Société de recherche sociale appliquée

Société de recherche sociale appliquée

30 nov. 2009 01h00 HE

Des élèves issus de familles à faible revenu sont plus susceptibles de faire des études postsecondaires grâce à de nouvelles initiatives novatrices

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 nov. 2009) - Aujourd'hui, la Société de recherche sociale appliquée (SRSA) a publié un rapport qui révèle que le fait d'offrir une éducation au choix de carrière et une garantie d'aide financière précoce à des élèves du secondaire a eu des impacts importants sur leur intérêt à l'égard des études postsecondaires.

Au cours des trois dernières années, l'offre d'ateliers d'éducation au choix de carrière à des élèves de 10année issus de familles à faible revenu et à faible scolarité a eu pour effet de :

- hausser de 32 % à 47 % la proportion des élèves des écoles francophones du Nouveau-Brunswick ayant l'intention de présenter une demande d'admission dans une université;

- hausser de 45 % à 55 % la proportion des élèves fortement d'accord avec le fait qu'ils doivent continuer d'étudier après le secondaire pour accomplir ce qu'ils veulent dans la vie, tant au Manitoba que dans le secteur francophone du Nouveau-Brunswick;

- hausser de 36 % à 54 % la proportion des élèves disant connaître les programmes d'aide financière dans les écoles anglophones du Nouveau-Brunswick;

- réduire de 22 % à 10 % la proportion des élèves prévoyant des obstacles financiers entravant leurs aspirations postsecondaires au Manitoba.

La promesse, tôt dans le secondaire, d'une bourse de 8 000 $ pour les études postsecondaires faite à des élèves du Nouveau-Brunswick dont les parents n'avaient pas poursuivi leurs études au delà du secondaire a contribué à :

- hausser de 40 % à 52 % la proportion des élèves des écoles francophones fortement d'accord avec le fait qu'ils doivent continuer d'étudier après le secondaire pour accomplir ce qu'ils veulent dans la vie;

- hausser de 87 % à 96 % la proportion des élèves des écoles anglophones aspirant à obtenir un titre scolaire de niveau postsecondaire.

Les initiatives sont mises à l'essai dans le cadre du projet pilote Un avenir à découvrir, qui vise à déterminer si de telles approches incitent davantage d'élèves à faire des études postsecondaires – notamment ceux appartenant aux groupes à faible revenu, dont 50 % ne poussent pas habituellement leur scolarité plus loin que le secondaire. Un avenir à découvrir fait l'objet d'une évaluation rigoureuse auprès de quelque 5 400 élèves répartis dans 51 écoles au Manitoba et au Nouveau-Brunswick.

«Compte tenu des pénuries prévues en matière de main-d'œuvre spécialisée auxquelles le Canada sera confronté dans les années à venir, il faut faire davantage pour amener tous les élèves à se percevoir comme des étudiants du postsecondaire potentiels, indique Jean-Pierre Voyer, président de la SRSA. Un avenir à découvrir présente la possibilité d'égaliser les chances pour les élèves qui, habituellement, n'ont pas accès aux études postsecondaires.» 

«Des signes prometteurs laissent voir qu'Un avenir à découvrir stimulera la participation aux études postsecondaires, en particulier chez les élèves à faible revenu. Dans le rapport final de 2011, la SRSA pourra confirmer que les intentions se sont traduites par une réelle participation aux études postsecondaires», souligne le directeur de la recherche de la SRSA, Reuben Ford.

Un avenir à découvrir a été lancé en 2003 grâce au financement de la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire, un organisme privé indépendant qui encourage les élèves canadiens à viser l'excellence et à poursuivre leurs études postsecondaires. Un avenir à découvrir est évalué selon un concept expérimental rigoureux fondé sur l'assignation aléatoire d'élèves à un groupe programme mettant à l'essai une ou plusieurs des nouvelles initiatives ou à un groupe témoin. Une analyse avantages-coûts du projet sera présentée dans le rapport final. Une note d'information sur le projet est affichée dans le site Web de la SRSA (www.srdc.org).

On peut obtenir le rapport et le sommaire sur les impacts intermédiaires du projet Un avenir à découvrir dans les sites Web de la SRSA (www.srdc.org) et de la Fondation (www.millenniumscholarships.ca).

La SRSA est un organisme de recherche sans but lucratif qui a été créé dans le but précis d'élaborer, de mettre à l'essai sur le terrain et d'évaluer rigoureusement de nouveaux programmes.

Renseignements

  • SRSA
    Reuben Ford (demandes en anglais)
    Directeur de recherche
    604-601-4082
    rford@srdc.org
    ou
    SRSA
    Heather Smith Fowler (demandes en français)
    Associée principale de recherche
    613-237-7444
    hsmithfowler@srdc.org
    ou
    SRSA
    Christopher Mallory
    Gestionnaire de la production des publications
    613-789-9695
    cmallory@srdc.org