Marche mondiale pour la Paix et la non-violence

Marche mondiale pour la Paix et la non-violence

24 nov. 2009 07h00 HE

Des milliers de jeunes se mobilisent lors des journées canadiennes de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 24 nov. 2009) -

A l'attention des directeurs de l'information: Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwire.

Des milliers de jeunes et d'enfants se sont mobilisés lors des journées canadiennes de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence. Les jeunes ont marché pour exprimer leur volonté de vivre un "futur" sans bombes nucléaires, sans guerre et sans violence. Tous les kilomètres marchés, courus, skiés, dansés, patinés, par les Canadiens et Canadiennes d'ici la fin de la Marche mondiale le 2 janvier 2010 seront remis à M.J. McNee l'ambassadeur et représentant permanent canadien aux Nations Unies. En effet, une grande réunion aux Nations Unies du "Traité de non-prolifération" des armes nucléaires est prévue en mai 2010 - les Canadiens et Canadiennes pourront alors s'exprimer par leurs pieds et dire oui à l'élimination des armes nucléaires!

Les faits saillants des journées canadiennes :

A Gatineau, le 19 novembre à 9h30, 2,000 enfants provenant des écoles Bois-Joli, l'Escalade, Trois Saisons et l'Odyssée, de la commission scolaire des Draveurs se sont réunis sur le terrain de football de la polyvalente Nicolas Gatineau et ont réalisé le plus grand Symbole de Paix "vivant" jamais créé au Québec. Les enfants ont chanté tous en choeur "le chat de Bayucada". Par la suite, une envolée de colombes a clôturé l'événement. De plus, plusieurs écoles ont inauguré des aires de médiation - pour la résolution des conflits et problèmes entre élèves - dans les écoles et sur les terrains de jeux des écoles.

Toujours à Gatineau, le 19 novembre à 13h30, 1,200 enfants provenant des écoles des Cépages, de la Montée et de Carle de la commission scolaire des Draveurs se sont réunis à l'école de la Montée et ont réalisé un autre signe de Paix. Pour consulter les images de ces deux événements exceptionnels à Commission scolaire des Draveurs visité le site de la Marche mondiale et visionné le vidéo au www.marchemondiale.ca

A Montréal le Centre Jeunesse Unie, de Parc Extension a allumé 300 chandelles avec plusieurs dizaines de jeunes originaires de différents endroits à travers le monde. Toujours à Montréal, les enfants de plusieurs services de garde ont reçu des livrets à colorier pour la paix et la non-violence.

A noter, plusieurs élèves de différentes écoles de la région de Gatineau, Hull et Montréal continueront à marcher jusqu'en début décembre.

A Vaudreuil- Soulanges, plusieurs élèves de l'école secondaire Chêne Bleu et de l'école secondaire de Soulanges ont marché trois kilomètres. Tandis que madame Meili Faille députée du Bloc Québécois a déposé une motion à la chambre des communes le même jour afin de soutenir les élèves (http://www.meilifaille.org/?page=actualites_detail&id=401)

A Sherbrooke, le groupe Solidarité populaire de l'Estrie a organisé une activité symbolique et "déclarée" la fin des guerres et l'abolition des armes nucléaires. Tandis que plusieurs étudiants et étudiantes de l'association étudiante du Cégep de Sherbrooke ont fait la lecture publique de la Charte "Pour Un monde Non-violent" rédigée par les Prix Nobel de la paix.

A Trois-Rivières, une centaine d'élèves de 1re à 5e secondaire, des membres du personnel du Séminaire Saint-Joseph, des membres du comité de Solidarité Trois-Rivières, M. Pierre-Luc Fortin, commissaire des scouts du district Saint-Maurice, et M. Michel Lampron, représentant de Mme Paule Brunelle, députée fédérale de Trois-Rivières, ont marché 2,6 km du Séminaire Saint-Joseph jusqu'au parc portuaire de Trois-Rivières. A leur arrivée au parc, les représentants du gouvernement étudiant du Séminaire Saint-Joseph ont fait des déclarations de paix avant de former un signe de paix humain, de garder une minute de silence et de procéder à l'envolée de 30 colombes.

Selon Julie Michaud, "le Séminaire Saint-Joseph est fier d'avoir participé à cette Marche mondiale puisque ce geste témoigne de sa solidarité à cette cause, de son opposition à toutes formes de violence et de sa contribution au développement d'une culture pacifique". Tous portaient une tuque blanche, le blanc symbolisant la paix, et marchaient aux rythmes des tambours et trompettes en scandant "Oui à la paix...Aujourd'hui". (http://www.ssj.qc.ca/cms/index.php?module=CMS&id=1)

Plusieurs élèves des écoles de la commission scolaire de la Baie James se sont joints à la Marche mondiale par l'art. Les élèves exposent leurs dessins de Paix et de non-violence accompagnés de message sur un site créé pour l'occasion. Le site et les dessins des enfants du Nord du Québec seront diffusés à travers le monde au cours de la semaine. (http://nosrevesdepaix09.csbaiejames.net/)

A Kitchener et à Waterloo, une centaine de personnes de seront réunies au Centre-ville sous la pluie, lors d'un concert de Tiger Suit, Kevin Sutton et Cindy Clasper. Par la suite, le groupe a marché 4.5 kilomètres avec chandelles à la main.

A Toronto, une trentaine de personnes ont traversé le centre-ville samedi matin le 21 novembre en pyjama pour sensibiliser la population à un "Eveil" devant la menace imminente des armes nucléaires. A Whitehorse un groupe de jeunes ont escaladé une montagne et brandi une grande bannière pour la Paix et la non-violence! A Vancouver un groupe de jeunes a distribué des livrets à colorier qui présentent des personnages de la non-violence tels que Martin Luther King, Gandhi et Aung San Suu Kyi. A Edmonton un rassemblement de groupes pacifistes a été organisé au centre de la ville.

Pour plus de détails, consultez les sites internet canadiens : www.marchemondiale.ca, www.worldmarch.ca.

Rappelons qu'une la délégation internationale de la Marche mondiale arrive à Montréal le 1er décembre. La délégation portera la Flamme d'Hiroshima (l'espoir de l'élimination des armes nucléaires).

A l'attention des directeurs de l'information: Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwire.

Renseignements

  • Source:
    Anne Farrell - Montréal
    Coordonnatrice de la Marche mondiale pour la paix
    et la non-violence (section francophone)
    Cell. : 514-886-4858
    www.marchemondiale.ca
    ou
    Roberto Verdecchia - Toronto
    Coordonnateur Canadien Marche mondiale pour la paix
    et la non-violence (section anglophone)
    Cell. : 416-910-7456
    www.worldmarch.ca