Donner Metals Ltd.
FRANKFURT : D4M
TSX CROISSANCE : DON

Donner Metals Ltd.

14 janv. 2010 01h46 HE

Découverte de sulfures massifs à plus de 400 mètres de la zone McLeod: 21,60 mètres titrant 6,05% zinc, 1,85% cuivre, 65,5g/t argent et 1,56g/t or

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 14 jan. 2010) - M. Harvey Keats, chef de la direction de Donner Metals Ltd. (TSX CROISSANCE:DON)(FRANCFORT:D4M), annonce que les travaux du Projet Matagami avancent maintenant sur trois fronts. 1) Le programme d'exploration qui a mené à la nouvelle découverte de 21,60 mètres de sulfures massifs dans le trou de forage MCL-09-02; 2) L'avancement accéléré d'une étude de faisabilité sur le dépôt Bracemac-McLeod et 3) L'évaluation d'un projet d'une possible exploitation à ciel ouvert du dépôt historique PD1, situé à 32 kilomètres au nord-ouest des infrastructures minières Lac Matagami de Xstrata Zinc.

Les sulfures massifs découverts lors du forage MCL-09-02 se retrouvent dans l'horizon de la Tuffite Clé. La teneur moyenne de ces sulfures est de 6,05% zinc, 1,85% cuivre, 65,49g/t argent et de 1,56g/t d'or et ils ont été intersecté à une profondeur verticale de 1,275 mètres. Ce sondage, MCL-09-02, vérifiait une cible à proximité du dépôt Bracemac-McLeod. Rappelons que ce dépôt fait présentement l'objet d'une étude de faisabilité accélérée par Xstrata Zinc et la firme d'ingénierie Génivar, d'après les ressources minérales indiquées conforme à la Norme canadienne (NC) 43-101 de 3,62 millions de tonnes titrant 11,52% en zinc, 1,60% en cuivre, 31,55g/t en argent et de 0,49g/t en or. Cette nouvelle découverte se trouve à une distance appréciable des zones minéralisées connues et elle n'est confinée par aucun forage dans le voisinage.

Dans le contexte de l'étude de faisabilité du gisement de Bracemac-McLeod et de l'orientation stratégique globale pour la région de Matagami qui vise une opération minière de 2,600 tonnes par jour, des sondages seront immédiatement effectués dans la partie supérieure du dépôt PD1 afin de déterminer la quantité et la qualité de la minéralisation en sulfures qui pourrait être éventuellement extraite par une exploitation à ciel ouvert jusqu'à une profondeur d'environ 100 mètres. Le dépôt PD1 comporte une ressource historique de 1,43 millions de tonnes titrant 5,30% zinc, 0,95% cuivre et 19,90g/t argent (note: non-conforme à la NC 43-101, voir discussion ci-dessous).

Présentement, 8 foreuses sondent le terrain sur l'ensemble du projet : trois foreuses servent à vérifier des cibles d'exploration (incluant le dépôt PD1) et les cinq autres effectuent la définition du gisement Bracemac-McLeod, dans le cadre de l'étude de faisabilité.

Volet 1: Exploration régionale (financée par Donner)

L'exploration se concentre sur plusieurs cibles à fort potentiel du camp minier de Matagami situées entre autres dans la région avoisinant le dépôt Bracemac-McLeod (note: cette région n'est pas inclue dans l'étude de faisabilité) ainsi que dans les régions Daniel-1 et PD où des sondages sont planifiés. La vérification récente de cibles définies par l'équipe d'exploration a mené à la découverte de sulfures massifs au trou de forage MCL-09-02, situé dans le prolongement en profondeur du dépôt Bracemac-McLeod.

Cinq forages d'exploration ont été complétés depuis le communiqué de presse de la compagnie datant du 23 novembre 2009. Les résultats d'analyse pour ces cinq forages, ainsi que ceux de deux autres forages déjà décrits, sont présentés au Tableau 1. Les forages d'exploration, réalisés à proximité du dépôt Bracemac-McLeod, avaient pour objectif de vérifier des altérations et des anomalies BHEM (levé électromagnétique en forage) dans une portion de 2,7 kilomètres de la stratigraphie favorable entre le dépôt de Bracemac-McLeod et l'ancienne exploitation à ciel ouvert de Bell Allard. La fosse de Bell-Allard est considérée actuellement comme site possible d'entrée de la rampe dans le cadre de l'étude de faisabilité sur le dépôt Bracemac-McLeod.

