Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

26 nov. 2008 16h41 HE

Déclaration faite par l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 nov. 2008) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet des discussions continues menées avec la collectivité d'Attawapiskat sur sa demande visant à obtenir une nouvelle école primaire :

"Il est évident que la situation que vivent les élèves d'Attawapiskat et leurs famille est importante. C'est pourquoi mes représentants ont travaillé avec la collectivité pour trouver une solution à long terme qui permettra de garantir l'établissement d'une école primaire permanente à Attawapiskat.

Cette semaine, les représentants d'AINC et les dirigeants de la collectivité et de la Première nation se sont rencontrés et ont décidé de détruire l'ancienne école. La Première nation travaille avec un entrepreneur pour démolir l'école J.R. Nakogee, ce qui permettra l'assainissement complet du site contaminé. La démolition de l'école primaire fermée est presque chose faite puisqu'elle devrait bientôt avoir lieu.

Le gouvernement du Canada s'est assuré que les élèves aient un endroit sécuritaire où apprendre. Depuis la fermeture de l'école primaire, plus de cinq millions de dollars ont été versés pour l'aménagement de salles de classe temporaires et l'agrandissement de l'école secondaire de la collectivité. Par ailleurs, depuis 2001, près de huit millions de dollars (environ un million par année) ont été investis dans l'entretien et la réparation d'infrastructures.

Je sais que l'école fera partie des discussions qui se tiendront aujourd'hui au Attawapiskat Human Rights Youth Forum, et je suis heureux que ce rassemblement ait lieu. Notre gouvernement a présenté un projet de loi visant à modifier la Loi canadienne sur les droits de la personne, et il est fermement résolu à protéger les droits de tous les Canadiens.

Les gouvernements, les collectivités, les éducateurs, les familles et les élèves ont tous un rôle à jouer dans l'apport d'améliorations concrètes à l'éducation des Autochtones. Dans le cas d'Attawapiskat, nous sommes déterminés à travailler avec la collectivité pour trouver des solutions à long terme qui veilleront à ce que les élèves aient une école primaire permanente et profitent des possibilités d'éducation qui favoriseront leurs succès. Un groupe de travail, composé de représentants de la Première nation d'Attawapiskat et d'Affaires indiennes et du Nord Canada, s'emploie actuellement à élaborer des options de financement.

Le Canada s'est engagé à améliorer l'éducation des élèves des Premières nations. Comme il était mentionné dans le discours du Trône, notre approche mise sur la création de partenariats avec les provinces et les collectivités des Premières nations. Les gouvernements, les collectivités, les éducateurs, les familles et les élèves ont tous un rôle à jouer dans l'apport d'améliorations concrètes à l'éducation des Autochtones."

Chuck Strahl

Ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Nina Chiarelli
    Attaché de presse
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias d'AINC
    819-953-1160
    www.ainc-inac.gc.ca/