauté, durable et économiquement viable, car nous voulons protéger cette précieuse ressource naturelle pour les générations à venir.

Loyola Hearn

Ministre des Pêches et des Océans

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Steve Outhouse
    Directeur des communications, cabinet du ministre
    613-992-3474