Le sondage MCL-09-02 a intercepté 21,60 mètres de sulfures massifs entre 1 280.40 et 1302.00 mètres au niveau de l'horizon de la Tuffite Clé. Ces sulfures massifs sont situés à 411 mètres en aval pendage de la zone Bracemac-McLeod. Après la zone de sulfures, le forage recoupe une altération hydrothermale de type Pipe jusqu'à 1 340 mètres, profondeur à laquelle le sondage se termine. L'altération de type Pipe contient localement des réseaux de veinules de sulfures. Il est planifié d'approfondir ce trou. L'intersection minéralisée du MCL-09-02 est située à 394 mètres en aval pendage de l'intersection minéralisée du MC-05-18 (22,70% zinc, 0,46% cuivre et 0,47g/t or sur une longueur de 0,85 mètres) et à 230 mètres à l'est et en amont pendage de l'intersection du trou MC-08-34 (10,81% zinc, 1,35% cuivre, 37,72g/t argent et 0,59g/t or sur une longueur de 2,12 mètres). Il n'y a aucun autre forage à proximité de cette nouvelle intersection. Une forte anomalie BHEM a été décelée pointant vers le haut.

Les sondages BRA-09-04 et BRA-09-05 ont été forés pour tester le prolongement de la minéralisation de la zone Tuffite Clé de Bracemac à 150 mètres en amont pendage. L'objectif était de déterminer l'épaisseur d'un dyke recoupant la minéralisation dans d'autres sondages. Ces deux sondages ont intersecté une intrusion non-minéralisée de tonalite. Le trou BRA-09-06 testait l'expression en surface de l'horizon de la Tuffite Clé à 225 mètres vers le sud et à l'ouest de la zone de Bracemac dans un secteur qui contient une anomalie MEGATEM non expliquée. Ce trou a intersecté l'horizon de Tuffite Clé, des zones de faible altération en séricite et de la silicification.

Le sondage BRA-09-07 a été foré afin de faire le suivi de la minéralisation, de l'altération et d'une anomalie BHEM hors trou présent dans le sondage BRA-09-02 (voir communique du 23 Novembre, 2009) dans une région localisée à 1 kilomètre au sud-ouest de la fosse de Bell Allard Sud et à 1,2 kilomètres au nord-ouest du dépôt de Bracemac-McLeod. Ce trou a intersecté une forte altération en chlorite sous l'horizon marqueur de la Tuffite Clé qui était cependant absente. L'horizon de la Tuffite Clé y est remplacé par une faille associée à de l'altération. Celle-ci est interprétée comme synvolcanique et liée à un système hydrothermal minéralisateur typique du camp de Matagami.

Volet 2: Dépôt PD1 (financée par Donner)

L'équipe Xstrata Zinc/Donner a identifié le dépôt PD1 comme une possible source de minerais potentiellement exploitable à ciel ouvert qui pourrait complémenter la production éventuelle du gisement de Bracemac-McLeod, dans la mesure où les conclusions de l'étude de faisabilité seraient positives. L'intérêt du gisement de PD1 se fonde sur une révision des données historiques ainsi que sur une étude de faisabilité complétée en 1991.

Ce dépôt repose sous une couche de till glaciaire et contient de la minéralisation jusqu'à une profondeur verticale de 600 mètres. Cette minéralisation est interprétée comme étant associée aux unités du toit stratigraphique de la Tuffite Clé. Cette association génère beaucoup d'intérêt pour l`horizon de la Tuffite Clé dans cette région. Un programme de forage est en cours afin d'évaluer ce dépôt et d'accumuler des informations dans le but de compléter une étude d'évaluation préliminaire.

