Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

09 févr. 2010 12h08 HE

Déclaration par l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, à l'occasion du Prix littéraire Charles-Taylor de 2010 pour une oeuvre non romanesque

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 fév. 2010) - Les oeuvres non romanesques ont le pouvoir d'informer, d'éclairer et de divertir, en plus de permettre à leurs lecteurs de mieux comprendre le pays et le monde qu'ils habitent. Le Canada a la chance de compter de nombreux auteurs de grand talent qui savent partager leurs expériences et leurs perspectives au moyen de leurs écrits.

Le Prix littéraire Charles-Taylor pour une oeuvre non romanesque a été créé en 1998 pour commémorer la vie et l'oeuvre d'un des plus grands auteurs canadiens d'oeuvres non romanesques, le regretté Charles Taylor. Chaque année, ce prix prestigieux est décerné à un auteur canadien dont l'oeuvre démontre une maîtrise exceptionnelle de l'anglais, un style élégant et une pensée et des perceptions subtiles.

Toutes mes félicitations au lauréat de 2010, M. Ian Brown, pour son livre The Boy in the Moon: A Father's Search For His Disabled Son.

Je tiens également à souligner le mérite des trois autres finalistes : John English, Daniel Poliquin et Kenneth Whyte.

Au nom du Premier ministre Stephen Harper et du gouvernement du Canada, je tiens à souligner l'excellent travail du lauréat de 2010 et des autres finalistes. J'aimerais également remercier la Fondation Charles-Taylor de ses efforts en vue de sensibiliser le public aux oeuvres non romanesques et de souligner l'excellence des auteurs canadiens.

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Deirdra McCracken - Directrice des communications
    819-997-7788
    deirdra.mccracken@pch.gc.ca