Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

16 juin 2009 16h15 HE

Déclaration par l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, à l'occasion du décès d'Allan King

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 juin 2009) -

Avec le décès de M. Allan King, le Canada vient de perdre l'un de ses plus grands et audacieux cinéastes indépendants. Les documentaires on ne peut plus réalistes de M. King ont attiré l'attention sur ce genre cinématographique qui ne cesse de gagner en popularité. Ses oeuvres ont laissé une marque indélébile sur les cinéastes canadiens d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Allan King est né en 1930, à Vancouver. Après avoir subi les contrecoups de la Grande Dépression et connu une vie familiale difficile, il a étudié la philosophie à l'Université de la Colombie-Britannique. La sympathie qu'il éprouvait pour les sujets de ses films était évidente à l'écran et a rendu ses oeuvres accessibles au public du monde entier.

Les nombreux documentaires et autres films qu'a réalisés Allan King ont été récompensés à maintes reprises. De 1989 à 1999, M. King a siégé en tant que président de la Guilde canadienne des réalisateurs. Il a été fait officier de l'Ordre du Canada en 2003.

Au nom du Premier ministre Stephen Harper et du gouvernement du Canada, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis d'Allan King.

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Deirdra McCracken - Directrice des communications
    819-997-7788
    deirdra.mccracken@pch.gc.ca