Canadian Union of Public Employees (CUPE)

Canadian Union of Public Employees (CUPE)

23 oct. 2009 11h35 HE

Des travailleurs de l’aide à l’enfance sous le choc, leur employeur veut la grève

NORTH BAY, ONTARIO--(Marketwire - 22 oct. 2009) - Plus de 125 gestionnaires de cas auprès d'enfants à risque qui assistaient à des réunions tenues hier à North Bay et Parry Sound étaient visiblement sous le choc lorsqu'ils ont appris que leur employeur, la Société d'aide à l'enfance de Nipissing et Parry Sound tente de provoquer une grève.

"Lorsque l'ensemble de votre vie au travail tourne autour du soutien aux enfants et aux familles vulnérables de votre collectivité, il s'agit d'une nouvelle atterrante, a dit Fran Ludwick, conseillère syndicale du SCFP. D'abord, l'employeur a déposé une offre à prendre ou à laisser qui contenait des concessions et des reculs majeurs qu'aucune autre société d'aide à l'enfance de l'Ontario n'a même osé suggérer. Ensuite, l'employeur a annoncé aux travailleurs qu'il entendait demander au Ministère du travail de fixer une date pour le déclenchement d'une grève ou d'un lock-out."

"Mais pire encore que de tenter de précipiter une grève ou un lock-out, la direction de la Société d'aide à l'enfance de Nipissing a suspendu les programmes d'intervention précoce, le programme de formation au rôle de parent Play Your Part, les groupes de soutien en valorisation de la famille et les programmes de tutorat", a jouté Mme. Ludwick.

"Comment nos clients, des parents de familles d'accueil et des enfants, réagiront-ils en apprenant cette nouvelle, demande Mme. Ludwick. Serait-ce que la société d'aide à l'enfance a choisi de ne pas contester le refus de la province d'accorder un financement de fin d'exercice et de plutôt tenter d'équilibrer son budget en forçant les travailleurs à déclencher la grève ? Ca ressemble drôlement à ça."

La conseillère syndicale du SCFP croit que le geste de l'employeur pourrait déboucher sur une décision du Ministère du travail sur le déclenchement d'une grève ou d'un lock-out aussi tôt que le Jour du souvenir, soit le 11 novembre.

La section locale 2049 du SCFP représente 125 travailleurs de première ligne, travailleurs d'établissements de garde fermée et membre du personnel de soutien à l'emploi de la Société d'aide à l'enfance de Nipissing et Parry Sound qui a des bureaux à North Bay, Parry Sound et Burks Falls.

Les négociations entre la section locale 2049 et la Société d'aide à l'enfance sont en cours depuis avril 2009.

Renseignements

  • Conseillère syndicale SCFP
    Fran Ludwick
    (705) 358-0663
    ou
    Services des Communications SCFP
    Chris Watson
    (416) 553-9410