Une ressource historique pour le dépôt PD1 (non conforme a la NC 43-101) de 1,43 million de tonnes titrant 5,30% zinc, 0,95% cuivre et 19,90g/t argent (note: l'or n'a pas été analysée systématiquement), a été calculée par Normand L'Ecuyer Enterprise Inc. et D.R. Melling Geological Consulting en Février 1991. Ce calcul par méthode polygonale était fondé sur 27 trous de forage minéralisés et 18 trous non minéralisés, espacés en moyenne de 30 mètres. Le résultat de ce calcul était décrit comme "ressource géologique probable" ce qui est une description non-conforme à la NC 43-101. Selon Xstrata Zinc et Donner, ce calcul de ressource est fiable. Cependant il ne répond pas à toutes les exigences demandées par la NC 43-101. L'ensemble des données et des informations utilisées supporteraient seulement une ressource de catégorie inférée ou indiquée, selon la NC 43-101.

Environ 0,7 million de tonnes de cette ressource sont contenues dans le premier 180 mètres de la surface. Ce dépôt est couvert par neuf claims miniers sur lesquels Freeport-McMoRan Copper and Gold Inc. détient une royauté de 15% sur la plus-value nette "net carried interest" des premiers 1,6 million de tonnes de production. Cette royauté monte subséquemment à 25% sur la plus-value nette "net carried interest" de la production au-dessus des 1,6 million de tonnes. Ces royautés de 15 et 25% sur la plus-value nette "net carries interest" sont calculées à partir du produit net "net proceeds" moins tous les coûts en capital. La royauté de 25% sur la plus-value nette "net carried interest" est convertible en un intérêt de participation de 25% à l'intérieur d'une année après que 1,9 million de tonnes auront été exploitées sur la propriété.

Aucun autre travail n'a été effectué sur cette propriété depuis 1991.

Volet 3: Bracemac-McLeod – Etude de faisabilité accélérée (financée par Xstrata Zinc)

Le programme de forage de définition effectué par Xstrata Zinc sur le dépôt de Bracemac-McLeod est en avance sur la planification. Xstrata Zinc a fourni de nouveaux résultats analytiques présentés au tableau 2 pour tous les forages effectués jusqu'aux vacances des Fêtes. Les résultats de cette campagne forage vont servir à réviser le calcul de ressources qui fondera l'étude de faisabilité accélérée. Selon la planification actuelle, cette étude sera complétée â la fin du deuxième trimestre de 2010. Cinq foreuses sont présentement actives sur le forage de définition.

SOMMAIRE

Un total de 275 forages a été complété sur le projet Matagami dans le cadre de l'Entente d'Option et de Coparticipation entre Donner et Xstrata Zinc qui a débuté en 2006. Ceci inclut un total de 64 forages complétés pour l'étude de faisabilité du projet Bracemac-McLeod.

Des informations géologiques additionnelles, incluant des cartes et des sections sont disponibles au site web suivant www.donnermetals.com.

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

Dans le cadre d'une entente en coparticipation, Donner détient une option lui permettant d'acquérir 50 % des intérêts dans le projet Matagami en effectuant des dépenses d'exploration et activités reliées totalisant 25 millions de dollars jusqu'au 31mai 2011. Une fois cet investissement effectué par Donner, cinq co-entreprises distinctes seront créées, couvrant la propriété et la zone d'intérêt. Pour chacune de ces co-entreprises, Xstrata Zinc détient l'option de racheter un intérêt de 15 %, à condition d'investir 20 millions de dollars dans une étude de faisabilité. En choisissant d'aller de l'avant avec l'étude de faisabilité sur le projet Bracemac-McLeod, Xstrata a exercé son option de participation dans le projet Flanc Sud. Cette option était sujette à ce que Donner respecte ses engagements de coparticipation avant le 31 Mai 2011.

