Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 févr. 2009 23h59 HE

Déclin des mises en chantier au Québec en janvier

MONTREAL, le 9 févr. - Les résultats de l'enquête mensuelle
sur les mises en chantier, réalisée par la Société canadienne d'hypothèques et
de logement (SCHL) dans les centres de 10 000 habitants et plus, indiquent un
déclin de la construction résidentielle au Québec au cours du mois dernier. En
tout, 2 021 nouvelles fondations ont été répertoriées en janvier,
comparativement à 2 330 un an auparavant. Cependant, le niveau désaisonnalisé
annualisé de janvier représente un régime semblable à celui de décembre. "Le
recul, ainsi que son ampleur, était attendu et concorde avec notre prévision",
affirme Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), les mises en
chantier étaient en baisse de 18 % en janvier (1 675 en 2009, par rapport à 2
044 en 2008). La plupart des RMR ont subi un repli durant cette période;
notamment, la région de Québec a enregistré un niveau bien plus faible qu'il y
a un an. Tout autre son de cloche du côté des grandes agglomérations de
recensement (AR) : une croissance dans quatre de ces cinq AR (46 % au total),
attribuable à une progression dans la catégorie des logements collectifs (voir
tableau).

En ce qui a trait aux maisons individuelles, le bilan de janvier (480
mises en chantier) représente une diminution de 25 % en regard du même mois
l'an dernier. A l'exception de la région de Sherbrooke, où la situation est
restée relativement inchangée, toutes les RMR ont accusé des reculs importants
(voir tableau). Pour ce qui est des grandes AR, on note un fléchissement de 19
%.

Quant aux nouveaux chantiers de logements collectifs (maisons jumelées,
maisons en rangée et appartements), l'enquête révèle une baisse moins
importante (- 9 %) que celle des maisons individuelles. Paradoxalement, la
moitié des RMR et la totalité des grandes AR ont affiché des accroissements
comparativement à janvier 2008. Le recul découlait d'une chute d'envergure
survenue dans la région de Québec (voir tableau).

Toujours selon l'enquête, les mises en chantier d'habitations destinées à
la propriété absolue et à la location étaient moins nombreuses, tandis que
celles visant la copropriété ont augmenté comparativement à janvier 2008.

Mettant à contribution ses 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la Société canadienne
d'hypothèques et de logement (SCHL) aide les Canadiens à accéder à un éventail
de logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création
de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.



Résultats provisoires tirés du relevé mensuel des mises en chantier au
Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)

Janvier

Maisons Logements
individuelles collectifs Total
2008 2009 % 2008 2009 % 2008 2009 %

Centres de 100 000 et plus

GATINEAU 92 62 -33 201 188 -6 293 250 -15
MONTREAL 276 200 -28 916 953 4 1,192 1,153 -3
QUEBEC 86 50 -42 325 50 -85 411 100 -76
SAGUENAY 8 6 -25 2 12 (*) 10 18 80
SHERBROOKE 43 47 9 22 83 (*) 65 130 100
TROIS-RIVIERES 26 12 -54 47 12 -74 73 24 -67

Sous-total
(100 000 et
plus) 531 377 -29 1,513 1,298 -14 2,044 1,675 -18

Centres de 50 000 à 99 999

DRUMMONDVILLE 24 18 -25 4 23 (*) 28 41 46
GRANBY 23 18 -22 29 58 100 52 76 46
SAINT-HYACINTHE 9 3 -67 14 20 43 23 23 0
SAINT-JEAN-SUR-
RICHELIEU 3 8 (*) 0 0 0 3 8 (*)
SHAWINIGAN 0 1 (*) 0 6 (*) 0 7 (*)

Sous-total
(50 000 à
99 999) 59 48 -19 47 107 (*) 106 155 46

Québec
(estimation
10 000 et +) 643 480 -25 1,687 1,541 -9 2,330 2,021 -13

(*) Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements

  • Kevin Hughes, Economiste principal, (514)
    283-4488; Montréal: Bertrand Recher, Analyste principal de marché, (514)
    283-2758; Québec: Elisabeth Koulouris, Analyste principal de marché, (418)
    649-8098; Gatineau (Outaouais, Abitibi): Patrice Tardif, Analyste de marché,
    (514) 283-2097; Sherbrooke (Estrie): Francis Cortellino, Analyste de marché,
    (514) 283-8391; Trois-Rivières (Mauricie): Marie-Elaine Denis, Analyste de
    marché, (418) 649-8100; Saguenay: Frédéric Brie, Analyste de marché, (418)
    649-8102