Le projet Matagami couvre une superficie d'intérêt mutuel de 4,750 kilomètres carrés, territoire qui englobe 3,340 titres miniers couvrant 801 kilomètres carrés. Le camp minier de Matagami est de classe internationale : il compte 18 dépôts de sulfures massifs volcanogènes, desquels 10 dépôts de diverses tailles ayant déjà été exploités. Le gigantesque dépôt Lac Matagami a été découvert en 1957 et a été exploité de 1963 à 1988. Il a produit 25,64 millions de tonnes titrant 8,2 % de zinc, 0,56 % de cuivre, 20,91 g/t d'argent et 0,41 g/t d'or. La production historique de cette région fut de 8,600 millions de livres de zinc et 853 millions de livres de cuivre. La région dispose d'une infrastructure bien établie, incluant la ville de Matagami, un réseau électrique, une aire approuvée d'entreposage de résidus miniers, une voie ferrée, un aéroport et un réseau routier bien développé. La production actuelle de Xstrata Zinc provient de son usine rénovée de Matagami ayant une production de 2,600 t/j. Elle est alimentée par le minérais de la mine Persévérance, détenue entièrement par Xstrata Zinc et reconnue pour son faible coût d'exploitation. Toute nouvelle réalisation effectuée dans le cadre de l'entente Donner-Xstrata bénéficiera des infrastructures et des installations déjà établies. Les concentrés de zinc produit à Matagami sont raffinés à la raffinerie Noranda Income Fund située à Valleyfield. Les concentrés de cuivre sont fondus à la fonderie Horne de Xstrata à Rouyn-Noranda pour être subséquemment raffinés à la Canadian Copper Refinery de Xstrata, située à Montréal.

La stratégie de l'entreprise repose sur l'exploration et la découverte de dépôts de zinc et de cuivre dans le camp minier de Matagami. Son objectif est d'exercer un effet de levier grâce aux infrastructures générales et aux installations de transformation existantes, et ce, à l'aide d'une structure de coûts reconnue et bien établie pour l'exploitation de dépôts SMV. L'objectif d'exploration de Donner est d'évaluer plusieurs horizons stratigraphiques affichant un potentiel de minéralisation SMV, dont l'horizon très prolifique de la Key Tuffite, partout sur le camp minier de Matagami. A ce jour, Donner a découvert une nouvelle minéralisation à Bracemac-McLeod et à Bell Channel. Plusieurs cibles d'exploration présentant un excellent potentiel de découverte sont situées dans l'immense zone couverte par le projet.

L'appui offert par le Gouvernement du Québec au secteur minier:

Les découvertes et les progrès effectués à Bracemac et à McLeod, ainsi que l'exploration continue du camp minier de Matagami sont rendus possibles grâce à l'appui offert par le gouvernement du Québec par le biais de ses programmes de promotion de l'exploration. Donner Metals Ltd. a toujours réinvesti les subventions qui lui ont été offertes afin de faire progresser le projet Matagami. Un projet qui à son tour appuie la collectivité régionale et crée des opportunités d'emploi. Cet appui permet d'accroître le potentiel de nouvelles découvertes ce qui pourrait entraîner des effets positifs pour l'Abitibi à long terme.

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Xstrata Zinc est l'operateur du projet Matagami et est responsable de l'évaluation des ressources et du travail sur le terrain. Cela inclut, sans s'y limiter, l'échantillonnage, l'envoi des échantillons au laboratoire pour fins d'analyse, la vérification des résultats de laboratoire, l'évaluation métallurgique, le contrôle de qualité et le contrôle analytique. L'analyse des échantillons sur lesquels se fonde le calcul de la ressource a été effectuée et certifiée par ALS Chemex-Chimitec située à Val d'Or. Le zinc, le cuivre et l'argent ont été analysés par absorption atomique et l'or a été analysé par pyroanalyse selon les normes de l'industrie. La préparation des échantillons a été effectuée au laboratoire de ALS Chemex située à Val d'Or.

Robin Adair, Vice-président exploration, est la personne qualifiée tel que le définit la Norme canadienne (NC) 43-101. Il a révisé et approuvé le contenu de ce communiqué incluant la vérification des données divulguées.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE DONNER METALS LTD

Harvey Keats, Chef de la direction

Cliquer sur le lien suivant pour accéder aux tableaux : http://media3.marketwire.com/docs/don114.pdf

LA BOURSE DE CROISSANCE TSX ET SON FOURNISSEUR DE SERVICES DE CONTRÔLE (TEL QUE CE TERME EST DEFINI DANS LES POLITIQUES DE LA BOURSE DE CROISSANCE TSX) N'AYANT PAS REVISE L'INFORMATION CONTENUE DANS CE COMMUNIQUE DE PRESSE, N'ACCEPTENT AUCUNE RESPONSABILITE QUANT A SA VERACITE ET A SON EXACTITUDE.

Renseignements